Vu du Salève: Genève... - Page 5

  • Plantu à Médialogue

    4E87C79E-2FA7-45E5-AE1E-294B3441F024.jpeg«Je suis un dessinateur qui se prend pour un journaliste dans un monde médiatisé qui devient de plus en plus une caricature.»

    LE Plantu du journal LEMonde est sur Médialogue. Un petit bonheur mais aussi quelques questions, notamment celle-ci: le fou du roi peut-il devenir roi?

     

     

    Lire la suite

  • Green Future Index et nos SI genevois

    BD9395F6-D553-46DC-8692-889CE0E57A67.jpegQu’on ne s’y trompe pas nos SI n’ont rien à voir avec Laudato Si, qui fit un temps de François un pape vert malgré son grand âge. Quoique le ci-devant directeur général de notre régie cantonale de l’électricité, protégée de la concurrence, ne manque pas une occasion d’expliquer aux consommateurs genevois, qui n’ont pas d’autres choix, combien son entreprise est exemplaire en environnement, comme employeur, comme donneuse de leçons aussi. Bref louez soi nos SI et emprunter ses voies éclairées *. 

    Nos SI sont donc verts, foi de leurs contrats qui excluent l’importation de tout électron nucléaire. Sauf que cette exclusivité genevoise condamne les autres consommateurs, suisses et européens, à se satisfaire forcément des électrons atomiques. Pas très solidaires nos SI.

    Lire la suite

  • Petits problèmes locaux

    B3743E49-AA78-40E5-BBF0-581CF8F82997.jpegJ’avais l’envie de parler de Thierry Apothéloz dont La défense de la gestion genevoise de l’assurance invalidité était pitoyable hier soir au 19:30; le journal télé de la RTS reprenait une étude critique d’Avenir suisse intitulée Réinsérer plutôt qu’exclure. J’avais envie de me désoler de l’Instruction publique genevoise dont la dernière miniréformette est ajournée d’un an, faute, souligne la Tribune de Genève,  d’obtenir du corps enseignant l’adhésion suffisante à sa mise en oeuvre... J’avais envie encore de réfléchir à cette montée de la délinquance violente chez les jeunes qui encombre la justice et que le procureur général a choisi de mettre en avant dans son rapport d’activités annuel. 

    Puis, en butinant sur le web, je suis tombé sur ce reportage diffusé par Arte il y a quelques jours et qui montre de terribles images de famine dans le sud de Madagascar, où l’on meurt faute de pluie mais surtout parce que des pillards et des bandits écument la campagne. Une catastrophe humanitaire assourdie par la cacophonie de nos petits problèmes locaux. 

    Et je me suis arrêté là.

    Lire la suite

  • Ramadan: ok boomer

    CBCF216C-B570-4633-B49E-DCCAC8CECD9F.jpegTariq Ramadan fait indéniablement partie de cette génération des boomers, les soixante, septante ans - dont je suis - nés au moment du baby boom et que la génération Z, apeurée par le réchauffement climatique et la dureté de la vie économique, dont on l’a préservée en multipliant les patrouilleuses scolaires et autres coaches, dénoncent comme profiteurs et responsables du monde déglingué, selon eux, dont ils sont les héritiers involontaires. Ok boomer, n’insiste pas, t’es coupable. Surtout si en plus t’es un mec, occidentalisé, biogenré, et que tu n’as pas vu venir la vague #Metoo .

    C’est un slam publié sur la chaîne YouTube de notre professeur, dont la famille apparentée au créateur des Frères musulmans a fait souche à Genève, où elle a trouvé refuge, qui cette semaine émeut Le Figaro et interloque Alexis Favre, dans sa chronique du Temps.

    Lire la suite

  • Un poisson d’avril

    C7695406-0F72-43EE-A0A3-A9EB5267FED9.jpegJ’ai trouvé dans momes.net une origine du poisson d’avril. La coutume de donner des cadeaux bizarres, de faire des farces ou d’annoncer de fausses nouvelles ce jour-là remonterait à 1564 quand le bon roi de France Charles IX - mais était-il bon? - décida que le début de l’année serait dorénavant fixée au 1er janvier. Le royaume célébrait alors le nouvel an à différentes dates. Les mécontents auraient pris l’habitude de marquer le 1er avril en offrant de faux cadeaux. De quoi est-on mécontent au XXIe siècle pour que perdure cette tradition?  

    Ce que ne dit pas momes.ch, c’est que 1564, c’est aussi  la publication des édits tridentins de la contre-réforme catholique et les années autour sont pleines de fureurs, de passions et de massacres. C’est en Europe, l’heure des guerres civiles entre les frères séparés catholiques et protestants. 

    Lire la suite

  • A Genève, on referme les petites douanes

    3DA813DA-FD36-4C2D-8C59-6582C843FBEA.jpeg

    Macron a décidé hier de confiner la France. Le Conseil d’Etat genevois a décidé ce matin dans une séance spéciale de refermer les petites douanes. A Landecy, les blocs de béton qui étaient restés sur le côté de la route viennent d’être remis en place.

    Lire la suite

  • «Comportement bah ouais» et poubelles genevoises

    081DDB7B-E6CB-427F-81F6-FABEFD8223B9.jpeg

    «Comportement bah ouais /J’ai dit comportement bah ouais /J’suis dans mon comportement bah ouais.» Je ne connaissant cette chanson qui a lancé en 2017 la nouvelle vedette française, Aya Nakamura, jusqu’à la lecture d’un papier ce matin dans Libération dans lequel Guillaume Lachenal rappelle que les injonctions répétées en boucle sur les gestes barrières, la distance social et le port du masque sont des vœux pieux, certes nécessaires, mais insuffisantes dans certaines circonstances pour endiguer et vaincre le virus.

    La preuve à Genève, où la magistrate chargée de la plus noble des tâches, celle de la salubrité publique, annonce dans la Tribune qu’elle va installer plus de poubelles, doubler les tournées de voirie aux endroits stratégiques pour que la ville soit propre durant cette longue fin de semaine, vestige d’une tradition, où jadis les chrétiens, alors très majoritaires, s’interrogeaient sur la mort du Christ et se réjouissait de sa résurrection. Joyeuses Pâques! 

    Lire la suite

  • Toute vérité n’est pas bonne à dire

    992DB15E-AE30-482B-9773-55DBD67FD3B2.jpegIl y a 15 ans, Twitter lançait son premier gazouilli. Il y a 16 ans, Facebook collectait ses premiers amis. Ils sont plus de deux milliards aujourd’hui, à bavarder gentiment mais aussi à cracher leur venin dans leur bulle respective. Il y a 14 ans, la Tribune de Genève lançait, conjointement avec 24 Heures, son forum des blogs. J’en fus le besogneux animateur, tout à la fois promoteur convaincu de cette nouvelle liberté d’expression et superviseur très retenu des billets ou commentaires, quelques fois nauséabonds, fort peu nombreux quoi qu'on en dise mais c'est comme les accidents sur le canal de Suez, les faits divers retiennent l'attention et inspirent même les belles âmes sur le monde qui va.

    Ainsi en est-il des journaux qu'à force d'annoncer les seules nouvelles qui font du chiffres, ils finissent pas donner à voir un «fake monde», un monde de problèmes plutôt qu'un monde de solutions.  Un navire géant qui se met en travers du canal de Suez fait plus parler de lui que les milliers qui le traversent sans encombre. Ainsi va l’actualité. Le petit jardin des blogs de la Tribune n'a pas échappé à ce travers quoiqu'on y trouve aussi des poèmes.

    Lire la suite

  • Moutier, victoire du génie hevétique?

    88233C6B-74C4-4415-B477-58F5B609D887.jpegAussitôt la nouvelle connue grâce à Fréquence Jura, l’émotion monte, les larmes de joie coulent - la mère de mon épouse fut la première femme municipale de la ville de Moutier. Elle aurait ce 28 mars 2021 109 ans exactement. Aussitôt on écoute en boucle la Rauracienne qu’un Prévotois a posté sur Twitter. Aussitôt on déroule le drapeau jurassien, on alerte les voisins, on fait sauter les bouchons de Baccarat genevois, dans la cour, sous le soleil de cette première soirée à l’heure d’été. Les bulles apaisent les cœurs. 

    Une voisine accourt. Quelle victoire de la démocratie suisse, dit-elle! 

    Lire la suite

  • Maudet renviendra en 2023. Avec le PDC?

    E712785D-17B3-413E-B6BE-7AF73D2A521A.jpegC’est bigrement court deux ans en politique. A Genève plus encore que dans les autres cantons, où fleurissent plus qu’ici le génie du consensus et le respect du principe de la subsidiarité et du fédéralisme, la moindre réforme réclame des trésors de patience et des montagnes de convictions pour espérer que s’alignent les planètes des partis au Grand Conseil puis que ces partis restent unis si d’aventure des minoritaires contestent la nouvelle politique via un référendum. Autant dire que la Verte Fabienne Fischer, élue ce 28 mars, ne fera pas le printemps telle l’hirondelle. 

    Pierre Maudet, qui, à peine réélu au premier tour en 2018, a jeté le discrédit sur les institutions par son comportement, ses mensonges et son entêtement, tout en parvenant aux yeux de certains à passer pour une victime, n’a sans doute pas dit son dernier mot. Une mienne voisine, PLR de coeur, m’a avoué ne pas avoir voté pour Maudet cette fois mais qu’elle l’aimait tout de même. 

    Lire la suite

  • Du MEG au MAG, le Musée des anciens de Genève

    458E37AA-594F-44B4-96AC-72E222B5C66B.jpegDans bien des civilisations, on honore les anciens, pas seulement ceux que l’âge tient sagement à distance de l’écume des jours mais ceux qui ont forgé le monde où nous sommes. Certains par leurs actions, leur vie sont devenus des modèles, des idoles, des saints, des sages qu’on cite ou qu’on invoque. Le Musée d’ethnographie cherche un nouveau nom, annonce La Tribune.

    Qu’il soit donc baptisé Musée des Anciens de Genève (MAG),  le MEG! Et qu’il accueille dans ses départements le petit Musée des Suisses de l’étranger, basé à Penthes. Et que Compesières, son illustre château, bâti par l’ordre hospitalier des chevaliers de Malte, et ses dépendances deviennent une nouvelle annexe du MAG dédié aux Suisses de l’étranger et aux étrangers qui ont fait la Suisse. 

    Lire la suite

  • Le mensonge, l'ennemi de l'estime de soi

    pinocchio menteur.jpg

    La réélection ou non de Maudet au gouvernement du Canton de Genève n'a évidemment pas la portée - et de loin pas - de celle d'un Trump aux Etats-Unis, autre menteur patenté. Elle n'engage en rien l'avenir d'un grand pays ni l'Europe toute entière comme ce sera le cas de la délicate gestion de l'après Merkel en Allemagne cet automne. Elle n'a pas non plus la portée politique des prochaines régionales en France*.

    La réélection de l’ancien tribun PLR, désormais sans parti, mais pas sans soutiens, posera sans doute quelques problèmes institutionnels. L'Exécutif s'en trouvera sans doute davantage tiraillé, plus affaibli encore. Et le Parlement, qui navigue à vue, sans majorité, n'en ressortira ni grandi ni plus fort. L'administration fera face au mieux, grignotant ici et là un peu plus de pouvoirs sur les elus. Resteront les forts en gueule qui continueront d'ameuter qui les médias, qui la rue pour se faire entendre.

    Lire la suite