Blogosphère genevoise - Page 6

  • Ne cédons pas à la vilénie!

    Chère Madame Egalité, 

     

    Dans votre dernier billet, vous annoncez votre décision de fermer votre blog, car trop d'internautes y postent des insultes à l'encontre des femmes ou des Verts dont vous défendez la cause. Comment ne pas partager votre écœurement!

     

    Oui, trop d'internautes sont des lâches qui, sous couvert d’un anonymat indigne d’une société démocratique, déchargent leur haine et leur fiel dans les forums et sur certains blogs. Il ne faut pas s'en accommoder. Mais il ne faut pas leur laisser la place non plus. Il faut lutter pour défendre les règles de courtoisie sur la toile. Il faut lutter pour que petit à petit l’anonymat recule.

     

    Je m’y emploie et je demande à tous les blogueurs hébergés sur notre site d’y travailler sans relâche.

     

    Adoptez donc tous cette règle simple de publication et signalez-là de temps en temps à vos correspondants. Exigez d’eux que leurs interventions soient concises, courtoises, pertinentes et signées. Et réservez-vous ce droit fondamental d’effacer ou de ne pas publier les commentaires qui violeraient l’une ou l’autre de ces conditions.

     

    Pascal Décaillet vient de le dire dans un billet dans lequel il vous appelle à ne pas céder.

     

    Au plaisir de continuer à vous lire. Et merci de votre franchise.

     

    Bien à vous

     

    Jean-François Mabut 

  • Nous ne sommes pas dans Second life!

    Bonjour Frank, Oscar, Suisse frontalier, Dixit et toutes et tous qui postez des commentaires sur ce blog et sur ceux qu'héberge la Tribune de Genève,

     

    Merci d'avoir posté un message sur ce blog. J'apprécie vos commentaires souvent pertinents et qui enrichissent utilement les billets que je me permets de soumettre à votre attention. Dommage que vous n’ayez pas songé à les signer.

     

    En tant qu'animateur responsable des blogs sur le site de la Tribune de Genève, je souhaite que www.tdg.ch devienne une grande place du village pour les habitants et visiteurs de notre région, un forum où les gens déambulent et discutent à visage découvert . Nous ne sommes pas dans Second life mais dans First life. Merci désormais de bien vouloir vous conformer à cette simple règle.

     

    L’anonymat peut certes parfois se justifier et je préserve volontiers celui des internautes qui me le demandent, mais je me battrai pour que l’exception ne devienne pas la règle, mais seulement la confirme.

     

    La connaissance des sources et donc des auteurs des opinions, des billets et des articles publiés participe de la qualité de l’information. Elle figure en bonne place dans la Charte des devoirs et des droits des journalistes dont je souhaite que nos lecteurs internautes s'inspirent. En démocratie, le vote est secret mais le débat est public. Merci de nous aider à construire un média citoyen.

     

    Bonne journée à toutes et à tous et au plaisir de vous lire prochainement.

     

    Jean-François Mabut
    Blogs et wikis sur www.tribune.ch
    T: +4122 322 37 10
    M: +4179 400 11 18
    C: Jf.mabut@edipresse.ch
    B: http://jfmabut.blog.tdg.ch

    11, rue des Rois,
    cp 5115, 1211 Genève 11

  • Sans blague, tu blogues!

    Bientôt mille blogueurs et blogueuses invités, un peu plus de deux cents blogs ouverts, un peu plus d'une cinquantaine de blogueurs actifs, les blogs hébergés gratuitement sur le site de la Tribune font leur nid. Petit à petit.

     

    Les politiques squattent un peu notre morceau de toile. Normal en cette période électorale. Mais ce ne sont pas forcément les plus actifs. Dame, le contact direct, les plateaux télé ou radio, les vernissages et autres assemblées, le porte à porte, la tournée des marchés - très chronophage, mais irremplaçable pour monter à Berne - dévorent leur agenda. N'empêche que nos blogeurs les plus fidèles viennent de tous les horizons. Rendez-donc visite à Blogamoteur, Top slurp, Klipsi, lesquotidiennes , MorningBull, Sonotone, AllianceSud, CarpeDiem, PS.139, Vu du Salève, Salem, Dave, etc.

     

    Certains profitent de leur notoriété nouvelle pour exister et sortir la tête du lot. Cette fin de semaine, c'était le cas du candidat radical Buchy d'être à la fête. Enfin son œuvre maitresse posée désormais comme une île mystérieuse à deux pas du CERN. Rien moins que l'emblême de la Journée du patrimoine.

     

    Dimanche prochain, c'est le PDC Jobin qui trinquera au sens propre à la Fête des vendanges de Russin. Le président de l'Office du tourisme est parrain du millésime 2006. Il y retrouvera une ancienne membre du Conseil d'administration de l'aéroport. Devenue depuis présidente de la Confédération.

    Pour les fans de stat, voici les scores des 30 derniers jours selon xiti. Cliquez sur le tableau pour l'agrandir.

  • Nombrilistes les blogueurs?

    Jean Romain, que j'ai sollicité pour créer un blog sur www.blog.tdg.ch et qui a jusqu'à présent décliné mon invitation, m'envoie sa dernière chronique publiée dans le journal La Gruyère. "Narcisse blogueur" qu'il l'intitule son bloc-notes, emboitant le pas dans ceux des critiques nombreux que le tsunami des blogs indisposent.

     

    Faute de lecteurs, le blog serait un monologue, doublé d'une quête, insensée forcément, de témoins éloignés. «Je souhaite que tu me lises dans l’instantané, et que cette répétition d’instants intemporels dure jusqu’au prochain écrit!» Telle serait la prière silencieuse du blogueur.


    Un portrait sans doute proche de la réalité. N’empêche que le blog a bien d’autres raisons d’être, à commencer par offrir au simple péquin que nous sommes une incroyable liberté d’expression. Pour moi, le blog est une étape dans l’humanité aussi importante que l’imprimerie et le téléphone.

     

    Je ne désespère pas, ai-je répondu à notre philosophe grand critique de l'école genevoise, de le compter bientôt au nombre de nos blogueurs invités. Je cherche en particulier un prof qui serait d’accord de créer un blog de classe et de l’utiliser comme un outil pédagogique. Bref de relever le défi d'intégrer l'édition d'un blog comme outil pédagogique en faisant publier par chaque élève au moins un billet par semaine. De quoi débattre, en classe et sous les yeux ébahis des parents et des citoyens, de la responsabilité de l'auteur, de l’anonymat de la toile, des potentialités et des limites de l’expression multimédia, et du côté narcissique et nombriliste du blog. Chiche!