Air du temps - Page 9

  • Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050

    www.footprintnetwork.org.jpgCe lundi, nous avions atteint le jour de la vie à crédit, rappelle ce matin Libération qui cite footprintnetwork.org et sacrifie au rituel du nostra culpa moderne. Nous - les riches - consommons trop. L'effondrement - le collapse - a déjà commencé. Les mouches qui nourrissent les oiseaux ont disparu dans nos environnement aseptisés (au fait, nos pschitt et autres bougies, bâtonnets et autres arômes d'ambiance même bio ne sont peut-être pas sans conséquence)... Alerte! Que fait la police!

    Pour faire bon poids (!), Libé cite en premier le pape pape François, "qui exhorte les Etats à agir pour lutter contre le changement climatique «parce que notre survie et notre bien-être dépendent de cela»." Le pape François est à la tête d'un peuple qui sait que s'approprier les ressources plus que nécessaire et de ce fait priver son prochain des fruits de la terre est péché de gourmandise et qu'il sera plus difficile à un riche d'entrer au paradis qu'à un chameau de passer par le chat d'une aiguille

    Lire la suite

  • 5000 Genevois ont répondu au questionnaires Genève 2050

    merci 2050.jpg

    5000 Genevois ont répondu au sondage en ligne, indique la page Facebook (suivie par 561 personnes) du projet lancé en septembre 2018 par le gouvernement genevois. Qui sont-ils? Combien de femmes, d'hommes, de jeunes, de LGTBIQ et +, d'étrangers, de Suisses, de Genevois? J'en fais partie mais, honnêtement, j'ai répondu de manière assez désinvolte à cette enquête. Dès le début, j'ai eu le sentiment d'un jeu un peu pipé. Pour vous en convaincre, je publie quelques questions ci après.

    Genève 2050, le projet annoncé par Pierre Maudet lors du discours de Saint-Pierre en mai 2017, n'a pas mobilisé les foules. 2050 ce n'est que dans 30 ans pas plus loin que 1990 quand le monde du XXe siècle bascula dans la XXIe avec la chute du mur de Berlin et l'effondrement sans effusion de sang de l'empire soviétique. 

    Lire la suite

  • 800 sans abris à Genève...

    fotnaine goulot eau.jpg"L’alerte canicule est déclenchée depuis le 23 juillet. Premier réflexe: se réfugier dans des lieux climatisés et boire beaucoup d’eau, car la chaleur extrême et prolongée n’est pas sans danger. Mais s’en protéger est un luxe pour celles et ceux qui n’ont pas de domicile – à Genève, les associations comptent environ 800 personnes dans ce cas."

    Le premier paragraphe de l'article publié ce matin par la Tribune de Genève - La canicule laisse les sans-abris démunis - nous apprend que 800 sans abris vivent donc à Genève. D'où vient ce chiffre? Est-il corroboré par une source officielle? Non, la source est ces associations qui s'alarment pour les sans abris, dont Kim Grootscholten, directrice de l’organisation Toit pour tous. Cette sollicitude est a priori de bon aloi. Mais l'on sait aussi que Genève est un des lieux d'accueil les plus attentifs aux déboires des migrants. Et que pour la plupart d'entre eux, ils viennent de régions où la canicule est monnaie courante.  

     

    Lire la suite

  • Genève 2050 et l'espace dans les 50 prochaines années

    the economist lune.jpgThe Economist n'échappe pas à la commémoration: 50 ans qu'on a marché sur la lune. Une sacrée aventure. Jules Vernes, Melies, Hergé et d'autres l'avaient imaginée. Mais qu'un humain puisse arpenter notre satellite boosté jusqu'à sa périphérie par une fusée au principe identique aux pétards du 1er Août ou de la Saint Sylvestre, ça défiait l'entendement.

    Qu'on veuille y retourner dit combien notre époque est hélas grosse de dictateur qui veulent montrer que le leur est la plus grosse. Mais on a les dirigeants qu'on mérite. On ne peut pas se divertir  à tout instant, s’inquiéter de sa santé et traquer le moindre -cide dans son assiette et s'occuper encore des affaires du monde et de la démocratie.

    Lire la suite

  • Ni grippe, ni bug, ni Europe dans Genève 2050

    but de Genève 2050.jpg

    Quatre scénarios - complexes et un peu catastrophistes - pour imaginer les futurs possibles de Genève en 2050. C'est l'exercice de prospective que propose, depuis septembre 2018, le Conseil d'Etat, un projet évoqué lors de son discours de législature 2019-2024 en la cathédrale Saint-Pierre, mais concocté depuis avril 2017 et traité sans tambours ni trompettes depuis, en raison de l'affaire M et d'autres priorités.

    Quatre scénarios, c'est peu tant les possibles sont nombreux. Sans compter les aléas. Imagine-t-on pareille entreprise lancée en 1918, quelques jours avant la défaite de l'Allemagne, à la veille de la grippe espagnol dont la voracité en vies humaines fut plus grande que la Grande guerre, 20 ans avant le deuxième conflit mondial, né en bonne partie des lourdes pénalités imposées à l'Allemagne qui mit à genou la République de Weimar et fit le lit d'un certain AH...

    C'est dire 1) combien nous sommes incapables de prévoir l'avenir, 2) combien le monde est plus serein en ce début du XXIe siècle, 3) combien les Cassandre et autres collapsologues jouent à se et nous faire peur. Or la peur est mauvaise conseillère. 

    Lire la suite

  • Le Mur, le patrimoine, la vidéosurveillance

    mur reformateurs colore.jpgLe Mur des réformateurs a pris des couleurs.

    - Normal, c'est l'été! Ils reviennent de vacances...

    - Ce que tu es bête! Le Mur des réformateurs, c'est notre patrimoine, le coeur de la Genève protestante avec la cathédrale, bref un gros morceau de notre identité. Et une attraction touristique, avec l'horloge fleurie, the Geneva fountain, le pont Wilsdorf, l'ONU etc. Eh bien des vandales l'ont couvert de peinture. c'est un scandale! Que fait la police!  Les réseaux sociaux s'échauffent. GHI s'émeut ce matin et tance nos édiles de ne pas avoir bardé le monument aux morts d'une batterie de caméras qui auraient permis à la maréchaussée d'attraper les voyous arc-en-ciel

    - Nous y voilà

     

    Lire la suite

  • Genève en 2050... si

    geneve 2050.jpgChaque été, The Economist propose une série "The World if", bien loin des projections habituelles des futurologues, des scénarios envisageables à partir des données connues, bref une incursion dans ce chaos qu'un battement d'aile de papillon peut déclencher. Cette année, les hypothèses vont de si les Etats Unis quittait l'OTAN en 2024 à si les antibiotiques tombaient en panne en 2041, en passant par si la Chine et l'Amérique s'affontaient en mer de Chine, à si les robots prenaient tous les jobs en 2030.

    Les auteurs anonymes de Genève 2050 ont cherché à éviter le piège de la simple projection des courbes assises sur le passé. Leurs quatre scénarios relèvent donc un peu de "Genève si", sans toutefois identifier un élément déclencheur précis ouvrant une narration épique du futur. Voici leurs scénarios (page 39 du rapport):

    Lire la suite

  • Quel Genève en 2030? Quel Genève en 2050?

    ge2050.jpg

    Quel Genève en 2050? C'est l'horizon que Pierre Maudet, alors président du Conseil d'Etat, avait fixé aux Genevois lors du Discours de Saint-Pierre. Le jeune tribun n'imaginait sans doute pas qu'il allait être détrôné sans ménagement bien avant cette échéance et être l'acteur clé d'une affaire sans précédent dans la République: l'affaire Maudet soigneusement chroniquée dans Wikipedia. Telle une tique, Pierre s'accroche depuis à son ministère croupion. Personne ne peut l'en déloger. La caravane passe. "Genève est gouvernée", dit son successeur, son ami Antonio Hodgers. Circulez! 

    La  grande réflexion sur Genève 2050 a été lancée en septembre 2018 (suite à un communiqué de presse du 27 juin - comme si on avait voulu cacher l'affaire) et la consultation des Genevois depuis ce mois de mai, sous la forme d'un questionnaire. Elle se termine le 21 juillet. Sans avoir fait la Une d'aucun journal.

    3500 personnes ont déjà répondu au questionnaire. Problématique le questionnaire. J'y reviendrai.

    Lire la suite