Affaires municipales - Page 3

  • Irons-nous patiner sur les marais de Charrot?

    IMG_2384.JPEGEn m'en allant tantôt à vélo du côté de Meinier rencontrer pour la Tribune du terroir Claude Ménétrey, pomiculteur patenté, paysan, safraniculteur et à ses heures ULMiste chevronné, je suis passé par la plate et renaturée vallée de la haute Seymaz, du côté des ruines du château de Roulebeau, où s'étend aussi un centre sportif intercommunal.

    Novembre divisait la plaine en deux, en haut le brouillard, en bas l'herbe des chanps. Un ciel bouché et uniforme, une terre striée de chemins tirés au cordon et d'un nant, la Seymaz. Le long du chemin du Champ-de-la-Grange, le ruisseau de Moillebeau s'élargit en un étang rectangulaire. Un pont de bois vermoulu enjambe la mare couverte de lentilles d'eau. Sur la berge un arbre git, rongé net par un castor.

     

    Lire la suite

  • Bardonnex va-t-elle baisser les impôts?

    bardonnex budget 2021 école.jpg

    Le budget 2021 de la commune de Bardonnex sera sans doute voté ce soir par le Conseil municipal. Il ne semble pas prévoir une baisse du centime additionnel. Pourtant, si ma mémoire est bonne *, l'ancienne municipalité avait décidé d'augmenter la charge fiscale d'un centime lorsqu'il lui fallut construire en quatrième vitesse les quatre classes d'un pavillon provisoire en bois installé dans le pré de Compesières, impôt supplémentaire qui devrait donc être supprimé au bout de huit ans, une fois ledit pavillon amorti. 

    A Bardonnex comme ailleurs, les autorités sont cependant plus promptes à augmenter qu'à baisser la fiscalité. La charge d'amortissement du pavillon se montait à quelque 225'000 francs par an. Mais le compte des écoles ne diminuera en 2021 que 138'000 francs, d'autres rubriques en hausse absorbant la différence (cliquer sur le tableau ci-dessus pour l'agrandir). 

     

    Lire la suite

  • Compesières 1970 - Bardonnex 2020

    1970 salle communale compesières.jpg

    En 1970, deux événements majeurs retenaient l'attention des élus et de toute la population de Bardonnex: la présentation de la nouvelle salle communale et le 700e anniversaire de la donation de l'église à l'ordre hospitalier des chevaliers de Malte par l'évêque de Genève en 1270, première mention de Compesières dans un document officiel. 

    L'alors future salle communale, attendue depuis longtemps, était présentée dans le seul journal communal - Bardonnex Information* - par Jacques Delétraz, maire.  

    Ce soir, 13 octobre 2020, le Conseil municipal de Bardonnex doit discuter d'un projet de délibération qui pourrait avoir pour conséquence la démolition totale ou partielle de la salle communale. Toute une histoire.

    Lire la suite

  • Compesières: 1,35 million pour étudier une école préfabriquée en bois

    compesieres 2020 vu de la ferme est.jpeg

    Certains cantons* ou communes connaissent en Suisse la pratique du référendum financier obligatoire. Elle oblige les autorités à soumettre au vote populaire des crédits d’investissement dès lors que ceux-ci dépassent un certain montant. C'est un moyen d'impliquer le peuple souverain dans les choix stratégiques et une obligation pour les porteurs de projet d'informer la population pour obtenir une majorité. 

    Genève ne connaît pas cette institution - la Constituante s'est bien gardée de l'introduire mais a néanmoins introduit quelques Genferei** -  et s'en tient au référendum facultatif dont ses citoyens usent et parfois abusent. C'est ainsi que la construction des trams, l'extension de l'aéroport, la prison de Champ-Dollon, les constructions universitaires, les hôpitaux n'ont qu'à de très légères exceptions jamais été soumis au vote populaire. En revanche, les infrastructures culturelles et sportives sont plus souvent contestées.

    L'école de Compesières ne sera pas soumise au vote populaire oblgatoire. Fera-t-elle l'objet d'un référendum facultatif? La Mairie de Bardonnex demande 1,35 million pour seulement étudier la construction d'un bâtiment de 12 classes, en bois voire préfabriqué, à l'emplacement de la salle communale, un projet de 14 millions. 

    Lire la suite

  • Deux PDC à la Mairie de Bardonnex: pour quoi faire?

    Guex Crosier Lavarini.jpegLuc Lavarini (PDC et Entente en photo avec Béatrice Guex-Crosier, maire) a été élu adjoint ce 27 septembre avec 481 voix contre 402 à Nicolas Vernain (Bardonnex Alternative). L'argument de l'outsider vaincu - pour une représentation proportionnelle des partis à l'exécutif communal - a sans doute fait mouche. Avec six des dix-sept sièges du Conseil municipal, Bardonnex Alternative se retrouve conforté dans son rôle de parti de l'opposition. Le PLR (4 sièges) va-t-il jouer les supplétifs muets ou béni-oui-oui du PDC et Entente (7 sièges) ou va-t-il chèrement faire payer son rôle de parti pivot de la politique communale?

    Les prochains conseils municipaux vaudront peut-être la peine d'être suivis. Une majorité se dégagera-t-elle pour construire, après 20 ans d'errance, une nouvelle école à Bardonnex? Notez que ce n'est pas le seul enjeu de la législature de cette commune frontalière de 2300 habitants qui est la mienne...

    Lire la suite

  • Noces de diamant à Compesières

    IMG_1751.JPEGFêter ses noces d'or est banal. Il n'est plus rare de voir des couples passer le cap de 60 ans de vie commune: des noces de diamant. Les Municipalités invitent les jubilaires à un bon repas (que reçoivent les mal-portants, les placés en EMS, les veufs?).

    Quel est le sens de cette sympathique attention? Une prime à la fidélité, à la longévité, à la patience réciproque, , à la fécondité, à l'amour? Une mienne amie m'a raconté avoir reçu cette invitation l'an dernier. La Mairie n'avait pas noté que son époux était décédé prématurément...

     

    Lire la suite

  • Une école primaire à la Croix-de-Rozon

    IMG_1706.JPEGIMG_1713.JPEGQue pensent Luc Lavarini et Nicolas Vernain* (l'un comme l'autre absents des réseaux sociaux) de leur possible future fonction d’adjoint au maire de Bardonnex? Quelles inflexions voudraient-ils donner à la gestion communale, une fois élu le 27 septembre prochain (les chances de Lavarini sont certaines mais rien n'est certain dans un scrutin), si tant est que leur voix pèse dans le système municipal genevois, où le plus puissant des acteurs est, et de loin, le canton, ses lois, ses élus et les fonctionnaires et commissions spécialisées qui les votent et les interprètent. Rien?

    Ce dimanche, veille des vendanges, alors que le vote par correspondance a démarré, aucun discours n'a été prononcé à la Bossenaz, où le PDC et Entente, pas encore connu sous son nouveau label de Centre, avait réuni une poignée de militants, amis et sympathisants. On s'est donc rabattu sur le quiz proposé pour donner son avis. Et sur les conversations, un verre de vin à la main, qui forcément tournent autour de la Covid. Avec une idée en tête - fixe diront certains - la construction d'une école à la Croix-de-Rozon.  (photos du jour)

    Lire la suite

  • Les fonctionnaires genevois: ni sobriété ni partage

    2 pour cent 2%.jpgCalculons: que signifie dans une année de travail une semaine de vacances supplémentaire (que propose le gouvernement genevois à ses quelque 48'000 employés contre une baisse des salaires de 2%)? 1 divisé par 48, ça donne 0,02. Une semaine de vacances c'est donc une diminution de 2% du temps de travail. On peut imaginer que l'Etat devra embaucher pour compenser ces 2% de travail perdu. Et qu'en acceptant le projet, les fonctionnaires (dont la retraite est généreuse garantie) participeront (modestement) au partage du travail dans un temps où la pandémie va multiplier les chômeurs. Evidemment les syndicats de la fonction publique hurlent. Belle démonstration de solidarité. 

    Quelles économies pour l'Etat?  

    Lire la suite

  • Y aura pas un IEPA à La Mure

    compesieres equilibre 26 août.jpeg

    IEPA? Immeuble à encadrement pour personnes âgées. Dans la politique des soins aux personnes âgées en voie de dépendance, un IEPA est le maillon entre les soins à domicile et l'EMS. Un D2 disait-on naguère, un immeuble où l'on est chez soi et où des services infirmiers et sociaux facilitent la vie en cas de besoin. Bref un besoin qui intéresse bien des gens de Bardonnex que l'âge et le handicap inquiètent.

    Ce 26 août, à la salle polyvalente de l'école de Compesières, nous étions une cinquantaine à découvrir le projet cousu main par la coopérative Equilibre. Equilibre a déjà bâti et a en projet plusieurs bâtiments selon un concept participatif et écologique intensif. 

    Equilibre a le projet de bâtir 30 logements coopératifs d'ici 2024 à La Mure, au sud du village de Croix-de-Rozon. Dans sa quête d'exemplarité et d'innovation, Equilibre vise un immeuble intergénérationnel. Ses responsables ont approché la commune pour qu'elle devienne coopératrice de quelques logis pour personnes âgées, un mini IEPA donc. Ce serait une première à Genève. 

    Lire la suite

  • Bardonnex et ses deux bouchons

    IMG_1474.JPEGM'en allant masqué ce dimanche au marché de Collonges-sous-Salève par le petit pont de bois, jeté récemment à grand frais par la commune de Bardonnex, au nord de l'ancienne école de la Bossenaz, au dessus du nant d'Archamps - sec à cette période de l'année, je me demande ce qu'il en est de l'accès au marché de Saint-Julien-en-Genevois, à l'autre bout de ma chère commune. Saint-Julien est une ville en pleine croissance qui fut très brièvement rattachée à Genève au début du XIXe siècle, quand les frontières qui nous gouvernent et nous séparent aujourd'hui étaient tracées par quelques princes et ambassadeurs à Vienne, à Paris et à Turin.  

    Depuis que la commune a vendu à la Tuilerie-Gravière de Bardonnex le chemin des Rupières qui reliait naguère Bardonnex à Saint-Julien et qui fut hélas coupé par l'autoroute, il ne reste plus que le chemin des Jules pour rejoindre les deux agglomérations. 

    Lire la suite

  • A Bardonnex, cinq questions pour un débat électoral

    compesières large depuis charrot 2020.jpeg

    Les Verts du cru, sans doute occupés par la critiquable Critical Mass du jour, ont boudé la cérémonie du 1er Août à Compesières, sauf le premier d'entre eux, devenu premier citoyen de la commune de Bardonnex. Élu président du Conseil municipal, Nicolas Vernain a lu le Pacte de 1291. Cette exposition n'a pas plu à tout le monde. L'ancien conseiller municipal PDC Nicolas Vernain, devenu Bardonnex Alternative, conteste en effet au PDC local la place d'adjoint que la mort subite et malheureuse de son titulaire élu au premier tour, Daniel Fischer, a laissée vacante. Les Bardonnésiens sont appelés aux urnes le 27 septembre.

    L'occasion d'un débat sur les affaires communales? Il ne faut hélas pas trop compter sur les partis pour donner la voix au peuple. Ils gèrent en petits comités. De retour du feu de joie dans la plaine de Charrot pour un dernier verre au hangar de Compesières, je hèle deux radicaux que j'aime bien: "Dites-moi, vous pourriez organiser un débat public comme parti non impliqué dans la prochaine élection?" 

    Lire la suite

  • Enfin du suspense à Bardonnex

    IMG_0961.jpegUn drame soudain a jeté la commune de Bardonnex dans le deuil, le décès subit du regretté Daniel Fischer, élu adjoint au premier tour le 15 mars dernier pour seconder à l'exécutif communal sa camarade de parti Béatrice Guex-Crosier, élue maire tacitement début janvier, quand le monde d'avant était encore en pleine course, a ouvert une nouvelle période électorale. 

    La vacance nécessite une élection qui aura lieu le 20 septembre, car, ce que d'aucuns craignaient se réalise: Nicolas Vernain, ex-capitaine des pompiers, fidèle paroissien de Compesières, ancien conseiller municipal démocrate-chrétien, sorti en tête de la liste Bardonnex Alternative le 15 mars, a décidé de contester la suprématie du parti du centre (future nouvelle dénomination du PDC) à l'exécutif. Quel suspense! Et cela pour quelle politique?

    Lire la suite