Monde - Page 5

  • ContinentPremier fête la journée des femmes au Palladium

    11e gingembre.jpg

    Le journaliste Gorgui Wade Ndoye, éditeur du site ContinentPremier à Genève - "le seul correspondant au Palais des Nations pour l'Afrique de l'Ouest", selon ses dires -ne manque pas d'ambition. A lui tout seul ou presque, il a organisé, ce 7 mars, une soirée au Palladium sur le thème "Femmes et citoyenneté à Genève". C'est la 11e fois qu'il répétait l'exploit sous l'appellation "Gingembre". Quelque 70 personnes ont  bravé la peur du coronavirus et ont assisté bien sagement à trois panels, après avoir dûment inscrit leur nom et coordonnées sur un registre - directives sanitaires obligent. Un bon nombre est venu grossir les rangs en plus pour la partie récréative de la soirée.

    On a donc vu trois entrepreneures africaines témoigner en quelques mots de leur projet et de leurs ambitions. 

    Lire la suite

  • Attention, j'éternue

    mouchoir boite.jpgDonc, par les temps qui courent, mieux vaut ne pas avoir un rhume, un refroidissement, un chat dans la gorge (heureusement qu'il pleut, les allergiques ne sont pas regardés de travers)... Hier, à la Migros, sur le coup de 15h, j'ai éternué dans ma main (le réflexe appris enfant l'a emporté sur le coude). Un employé distant de plus de deux mètres m'a regardé d'un œil réprobateur.

    Tout à l'heure, en promenade, un père de famille nous dit garder ses filles renvoyées en quarantaine par principe de précaution. Une mienne cousine a, m'a dit un octogénaire à qui j'ai rendu visite ce matin (suis-je un assassin en puissance?), bouder la chorale des seniors car une voisine chanteuse, nonagénaire, était tantôt rentrée de Milan... On ne vous parle pas des cohues dans les trams et des trains de recommandations officielles

    Le coronavirus tient le monde par les coucougnettes. Et ça va faire mal, lancent les prophètes de mauvaises augures, qui se réjouissent qu'un microbe stoppe soudain le cours des choses. 

    Lire la suite

  • Autodiscipline

    coronavirus.jpgIl y avait eu le SIDA qui avait refréné les amours libres et gratuits, (jusqu'à et y compris l'amour des gosses), hérités des années hippies, de la pilule libérant les mecs, de Mai 68 et des ses répliques libertaires, déclenchant une première campagne d'autodiscipline (le préservatif). Quelques nouvelles épidémies n'avaient que marginalement remis en cause nos modes de vie hédonistes et marchands, sous perfusion à haute dose de publicité.

    La vache folle avait banni les farines animales, donnant sa chance au soya amazonien, la grippe aviaire avait fait du Tamiflu la fortune de Roche et couvert les poulaillers de grillage contre les oiseaux sauvages... Ebola, Zika, Chikungunya ont eu la bonne idée de rester largement confinés aux régions qu'on ne sait plus comment qualifier (pauvre, en développement, du sud, en transition).

    Le coronavirus - encore une chinoiserie, disent d'aucuns à la limite de l'insulte ethnique - déclenche la première crise mondiale démultipliée par le principe de précaution. 

    Lire la suite

  • Un samedi noir pour l'Europe

    Qui dira que ce jour est un samedi noir pour l'Europe?

    EC-EU-enlargement animation.gif
    Ce premier février est donc une date historique. Mais l'histoire la retiendra-t-elle? Une île redevient une île. La Grande-Bretagne rompt le pacte qui, en 1973, passé le veto du général de Gaulle, lui a fait partager durant 47 ans le sort toujours incertain de l'Union européenne - mais quel sort ne l'est pas, incertain? Rien ne vas changer durant quelques mois excepté l'abaissement de l'Union Jack devant le palais Berlaymont de Bruxelles et le retrait des des MEP, les élus britanniques au parlement européen. 

    What else? 

    Lire la suite

  • Pollutions de l'air: Genève n'existe pas

    pollution air suisse.jpgPeut-être êtes-vous déjà tombé sur ce site aqicn.org. Une initiative née en 2007 et basée à Pékin qui fournit en continu pour le monde entier - quelques 12'000 points de mesure - l'état de la pollution de l'air. Genève n'y figure pas.

    Les plus proches stations recensées sont celles de Gaillard et d'Annemasse. Qui ce matin signalaient une situation normale ou modérée. MétéoSuisse annonçant quelques précipitations ce dimanche, on peut parier que le peu de pollution atmosphérique sera lavée. On se demande alors bien pourquoi le Canton de Genève a maintenu jusqu'à lundi soir son dispositif de restriction de circulation aux seuls véhicules arborant le macaron Stick'Air

    Lire la suite

  • La vérité est un intervalle

    soleil-dessin-anime-173095.jpgLe climat se réchauffe, ça n'est guère contestable. Mais ce réchauffement dépasse-t-il l'intervalle de normalité? La température du XIXe siècle, plus fraîche que l'actuelle, attestée alors par la progression des glaciers, était-elle dans l'intervalle de normalité? Qui dit la vérité aujourd'hui? Les scientifiques. Ils ne sont ni omniscients ni tout puissants, mais pas question de douter. L'urgence climatique est un fait scien.ti.fi.que. Gare aux schismatiques! A ce propos le dernier "Pardonnez moi" est confondant.

    Les manifestations climatiques et la dévotion à (sainte) Greta participent d'une bien étrange religion. La peur de l'enfer est grande mais le salut est à portée de main. Pour bloquer le thermomètre, croyez-le ou non, il suffit de rouler en train, de manger des grains, de planter des arbres tout plein. 

    Lire la suite

  • jecherchedieu.ch et la messe à la cathédrale de Genève

    messe à la cathedrale ecr.jpgLa première messe catholique depuis 1535 dite à la cathédrale Saint-Pierre de Genève le 29 février prochain - en attendant le premier culte protestant à la cathédrale Saint-Pierre de Rome - sera donc annoncée officiellement urbi et orbi le 19 janvier lors de la cérémonie œcuménique qui ouvre la semaine de l'Unité des chrétiens

    Dans ma quête, j'ai adressé une question à jecherchedieu.ch jecroisendieu.ch et ai reçu une réponse rapide et pleine d'intérêt du pasteur Marc Pernot. On lira plus bas notre échange. 

    Que sera cette cérémonie? Et quel sens lui donner. Je suis par hasard tombé sur le mot réforme dont le sens n'a cessé d'évoluer. A méditer.

    Lire la suite

  • Paix aux hommes de bonne volonté! Une messe chez les parpaillots

    cathédrale St Pierre.png"Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté!" Les anges sont des coquins. Leur chant de la nuit de Noël, rapporté par Luc, signifie-t-elle guerre aux hommes de mauvaise volonté? Je ne saurais dire. Ne retenons que ceci: tous les saints ont renoncé au glaive pour se faire entendre. La non violence n'a pas été inventée par le très vénérable Gandhi. 

    La guerre, comme la violence, comme la souffrance, comme l'injustice ne peuvent être légitimes. Mais combien de canons ont été et sont encore bénis et le seront encore longtemps? 

    Paix aux hommes de bonne volonté! Ce sera peut-être, je l'espère, l' "Ite missa est" de la messe des catholiques genevois en la cathédrale Saint-Pierre de Genève, le samedi 29 février prochain. Une première depuis 1535. Souhaitons a minima que l'événement contredira le dicton du jour:"Quand février prend un jour, souvent de catastrophes il est lourd"

    Lire la suite

  • TX Group imprimera-t-il encore des journaux dans 8 ans?

    tx group.jpgLes médias traditionnels sont-ils en train de disparaître? La question hante toutes les rédactions, y compris les rédactions digitales, sous leur ancienne forme radio TV ou sous leur nouvelle forme de pure player (né sur le net en français), mais qu'est-ce que le net à l'heure où les réseaux sociaux américains et chinois phagocytent l'attention des gens et les thunes de la publicité?

    Les médias traditionnels sont-ils en train de disparaître? Patrick Badillo, patron du Medi@lab de l'Université, analyse la question dans une chronique de ce jour dans la Tribune. Hier la Tribune a diffusé une succincte dépêche de l'ATS: Tamedia s'appellera désormais TX Group. L'assemblée des actionnaires du premier éditeur de Suisse a validé un plan de transformation annoncé fin novembre

    Lire la suite

  • Sainte Marguerite Bays, ora pro nobis!

    marguerite bays.jpgOra pro nobis! répond-on à l'énoncé du nom des saint.e.s prononcés en ce radieux dimanche 13 octobre à Rome. Deux des cinq humains ajoutés ce jour à la litanie des saints sortent du lot car ils nous sont plus connus et plus proches: un théologien anglican, John Newman(et ), converti et devenu cardinal, et une ouvrière fribourgeoise, Marguerite Bays (et ). 

    Changement d'ère, comme disent les Verts, qui espèrent bien capitaliser dimanche prochain sur la peur du réchauffement climatique. Leur politique? Elle consistera à taxer le carbone, soit à adapter une méthode du marché pour renchérir les carburants à effet de serre, à planter des arbres, ce que la nature fait depuis sa création sur cette terre, à réintroduire un jour sans viande, qui ne sera pas le vendredi trop associé à l'église catholique, à lever des murs douaniers et normés entre les nations. Et quoi encore? A nous rebattre les oreilles de leur catéchisme culpabilisant du XXIe siècle? A sanctifier Greta?... 

    Ce jour, premier de la semaine, François a reconnu saints cinq frères et sœurs. Des modèles, des sages, des pieux, des simples, des engagés. C'est aussi dans le calendrier païen, la journée du hamburger...

    Lire la suite

  • Le tocsin pour le climat. Mais dans quel état j'erre?

    cloche en verre.jpgAinsi notre vicaire épiscopal demande à nos clocher de sonner le tocsin pour le climat, samedi, entre 14h30 et 14h35, en solidarité avec les églises suisses et les mouvements chrétiens. "Les organisations chrétiennes de l’Alliance climatique, écrit Pascal Desthieux, demandent aux paroisses de toute la Suisse de soutenir le mouvement pour le climat en réglant l’horloge de leurs églises sur midi moins cinq ce samedi 28 septembre 2019 et/ou en faisant sonner les cloches des églises à 14.30 heures. 

    Cette solidarité sonore me paraît fort discutable. 

    Sonner le tocsin contre le réchauffement climatique (ou pour le climat?) et pourquoi pas contre Trump, pour Greta, contre Poutine et pour je ne sais qui... le page? Et pourquoi ne sonne-t-on pas le tocsin tous les vendredi contre le consumérisme, pour le véganisme, contre le chauffage des appartements (et des églises vides) et pour les éoliennes sur nos monts quand le soleil...?

    Lire la suite

  • Une semaine sans viande et une sans chauffage

    thermometre paris.jpgMais que fait la police! Ce que je reproche un peu aux marcheurs climatiques, tous âges confondus, c'est que la peur les motive - la peur de la canicule, de la montée des eaux, de la fonte des glaciers, des ouragans - et non un monde plus juste et plus pacifique. Ce que je reproche un peu aux marcheurs climatiques, c'est que l'Etat doit décider et faire le bonheur national brut (BNB) et non les gens eux-mêmes.

    Certes, je ne suis pas assez naïf pour croire que la main invisible du marché (ou de l'Etat) peut faire le BNB, même The Economist, qui consacre son édition de cette semaine onusienne à la crise climatique, n'y croit plus non plus. Et que les Etats, faute de mieux - c'est-à-dire nous dans les Etats démocratiques - doivent collectivement inventer des règles du jeu marchand qui nous incitent à moins produire de gaz à effets de serre. Non pas par peur d'un hypothétique enfer sur terre mais pour la simple économie des ressources rares et non renouvelables. Vaste défi.

    A notre niveau, nous pourrions opté pour une semaine sans viande et, cet hiver, pour des chambres et des bureaux à 18 degrés voire moins.

    Lire la suite