- Page 2

  • Dernière leçon du premier éthicien de Suisse

    image.jpegAlexandre Mauron fut un pionnier en bioethique en Suisse. On lira avec grand profit les principes qui ont guidé son enseignement sur le site de l'Université de Genève. Il a donné ce midi sa dernière leçon au Centre médical universitaire de Geneve. Une leçon en demi-teinte qui n'a fâché personne.

    Qui oserait critiquer Darwin? Qui oserait critiquer la recherche sur les OGM? Qui oserait ne pas dénoncer le créationnisme? On était entre gens de bonne compagnie et personne n'a mis le bon Alex sur le gril.

    J'aurais préféré quelques considérations plus audacieuses et plus actuelles sur le CRISPR, par exemple, ces molécules ciseaux capables de copier coller et donc de remplacer des bouts d'ADN au cœur des cellules. Et aussi entendre quelques propositions propres à confondre les dénistes.

     

    Lire la suite

  • Le Bitcoin fossoyeur ou sauveur des banques?

    trust machine.jpgJ'avoue que le Bitcoin demeure encore un peu mystérieux pour moi. The Economist de cette semaine lève un peu la jupe qui cache la mécanique savante de ce qui sera bientôt, dans la courte et mouvementée histoire des petits enfants de Turing, la première mais pas la dernière monnaie à large échelle tournant sans banque ni banque centrale, soit sans le contrôle fiduciaire coûteux de quelques-uns, mais au terme d'un mécanisme de validation d'une majorité des participants, un vote démocratique en somme. Un mécanisme qui pourrait séduire Anja Wyden, notre chancelière d'Etat, pour convaincre Berne d'adopter un nouveau e-voting system et assurer tous les Suisses que le vote électronique est enfin leur affaire. 

    Blockchain, retenez ce mot, est le doux nom de la technologie informatique complexe qui tourne sans grincer (ou presque). Elle offre deux avantages clés: rendre automatiquement impossible qu'un second événement survienne, par exemple acheter deux services avec la même somme d'argent, grâce au fait que la majorité des utilisateurs ont validé que la transaction entre A et B dont tous les éléments restent anonymes a bien été enregistrée. Et pour toujours.

    Lire la suite