Affaires fédérales

  • Du grain à moudre pour Le Centre

    7C3F22EB-1938-4FFA-9202-39F38F726A3A.jpegUn éminent député, très au fait des affaires du PDC genevois, lequel vient de plébisciter ce mercredi le label Le Centre,  reste sur sa faim. C’est bien beau de changer de nom, encore faut-il l’outre contienne du vin neuf sans éclater.

    Bref quels projets, quelles idées derrière Le Centre, afin qu’on le voit comme un A, comme une flèche, une avant-garde, et non comme un V, un ppdc (plus petit dénominateur commun) des idées et des projets des autres. Le Centre devrait prendre exemple sur les Verts libéraux, me dit mon interlocuteur. Ouvrir des pistes et les donner à arpenter à des étudiants, qui apprécieront sûrement de recevoir un pécule pour leur peine et d’être confronter au rude et chronophage terrain de la politique genevoise. 

    Voici donc quelques idées.

    Lire la suite

  • Le PDC genevois enfin au Centre?

    FC029055-A2D9-49EC-9406-7FFF33C76F23.jpeg

    Quand on tape les mots PDC Suisse dans un moteur de recherche, on ne trouve pas Le Centre du premier coup. Des articles de presse s’affichent dans les premiers rangs. Ils rappelent que, le 28 novembre 2020, le PDC a fusionné avec le PBD (le parti dissident de l’UDC des anciens conseillers fédéraux Schlumpf père et fille) et s’appelle désormais Le Centre (Die Mitte et non pas Das Zentrum, pour des raisons évoquées ici)

    Le PDC Genève va ce mercredi soir franchir lui aussi le pas. Il s’appellera aussi Le Centre. Avant de se retiré dans son jardin au pied du Salève, votre serviteur se souvient avoir été président des Jeunes Démocrates-chrétiens suisses, au temps où le monde était encore divisé entre les bleus et les rouges (les Suisses neutres étant évidemment du côté des bleus). voici don une très modeste et bien incomplète réflexion sur le « C ».

    Lire la suite

  • La dormition de Benoît

    64EE10BC-1BE6-4AB2-A461-8020CB5EE945.jpeg« Il a perdu son combat contre la maladie » Ces mots entendus hier soir au 19:30 m’interpellent. Ainsi mon cousin Benoît était engagé dans un combat pour vaincre la maladie? Sans doute. La vie est ainsi. Tenace, rebelle, incroyablement vitale. L’envie de vivre même une vie dégradée est plus forte que nous. C’est ainsi. Combien d’avis mortuaires qui souligne le combat valeureux, la lutte noble du cher disparu?

    Disparu? Bien sur que non. Benoît dont la cérémonie d’adieu aura lieu mercredi à la cathédrale Saint-Pierre, n’a jamais été en ces jours de deuil  plus présent dans notre souvenir que le sont bien des vivants que nous côtoyons tous les jours. Et il le restera comme d’autres parents et amis. 

    Lire la suite

  • La marmotte de Lausanne (#GIEC)

    D91915A2-3D26-4BCF-900D-DD6D281CCB8A.jpegIl y a 15 mille ans, Lausanne jouissait du climat que l’on trouve aujourd’hui à 2000 mètres d’altitude. Comment le sait-on? Parce qu’on a trouvé un squelette d’une marmotte non loin de la gare du chef-lieu vaudois. Heureusement que la terre s’est réchauffée depuis. Sans cause humaine apparente.

    Ma chère RTS, dont le métier est d’égrener les nouvelles du chapelet de l’actualité, nous sert donc cet anachronisme, sans commentaire ni explications, juste après avoir annoncé l’enfer ici-bas - nouveau rapport du GIEC oblige - que nous promet donc le réchauffement climatique, notre faute à nous. Pas un incendie, inondation, glissement de terrain qui n’ait pour cause désormais notre gourmandise que dis-je notre accaparement irresponsable des ressources combustibles enfouies sous nos pieds, sans raison ni objet, depuis des millions d’années. 

    Lire la suite

  • Dieu nous bénira du haut des cieux (bis)

    839520D9-BCC8-489A-AC75-0E37AAD772E9.jpegA Tokyo, le cantique suisse a résonné dans sa version instrumentale. Combien d’habitants, Suisses ou non, de ce pays - un trou au milieu de l’Europe - ont entonné ce soir l’hymne national? La première strophe évoque le Ciel, où chacun peut loger qui le Dieu fort, qui une énergie ou une pensée, une âme attendrie, cette élévation des accents émus de nos cœurs pieux, que la loi de la gravité se charge de contrecarrer. Les Suisses, qui chôment le jour de la fête national depuis une génération seulement, ne gardent-ils pas, eux au moins, les pieds sur terre?

    La troisième strophe entonnée comme de coutume le 31 juillet à Compesières - ma commune a pris l’habitude de fêter avant les autres à la demande de l’amicale des sapeurs pompiers - pressent le Dieu fort, celui de la tradition judéo-chrétienne, qui est aussi invoqué dans le préambule de la Constitution suisse. « Dans l’orage et la détresse, il est notre forteresse. » Le fut-il dans la détresse virale qui bouleverse notre quotidien?

    Lire la suite

  • Panic et chardons à Bardonnex

    172D4E30-8E3B-4655-93BE-C528CC070984.jpegC’était la panique dans les campagnes il y a une semaine. Les pluies persistantes et parfois diluviennes promettaient des moissons d’enfer. Mon journal préféré s’inquiétait même d’un pain hallucinogène.

    Dans le même ordre d’idée, on m’a demandé tantôt si le prix de l’eau au robinet allait baisser vu que celle qui tombe du ciel est gratuite… Bonne question mais il faut déchanter.  Le prix de l’eau dépend plus de sa dépollution avant son retour à mère nature que de sa collecte. Aucun espoir donc d’une baisse des tarifs de la part du monopole public. 

    Lire la suite

  • Kneubühl confiné «volontaire»

    3C59B7F8-DC0B-430B-BC38-BC193AE14411.jpegLe discours est rodé. Chaque disparition d’un journal lance les lamentations sur l’amoindrissement de la variété des opinions. Pourtant, l’abondance des médias est là. Avec les chaînes d’info et les réseaux sociaux, c’est même l’indigestion qui menace. 24h sur 24.

    Voyez ces deux PLR qui renoncent, Petra Gössi et Nicolas Jutzet. Ils prennent du recul. Sagement. Avant d’être broyés par le bal médiatique qui transforme la politique en un jeu de mouches dans un pot de vinaigre. 

    Lire la suite

  • 59 soldats allemands tués en Afghanistan

    A4AB8F57-0D11-4B0E-AC3B-20775A025B11.jpeg59 soldats allemands tués en Afghanistan. Et personne n’en parle? C’est que cette demi-hécatombe est le bilan de l’intervention de la Bundeswehr dans ce pays malheureux, lis-je dans le quotidien La Croix du jour. Une autre donnée m’interpelle. L’intervention de la deuxième force de la coalition de l’Otan après les Etats-Unis aurait coûté toujours selon le journal 12 milliards d’euros pour un contingent de 120’000 hommes.

    C’est plus que le double des 6 milliards de francs que la Suisse va verser pour acheter 35 F-35 Foudre II.

    Ces chiffres me laissent songeur. Et pour quel bilan? 

    Lire la suite

  • Les Verts rient jaune et les jaunes ont gagné

    Je n’aurais pas parié sur un rejet aussi net des deux initiatives antiphytos données encore gagnantes au début mai. 60% de rejet, c’est une claque magistrale, n’en déplaise aux commentateurs dominants de la presse qu’on sent assomés par le vote populaire. La bonne nouvelle, c’est que le simple bon sens d’une règle vieille comme el monde - c’est la dose qui fait le poison - a prévalu face à une mesure d’interdiction dont les électeurs se sont vite rendus compte qu’elle serait contre-productive. 

    L’échec de la loi sur le CO2 est plus troublant compte tenu du large soutien dont elle bénéficiait. Mais ce n’est pas la première fois qu’une large coalition échoue (de peu) dans les urnes vaincue par le carte des non qui seraient bien incapables de se mettre d’accord sur un projet. 

    Lire la suite

  • L’orchidée pyramidale de la pente à luger de Charrot

    57126408-A78F-4B80-8CC4-084FFA6822CB.jpegQuelle chance d’habiter au pied du Salève et de se balader sur le chemins des vignes, entre Landecy et Bardonnex. A toute heure, la lumière est magnifique, la façade des varappes majestueuse, le ciel parfois tragique quand des trains de cumulus lâchent leurs averses le long de la masse sombre du et que le soleil sombre à l’ouest et allume le feu. 

    Sur le coteau on voit le jet d’eau et le lac au loin. Au bas du coteau on suit le vallon de l’Arande qui marque la frontière. C’est la saison des orchidées des champs. Un marqueur de la diversité écologique. 

     

    Lire la suite

  • #frontaliers: La solution de Soral est à Bardonnex

    34F6366F-5D94-44CA-91B1-CF8A0ABDE0F4.jpeg50 millions pour soulager les Soraliens des 12’000 voitures qui traversent ce paisible village. Est-ce trop? Est-ce juste? On s’interroge alors qu’il n’y a pas si longtemps, le Grand conseil a enterré une nouvelle route dite L1 et L2 entre le carrefour du Bachet-de-Pesay et la douane de Pierre-Grand qui promettait de réduire la circulation des pendulaires dans pas moins de six villages au sud du Canton. Il est vrai que pour aucun de ces villages comme pour Soral ou Chancy le dispendieux CEVA (près de 2 milliards pour 40’000 voyageurs par jour soit 20’000 voitures à deux passagers) est bien inutile. 

    Lire la suite

  • La photo que Blick en français a manquée

    1D50B4D7-1A29-48BF-86D7-706E04795B95.jpegLibéré, délivré… chante la reine des neiges. En ce 1er juin, jour commémoratif de l’adhésion de Genève à la Suisse en 1814, le Conseil fédéral a fait enlever les blocs de béton qui ont obstrué la frontière genevoise durant le confinement du printemps 2020. La cammionneuse et son grutier commis à l’opération devant chez moi ont débarqué ce soir à 20h. «C’est notre dernier bloc qu’on enlève, dit-elle soulagée. Mais les Genevois les reverront ces prochains jours en ville pour la visite au sommet Poutine Biden.»

    Ce jour est aussi la première édition en français du Blick, le journal de boulevard que jadis les employés de banque zurichois cachaient dans la NZZ pour découvrir dans le secret de leur bureau la pin-up de la page 3. Le Blick s’est assagi. Il est vrai que les pin-up sont largement disponibles sur le net dans des postures qui n’ont pas encore suscité de manifestations féministes. 

    Lire la suite