Vu du Salève: Genève... - Page 2

  • La collapsologie envahit les théâtres genevois

    vous etes ici theatre.jpgL'écrivain genevois Bimpage vient de sortir Déflagration, écrit avant la pandémie, une histoire de fin d'un monde qui remet les idées en place. Claude Inga Barbey écrit dans la même veine le premier épisode de Vous êtes ici, une série collapsologique que 12 théâtres genevois vont interpréter ces prochains mois. Une première, un événement. La première est déjà complète, m'apprend Heidi.news dans sa lettre d'info quotidienne du 28 août*. Son réd en chef est le président de la République éphémère, le comité qui porte ce projet.

    Mais qu'ont-ils donc à s'inventer des lendemains qui déchantent, des catastrophes salutaires, des électrochocs sociétaux? Sommes-nous donc tous devenus des vieux ratiocinant: Que oui, il leur faudrait une bonne guerre pour remettre les pendules à l'heure! Qu'a-t-on faire du théâtre puisque la réalité de la covid rejoint la fiction? Il faudra sans doute voir Vous êtes ici pour savoir si le projet dépasse la télé-réalité. 

    Lire la suite

  • Déflagration: Stromboli et nostalgiose suisse

    deflagration.jpgLe Stromboli émerge solitaire à quelques encablures de Lipari, entre Naples et la Sicile. Le volcan éructe toutes les 20 minutes quelques tonnes de magma incandescent. La lave fumante dévale en blocs et pierraille la Sciara del Fuoco et va se perdre dans la mer tyrrhénienne, un spectacle féerique et confondant à la nuit tombée, quand le ciel immense couvre la planète de sa coupole étoilée. Rarement inquiétant. 

    Imagine-t-on sous nos pieds les fours de Vulcain brassant la roche en fusion, œuvrant à la dérive des continents, triturant dans des creusets infernaux les atomes du tableau périodique, où bourgeonnent des amalgames cristallins ou amorphes, nos Alpes?

    Lire la suite

  • Y aura pas un IEPA à La Mure

    compesieres equilibre 26 août.jpeg

    IEPA? Immeuble à encadrement pour personnes âgées. Dans la politique des soins aux personnes âgées en voie de dépendance, un IEPA est le maillon entre les soins à domicile et l'EMS. Un D2 disait-on naguère, un immeuble où l'on est chez soi et où des services infirmiers et sociaux facilitent la vie en cas de besoin. Bref un besoin qui intéresse bien des gens de Bardonnex que l'âge et le handicap inquiètent.

    Ce 26 août, à la salle polyvalente de l'école de Compesières, nous étions une cinquantaine à découvrir le projet cousu main par la coopérative Equilibre. Equilibre a déjà bâti et a en projet plusieurs bâtiments selon un concept participatif et écologique intensif. 

    Equilibre a le projet de bâtir 30 logements coopératifs d'ici 2024 à La Mure, au sud du village de Croix-de-Rozon. Dans sa quête d'exemplarité et d'innovation, Equilibre vise un immeuble intergénérationnel. Ses responsables ont approché la commune pour qu'elle devienne coopératrice de quelques logis pour personnes âgées, un mini IEPA donc. Ce serait une première à Genève. 

    Lire la suite

  • Que les services d'urgence ne soient pas débordés

    r covid indicateurs.jpgSuite à ma dernière note, j''ai trouvé une synthèse des indicateurs de la covid. Ils sont entièrement construits sur un objectif qu'on nous a ressassé d'ailleurs dès l'irruption du virus en mars dernier: que les services d'urgences des hôpitaux chargés d'accueillir et de soigner les patients les plus gravement atteints ne soient pas débordés.

    Mais quelle guerre est-elle engagée et conduite avec le présupposé que les services infirmiers ne devront pas être débordés et qu'on triera pas les blessés: ceux que l'on soignera et ceux à qui on administrera au mieux de la morphine et à qui on tiendra la main et qu'on embrassera avec tendresse jusqu'à leur dernier souffle? 

    Lire la suite

  • Cote d'alerte: mais qui gouverne?

    covid 24 août incidence suisse.jpg

    Ainsi donc la France pourrait être mise par la Suisse sur liste rouge des pays à quarantaine. Aussitôt, on rassure les Genevois: les quelques milliers de travailleurs frontaliers qui les soignent dans leurs cliniques et hôpitaux pourront passer la frontière. Donc: nécessité fait loi.

    Au fait qui a fixé la cote d'alerte rouge à 60 personnes dépistées positives au corona virus pour 100'000 habitants *? Pourquoi pas 50 comme en France ou 70 ou 100? Nulle part je n'ai trouvé de réponse récente **. Sait-on que le taux d'incidence est à Genève de 99, comme le montre la carte publiée par la Tribune de Genève ***?

    Lire la suite

  • Bardonnex et ses deux bouchons

    IMG_1474.JPEGM'en allant masqué ce dimanche au marché de Collonges-sous-Salève par le petit pont de bois, jeté récemment à grand frais par la commune de Bardonnex, au nord de l'ancienne école de la Bossenaz, au dessus du nant d'Archamps - sec à cette période de l'année, je me demande ce qu'il en est de l'accès au marché de Saint-Julien-en-Genevois, à l'autre bout de ma chère commune. Saint-Julien est une ville en pleine croissance qui fut très brièvement rattachée à Genève au début du XIXe siècle, quand les frontières qui nous gouvernent et nous séparent aujourd'hui étaient tracées par quelques princes et ambassadeurs à Vienne, à Paris et à Turin.  

    Depuis que la commune a vendu à la Tuilerie-Gravière de Bardonnex le chemin des Rupières qui reliait naguère Bardonnex à Saint-Julien et qui fut hélas coupé par l'autoroute, il ne reste plus que le chemin des Jules pour rejoindre les deux agglomérations. 

    Lire la suite

  • Participer au développement de Genève; vive le cyberespace!

    care mobiles.jpg"Redonner sa place à l'agriculture qui a besoin de place et d'espaces verts. Démanteler les trois casernes construites récemment pour dédier ces terres aux cultures... plutôt que d'importer des aliments du Chili, etc."  C'est l'une des propositions - il n'y en a qu'une poignée dont quelques idées farfelues - que je lis sur le site Participer ouvert par l'Etat de Genève pour inventer le développement du canton. Les Genevois ont jusqu'au 31 août pour déposer leurs idées, leurs espoirs, leurs soucis.  Il n'y a pas foule au portillon.

    La Covid 19, les soucis du quotidien, l'été qui se prolonge, l'absence de promotion de cette opération politique, tout se ligue contre la participation des Genevois. L'humeur est morose et le budget 2021 de l'Etat de Genève promet d'être historiquement rouge vif. 

    Lire la suite

  • Genève en rouge

    covid cantons 12 août corona data.jpg

    Le Conseil d'Etat doit être en train de mettre la dernière main au budget 2021 (8,7 milliards de francs découpés en 13 politiques publiques et 50 programmes*). Il sera en rouge vif à n'en pas douter, car la pandémie frappe durement les entreprises et l'emploi dans le canton: le pib devrait reculer de 6,5% en 2020, estimait fin juin le groupe de perspective économique. Combien parmi les 45 communes (budget cumulé de 2,3 milliards de francs) profiteront de la pandémie et du nouveau régime fiscal des entreprises pour demander des dérogations à l'obligation de présenter des budgets équilibré? 

    Une autre cote d'alerte rouge préoccupe le gouvernement genevois actuellement. Avec Zurich, Genève est au cœur de l'augmentation des cas de covid en Suisse. Rapporté au nombre d'habitants, notre canton est le "champion" (si l'on peut dire) suisse toutes catégories. Les statistiques compilées par www.corona-data.ch (ou par Google) sont éloquentes.

    Lire la suite

  • Serre moi fort, mon chou!

    toit en verre sur notre dame.jpg

    A Montréal, les serres maraîchères poussent sur les toits (Lire aussi: Mohamed va-t-il sauver la zone agricole genevoise?). La dernière en date couvre 1,5 ha et produira des tonnes de tomates et d'aubergines. A Genève, la production des serres, un des fleurons du savoir faire de nos maraîchers, ne compte pas au titre des surfaces d'assolement (SDA) et sont exclus du label bio, car les plantes y prospèrent hors sol. Nos Verts du cru et leurs affidés ont-ils la tête à l'envers?

    Lire la suite

  • A Bardonnex, cinq questions pour un débat électoral

    compesières large depuis charrot 2020.jpeg

    Les Verts du cru, sans doute occupés par la critiquable Critical Mass du jour, ont boudé la cérémonie du 1er Août à Compesières, sauf le premier d'entre eux, devenu premier citoyen de la commune de Bardonnex. Élu président du Conseil municipal, Nicolas Vernain a lu le Pacte de 1291. Cette exposition n'a pas plu à tout le monde. L'ancien conseiller municipal PDC Nicolas Vernain, devenu Bardonnex Alternative, conteste en effet au PDC local la place d'adjoint que la mort subite et malheureuse de son titulaire élu au premier tour, Daniel Fischer, a laissée vacante. Les Bardonnésiens sont appelés aux urnes le 27 septembre.

    L'occasion d'un débat sur les affaires communales? Il ne faut hélas pas trop compter sur les partis pour donner la voix au peuple. Ils gèrent en petits comités. De retour du feu de joie dans la plaine de Charrot pour un dernier verre au hangar de Compesières, je hèle deux radicaux que j'aime bien: "Dites-moi, vous pourriez organiser un débat public comme parti non impliqué dans la prochaine élection?" 

    Lire la suite

  • De la Tribune à Tataki, il y a un monde ou deux

    passeport vacances 30 31 juillet 2020.jpg

    Tataki, la projet "djeune" de notre RTS, vous connaissez? Et Hugo décrypte, ça vous branche? Non? C'est que vous  décrochez d'une ou deux révolutions et je ne vous parle par des bots (les robots) logiciels qui trient, sélectionnent pour vous les informations qui comptent comme Flint et autres... 

    Tataki n'est pas de ma génération mais j'ai bien aimé, cette fin de semaine, montrer une analyse journalistique consacrée à l'influence de Tik Tok sur les artistes actuels, à deux groupes de huit jeunes ados, venus découvrir la fabrication de la Tribune dans le cadre de Passeport Vacances. Deux groupes sympas, le premier plus multiculturel et étonnamment peu branché - question de thune ou de culture peut-être -, un second beaucoup plus réseaux sociaux, dont la moitié connaissait Tataki.

    Lire la suite

  • «Quel type de développement voulons-nous pour Genève?

    participe Genève 2020.jpg

    C'est notre gouvernement, malmené à tort par des députés dispersés et opportunistes et qui n'assument pas le fait que le contrôle des comptes ne consiste pas à augmenter les dépenses là où ça fait vibrer la corde de leurs électeurs, mais, par exemple, à comparer avec d'autres semblables si nos rapport coûts bénéfices de nos politiques publiques pourraient être améliorés..., c'est notre gouvernement donc, me rappelle Heidi.news, qui invite depuis le 20 juillet les Genevois à répondre à la question: «Quel type de développement voulons-nous pour Genève?

    Il y a un an, le même gouvernement demandait Quelle Genève en 2050? Pour quel résultat?

    Notre démocratie populaire n'est plus comme jadis tempérée par des partis et des députés soucieux de garder l'Etat dans un rôle subsidiaire, laissant aux génies des humains, des familles, des entreprises, des associations, des syndicats, des fondations, des communes, des voisinages le soins de créer le bien commun. L'Etat est de retour au contraire, dit-on en ce temps peureux. Il faut s'en inquiéter.

    Lire la suite