wiki, web, bot - Page 6

  • Une heure par semaine pour la République! Décaillet président

    décaillet 7-8 titre.pngCe matin, sur Radio Cité, Pascal Décaillet a réuni une brochette de constituants, comme avant chaque session plénière de la noble assemblée. Ils ont débattu - sous la pression du temps - de l'augmentation ou de l'abaissement du nombre de signatures nécessaires à la libre expression de la volonté du peuple souverain grâce aux instruments du référendum et de l'initiative populaire.

    Personne n'a évoqué le républicain James Fazy, qui a instauré à Genève, en 1847, un régime parlementaire représentatif et un exécutif fort. Le grand radical aurait sans doute été effrayé par les propos de la majorité actuelle d'augmenter le recours au référendum et aux initiatives. Ce n'est pas encore le gouvernement par la rue, mais peut paraître comme un risque de blocage des institutions, à Genève en particulier, où les petits partis minoritaires n'hésitent pas à recourir à la démocratie directe pour faire entendre leur voix voire pour renverser un vote de la majorité. Deux remarques à ce sujet:

    Lire la suite

  • Serai-je un jrim, un griot vidéo?

    Fouchet formation vidéo.jpgUn griot vidéo? La jolie formule est de Jean-Charles Fouchet (savoirnumerique.com). C'est un formateur vidéo, notamment au CRFJ, qui a été mandaté pour éviter que les journalistes de Suisse romande ne coulent idiots avec leur canard en papier, lesquels prennent l'eau (les méchantes langues disent n'aiment pas se mouiller).

    Un canard qui prend l'eau, c'est rigolo, mais un journal c'est triste. But du jour déplier le couteau suisse, le kit de survie et savoir ce qu'est cadrer (capter le chaos), monter (savoir donner du sens) et webcaster (utiliser la bonne technique pour le bon tuyau).

    Bref une bonne méthode pour rester pertinent aussi dans notre métier basique. A ce sujet mon journal poréféré a pris une petite claque la semaine dernière dans l'art de retenir l'attention du public. [Voir ci-dessous, cliquez sur les images pour les agrandir.]

    * Jrim: journaliste reporter d'images - monteur (ici un exemple du CRFJ).

    Lire la suite

  • Investigation et whistleblower

    saviano Tribune.jpgC'est le mot du jour dans les médias. Genève héberge le 6e congrès du journalisme d'investigation. La profession a ses héros comme le tennis ses champions, l'économie ses saints patrons (à non, là je me suis trompé de référence) et la politique ses icônes.

    Bref, nous avons Roberto Saviano et ses sept gardes du corps qui le protègent de la mafia, Florence Aubenas, et les Prix Pulitzer. Le tennis a Rodger, l'économie Ospel (avant la chute), Bertarelli (avant la vente) ou Vasella (avant les bonus) et la politique genevoise a... Chavanne. L'ancien ministre socialiste de l'Education nationale genevoise va être statufié par l'Association des employés des écoles professionnelles (qui cherchent des sous pour ça), annonce "Les clefs de l'école" - qu'on écrit aussi clé mais le français rénové est moins sélectif - le magazine que Charles Beer a distribué à 250'000 exemplaires aux Genevois cette semaine. Sera-t-il un jour statufié?

    Bref, tout le monde ne peut pas être un héros. L'investigation, avant les feux de la rampe, c'est d'abord un travail de fourmi où la ténacité, voire l'entêtement, et le courage le disputent à la noble cause de rendre public ce que le public doit savoir au nom de la vérité et de la loi et de l'ordre démocratique. A ce propos...

    Lire la suite

  • L’ère des robots-journalistes

    baseball.png"A première vue, rien de surprenant. Un compte rendu de sport d'une confondante banalité : "Les efforts remarquables de Joe Mauer n'ont pas suffi à assurer la victoire des Minnesota Twins contre les Texas Rangers lundi dernier au stade d'Arlington. Les Rangers l'ont emporté sur un score de 8 à 5 (...) Quand il maniait la batte, Mauer a été excellent de bout en bout. Il a marqué une fois dans la première manche et deux fois dans la sixième. Du côté des Texans, l'artisan de la victoire est sans conteste Tommy Hunter, qui a remporté avec brio son cinquième match d'affilée..." Un article de sport comme il en existe donc des milliers, publiés dans les pages sport de la presse américaine. Seule différence, mais de taille : il est signé The Machine, préparé et rédigé par un programme d'intelligence artificielle, baptisé Stats Monkey."

    C'est ainsi que démarre un papier lu dans Le Temps lundi dernier, repris du journal Le  Monde du 9 mars. Passionnant et qui devrait faire réfléchir plus d'un journaliste, mais peut-être aussi nombre de procès-verbalistes.

    Lire la suite

  • Le jour d'après: le papier n'a plus d'avenir

    edipresse licencie.jpg
    Cent emplois qui disparaissent, ça fait un choc. ça rendra les journalistes plus modestes, diront certains. "Très bien pour l'écologie!" écrit le premier internaute à commenter la note Edipresse licencie: "Il est grand temps que la presse écrite, tellement consommatrice de papier disparaisse. Internet s'est tellement répendu, que pour ma part, je ne lis absolument plus aucun journaux sur ce vieux média obsolète qu'est le papier. Concentrez-vous à améliorer les différents site web et laissez tomber le papier."

    Bertrand Buchs, mon blogueur préféré - ce n'est pas le seul, ne dit pas autre chose tout en déplorant l'hécatombe: "Très mauvaise nouvelle. La presse écrite est un moyen essentiel pour soutenir et vivivier la démocratie. La pensée unique, un journal sans concurrence, une erreur grave.  C'est pourquoi je soutiens de ma poche chaque année "Le Courrier" même si je suis souvent en désaccord avec eux. Lançons l'idée d'un journal qui appartient à ses lecteurs. Version internet avec possibilité d'imprimer ce que l'on veut.  Il est vrai que la version papier n'a plus d'avenir."

    Plus facile à dire qu'à faire et surtout à transformer en une entreprise profitable.

    Lire la suite

  • Rue de la Muse: le virtuel fait dans le hard

    morand unger expo.jpgA deux pas de la SIP, la bien nommée rue de la Muse a accueillie hier après-midi l’égérie de Rezonance dans ses nouveaux locaux. Geneviève Morand porte à bout de bras la plus vieille - tout est relatif - organisation de réseautage encore en vie née dans la mouvance des First Tuesdays - la plupart des autres sont mortes. Le plus performant, dit-elle, de la Greater Geneva Berne Area, concept récemment créé pour désigner la nouvelle promotion économique commune des cantons romands et Berne dès le 1er janvier 2010.

    Rezonance, pour faire simple et au risque d'être caricatural, est à Facebook ou à LinkedIn ce que le minitel fut à l’internet, un précurseur génial mais dépassé par plus populaire. Rezonance, c'est aussi dix-huit cellules d'entraide destinées aux femmes entrepreneuses. Le patron de l'économie publique et de la santé publique - la santé c'est un business comme chacun sait - s'est réjoui de la pérennité du réseau gros de dix mille acteurs. Trente mille inscrits corrige Geneviève Morand.

    Mais que diable ambitionne-t-elle rue de la Muse. On le découvrira dans la vidéo de la conférence de presse. Faute d'avoir obtenu un résumé simple, j'ai compris que Muse 2.0 est d'abord un pied à terre, une cristallisation dans le monde des humains d'un réseau qui depuis le début a pratiqué le "on" et le "off".

    Ce besoin d'un port permanent, d'un pignon sur rue me fait penser à ces journaux en ligne parisiens Mediapart et  Bakchich (sortie le 23 septembre) qui annoncent des éditions hebdomadaires imprimées pour capter un public plus large.

     

    Lire la suite

  • Election de Burkhalter: Wikipedia a déjà été mise à jour

    wiki burhalter 112e conseiller fédéral.pngUn internaute citoyen a déjà mis à jour l'encyclopédie en ligne wikipedia. On trouvera ci-dessous la notice que l'encyclopédie collaborative consacrait au candidat Burkhalter et sa modification ce matin encore.

    Plus rapide que la presse et plus pérenne qu'elle sans doute, l'encyclopédie a aussi des défauts, mais pour le coup, elle mérite un coup de chapeau.

    Par ailleurs sur les blogs de la Tribune, on lira les commentaires de

     

    Lire la suite

  • Troisième journée au Salon du livre: les lecteurs à l'oeuvre

    Une audience honnête cet après-midi sur  le stand de la Tribune. Après la dictée, lue par ma consoeur Françoise Nydegger, j'ai présenté en direct l'édition en cours de la Tribune de ce samedi. C'est la première fois que le système éditorial s'affiche sous les yeux un peu médusé du public. Tiens la page Evénement vient de changer. L'observation en ligne du travail de mes confrères de la rue des Rois captive mes spectateurs. La page relate le disparition de l'humoriste Bernard Haller. Les photos s'affichent, le texte paraît. Magie de l'électronique. J'enchaîne aussitôt avec l'offre de l'e-paper que tout abonné peut mettre en oeuvre gratuitement où qu'il se trouve dans le monde.

    L'actu en direct, c'est aussi d'être un baratineur sur le stand d'un salon.

    "La Tribune est truffée de fautes!" La question qui tue. J'explique le stress, les nouvelles qu'il faut remanier, vérifier, contrôler. Je dis aussi que les journalistes sont le fidèle reflet de la société genevoise... Je dis encore qu'un journaliste curieux, rapide, tenace, courageux, pertinent, informé n'est pas toujours un as de l'orthographe et de la syntaxe, que les filtres sont parfois défaillants, que le journal est périssable. Rien de bien convainquant.

    Une heure plus tard, en lambinant dans le bouchon de l'autoroute de Vernier, je me dis: Et si nous ouvrions notre système éditorial aux lecteurs. peut-être que certains seraient prêts à nous donner un coup de main pour chasser les coquilles et les imperfections. Au fond, c'est ainsi que Wikipedia fonctionne. A suivre et à demain, dès 15h30!

  • Le hasard et la FMH

    Wikipedia offre aux internautes curieux la possibilité de cliquer une page au hasard. Un bon plan pour un voyage au coeur de cette encyclopédie - genre Quid mondialisé - en création permanente. Même effet en tapant un mot dans un moteur de recherche. Ce matin je cherche des renseignements sur Jacques de Haller, le Genevois président de l'association des médecins suisses. Google me renvoie illico le site des toubibs. En français de surcroît! (j'apprécie) Et, juste au-dessous, celui de la Fédération des malades et handicapés...