Air du temps - Page 3

  • Petits et grands influenceurs

    71D899A3-1B0B-42F1-8BF9-4085B526C04C.jpegPour vivre heureux vivons cachés. Les influenceurs, les créateurs en ligne, les blogueurs et autres tweeteurs ne sont pas amis de cette maxime. Ils ont tous besoin d’être vus, lus, entendus, likés, de faire le buzz et le ramdam. Et assument cette autre maxime: qui expose s’expose. Certains en font un métier, une poignée en tire profit.  La dernière livraison de The Economist consacre un long article sur ces serfs de la création, dont les réseaux sociaux tirent leur fortune. Facebook le premier d’entre eux dans le monde non chinois, c’est 2,8 milliards de contributeurs gratuits et 92 milliards de chiffre d’affaires. 

    Mais voilà que des serfs plus doués et alertes que les autres s’émancipent et se font payer et courtiser pour s’afficher. Rien de très nouveau au fond: les coachs et prometteurs de bien-être vivent du crédit de leur client  - les médecins patentés du corps et de l’âme sont même remboursés par la sécurité sociale - mais de nouveaux acteurs profitent des dernières apps mis en ligne par tout sauf des philanthropes qui cherchent fortune eux-aussi sur les réseaux. Je retiens l’histoire de ce journaliste sportif Craig Morgan.

    Lire la suite

  • Saint Canisius, l’anti-Calvin

    FB2A7693-0A81-415E-9364-361A34FF0923.jpegLes reliques de saint Canisius, né en 1521, ont été ce 26 avril transférées de l’église désaffectée du collège Saint-Michel, fondée par ledit Canisius en 1582 à Fribourg, à la cathédrale saint Nicolas. La nouvelle, approfondie sur le site Cath.ch, a fait la continuité de Couleurs locales, entre deux mini-reportages également anachroniques: le chemin du curé entre Cartigny et Laconnex, «où il se passait des choses», et le monastère de Romainmôtier, catholique pendant mille ans et désaffecté par les Bernois. 

    Bref la religion chrétienne, qui bâtit ces cathédrales et ces abbatiales, dont les flèches marquent toujours nos cités et nos bourgs et redeviennent à l’occasion d’un incendie, l’expression soudaine d’une étrange nostalgie identitaire.

    Cependant, Couleurs locales, c’est l’art de l’anecdote, du petit bout de la lorgnette, des raccourcis caricaturaux ou frustrants. Le jésuite Jean-Blaise Fellay se prête au jeu. On le présente comme historien spécialiste de Canisius. L’intellectuel, qui voit l’église s’effondrer, ne dit pas un mot sur le fait que Canisius s’inscrit dans la Contre-Rėforme. Canisius, c’est un anti-Luther, un anti-Zwingli, un anti-Calvin. 

    Lire la suite

  • Dans La Croix, les questions d’une rescapée

    09611D22-357C-474D-87D2-289F482CC188.jpegDans le supplément hebdomadaire du journal La Croix, je tombe sur les mot de Magda Hollander-Lafon, 93 ans, une rescapée d’Auschwitz. Les tribulations d’une de ces ultimes témoins de la Shoah, une habituée des médias, font des chocs, des affres et des états d’âme que traverse le monde aujourd’hui presque des peccadilles. Elle publie chez Bayard un ouvrage sur ses longues années de psychologue pour enfant: Demain au creux de nos mains.

    Quelques perles tirées de cette interview pour ce dimanche, où s’est déroulée à Troinex, dans le huis-clos des familles, la confirmation d’une poignée d’adolescents de l’Unité pastorale Salève. La dernière fois que ce rite de passage catholique a eu lieu à Compesières en présence de l’évêque Charles Morerod, c’était en 2017 (photo).

    Lire la suite

  • Transhumanisme

    0FEEE338-8268-4476-91AF-2145EF70DFD4.jpegLe transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiqueset mentales des êtres humains. Ce résumé d’une des modes actuelles est trop court dit sa notice sur Wikipedia. La notice est cependant développée et fondée sur de nombreuses sources. 

    L’idée de transhumanisme est-elle bien différente de la vie éternelle que les chrétiens confessent dans leur Credo? L’idée m’en a traversé l’esprit en écoutant d’une oreille le prêche du curé de Carouge, le dominicain Gilbert Perritaz, qui est sur le départ vers de nouvelles aventures. Sans que l’on sache qui le remplacera et même s’il sera remplacé. Peut-être que Charles Morerod qui confirmera quelques jeunes de l’Unité pastorale Salève en dira plus dimanche prochain à Troinex. 

    Lire la suite

  • Plantu à Médialogue

    4E87C79E-2FA7-45E5-AE1E-294B3441F024.jpeg«Je suis un dessinateur qui se prend pour un journaliste dans un monde médiatisé qui devient de plus en plus une caricature.»

    LE Plantu du journal LEMonde est sur Médialogue. Un petit bonheur mais aussi quelques questions, notamment celle-ci: le fou du roi peut-il devenir roi?

     

     

    Lire la suite

  • Petits problèmes locaux

    B3743E49-AA78-40E5-BBF0-581CF8F82997.jpegJ’avais l’envie de parler de Thierry Apothéloz dont La défense de la gestion genevoise de l’assurance invalidité était pitoyable hier soir au 19:30; le journal télé de la RTS reprenait une étude critique d’Avenir suisse intitulée Réinsérer plutôt qu’exclure. J’avais envie de me désoler de l’Instruction publique genevoise dont la dernière miniréformette est ajournée d’un an, faute, souligne la Tribune de Genève,  d’obtenir du corps enseignant l’adhésion suffisante à sa mise en oeuvre... J’avais envie encore de réfléchir à cette montée de la délinquance violente chez les jeunes qui encombre la justice et que le procureur général a choisi de mettre en avant dans son rapport d’activités annuel. 

    Puis, en butinant sur le web, je suis tombé sur ce reportage diffusé par Arte il y a quelques jours et qui montre de terribles images de famine dans le sud de Madagascar, où l’on meurt faute de pluie mais surtout parce que des pillards et des bandits écument la campagne. Une catastrophe humanitaire assourdie par la cacophonie de nos petits problèmes locaux. 

    Et je me suis arrêté là.

    Lire la suite

  • Ramadan: ok boomer

    CBCF216C-B570-4633-B49E-DCCAC8CECD9F.jpegTariq Ramadan fait indéniablement partie de cette génération des boomers, les soixante, septante ans - dont je suis - nés au moment du baby boom et que la génération Z, apeurée par le réchauffement climatique et la dureté de la vie économique, dont on l’a préservée en multipliant les patrouilleuses scolaires et autres coaches, dénoncent comme profiteurs et responsables du monde déglingué, selon eux, dont ils sont les héritiers involontaires. Ok boomer, n’insiste pas, t’es coupable. Surtout si en plus t’es un mec, occidentalisé, biogenré, et que tu n’as pas vu venir la vague #Metoo .

    C’est un slam publié sur la chaîne YouTube de notre professeur, dont la famille apparentée au créateur des Frères musulmans a fait souche à Genève, où elle a trouvé refuge, qui cette semaine émeut Le Figaro et interloque Alexis Favre, dans sa chronique du Temps.

    Lire la suite

  • Un poisson d’avril

    C7695406-0F72-43EE-A0A3-A9EB5267FED9.jpegJ’ai trouvé dans momes.net une origine du poisson d’avril. La coutume de donner des cadeaux bizarres, de faire des farces ou d’annoncer de fausses nouvelles ce jour-là remonterait à 1564 quand le bon roi de France Charles IX - mais était-il bon? - décida que le début de l’année serait dorénavant fixée au 1er janvier. Le royaume célébrait alors le nouvel an à différentes dates. Les mécontents auraient pris l’habitude de marquer le 1er avril en offrant de faux cadeaux. De quoi est-on mécontent au XXIe siècle pour que perdure cette tradition?  

    Ce que ne dit pas momes.ch, c’est que 1564, c’est aussi  la publication des édits tridentins de la contre-réforme catholique et les années autour sont pleines de fureurs, de passions et de massacres. C’est en Europe, l’heure des guerres civiles entre les frères séparés catholiques et protestants. 

    Lire la suite

  • A Genève, on referme les petites douanes

    3DA813DA-FD36-4C2D-8C59-6582C843FBEA.jpeg

    Macron a décidé hier de confiner la France. Le Conseil d’Etat genevois a décidé ce matin dans une séance spéciale de refermer les petites douanes. A Landecy, les blocs de béton qui étaient restés sur le côté de la route viennent d’être remis en place.

    Lire la suite

  • Toute vérité n’est pas bonne à dire

    992DB15E-AE30-482B-9773-55DBD67FD3B2.jpegIl y a 15 ans, Twitter lançait son premier gazouilli. Il y a 16 ans, Facebook collectait ses premiers amis. Ils sont plus de deux milliards aujourd’hui, à bavarder gentiment mais aussi à cracher leur venin dans leur bulle respective. Il y a 14 ans, la Tribune de Genève lançait, conjointement avec 24 Heures, son forum des blogs. J’en fus le besogneux animateur, tout à la fois promoteur convaincu de cette nouvelle liberté d’expression et superviseur très retenu des billets ou commentaires, quelques fois nauséabonds, fort peu nombreux quoi qu'on en dise mais c'est comme les accidents sur le canal de Suez, les faits divers retiennent l'attention et inspirent même les belles âmes sur le monde qui va.

    Ainsi en est-il des journaux qu'à force d'annoncer les seules nouvelles qui font du chiffres, ils finissent pas donner à voir un «fake monde», un monde de problèmes plutôt qu'un monde de solutions.  Un navire géant qui se met en travers du canal de Suez fait plus parler de lui que les milliers qui le traversent sans encombre. Ainsi va l’actualité. Le petit jardin des blogs de la Tribune n'a pas échappé à ce travers quoiqu'on y trouve aussi des poèmes.

    Lire la suite

  • Grandes orgues à Compesières? L'avis de deux facteurs

    IMG_3241.JPEG

    Le projet de reconstruire l'orgue de l'église de Compesières et au passage de l'agrandir et de lui adjoindre un positif dans le choeur de l'église, chroniqué dans cette note, a suscité un commentaire d'un voisin et ami, facteur d'orgue de profession, que j'ai rencontré fortuitement sur le chemin des vignes que surplombe la tour d'eau de Landecy - ces eaux que la Mémoire de Bardonnex a naguère narrées - où nos chers SIG, dans leur recherche de se distinguer et de verdir leur image, pourraient avoir la bonne idée de créer un mur de grimpe original.

    L'avis du facteur d'orgue est carré. S'en ajoute un second reçu ce lundi. Ils me vaudront bientôt, je l'espère, une réponse de l'initiatrice de ce projet ambitieux. Dans l'intervalle, j'ai pris langue avec Carouge et Lancy, dont les églises catholiques accueillent des orgues de qualité et où des concerts sont donnés.

    Note mise à jour le 22 mars à 9h

    Lire la suite

  • Soyeux morveux

    C774FDAC-F481-4583-BEE4-671C432AEF4E.jpegMouche-toi! Arrête de renifler! La morve, c’est ce liquide qui coule du nez des enfants.  Peu ragoûtante mais essentielle, la morve contribue à capturer les microbes dans notre nez, là où l’on se loge ce virus couronné qui tient le monde en respect depuis un an.

    Eh bien des chercheurs ont découvert que le masque, obligatoire dès que le présentiel se fait dense, n’avait pas qu’une fonction de filtre mais qu’il contribue aussi à tenir notre nez humide, ce qui est bon pour la morve et son action contre les microbes. . 

     

    Lire la suite