- Page 2

  • Deux villes suisses dans le top ten

    image.jpgL'information c'est l'angle que l'on donne à un papier. J'aurais pu titrer ce billet:  Top ten des bonnes cités: Geneve, 8e, n'a toujours pas retrouvé sa troisième place perdue en 2011. J'aurais pu aussi choisir: Vienne est toujours la ville où l'ont vit le mieux. On aurait pu encore titrer: Aucune ville françaises dans les dix meilleures villes du monde.

    Les internautes adorent les palmarès, les papiers sur les bonnes pratiques ou les "comment faire", les papiers didactiques (Parmi mes articles les plus lus, il y a deux abécédaires, l'un sur le budget de Genève l'autre sur la grève des Transports publics, deux points qui doivent dégrader la position de Genève).

    On peut toujours discuter le baromètre ou casser le thermomètre, la mesure indique toujours quelque chose. En l'occurrence, c'est Mercer International qui a publié le 4 mars son inventaire des villes par ordre de qualité de vie. Vienne sort en tête, suivie de Zurich, comme en 2014. Wikipedia a aussitôt mis sa note à jour, mais il faut acquérir l'étude pour savoir pourquoi.

    Quelles autorités ou qu'elles institutions l'achètent à Genève? Que fait la ville pour retrouver le podium?

    Lire la suite

  • Quel est l'avenir de la presse papier traditionnelle en Suisse romande ?

    image.jpgVaste question n'est-pas! Quand je tape sur Google "avenir de la presse", je tombe sur des réponses... pertinentes. Elles doivent avoir quelque chose à voir avec mes autres recherches, de sorte que les réponses que Google m'offre ne sont vraisemblablement pas les mêmes que celles que recevraient mes voisins, mes confrères, les lecteurs de ce blog - sentiments confus de solitude, de traque, de service fin et adapté.

    L'exact opposé d'un imprimé en somme. Les lecteurs d'un journal formaient une communauté virtuelle qui partageaient le même lot d'infos vérifiées. Un contrat de confiance quotidien, ou presque.

    Qu'est-ce qu'un journal?

    Lire la suite

  • La petite sœur de BHL

    image.jpgLes saints, sincères ou pas, ont toujours effrayé les théologiens, les docteurs de la Loi, qu'elle soit juive ou islamique ou même chretienne, car les théologiens, comme de pieux avocats n'ont de cesse de prescrire des règles partout et toujours. Ce sont des diables. Quoique, ajoutons cette touche de complexité, sans eux, sans doute, ce serait l'anarchie, le règne du pur amour ou/et la loi de la jungle, paradis ou enfer ou les deux. 

    Lire la suite

  • Central Park à Cologny et golf à Compesières

    40 hectares à un taux de 1 soit un mètre carré de logement pour un mètre carré de terrain, (le vieux Carouge et le quartier des tours affichent des taux supérieurs à 1,4, Montchoisy à 2) permettent théoriquement de bâtir 4 à 5000 logements.  Le Parti socialiste en réclame 2000, à ériger sur le golf de Cologny. Gaspillage, pusillanimité?

    L'emplacement est de première qualité. Et l'on voit assez bien quelques audacieuses tours faire écho à celles du quartier Praille Acacias et préserver un maximum de surface verte, de quoi créér a mi-distance entre la ville et l'autoroute du lac un Central Park à la Genevoise.

    Et le golf? Il y en a déjà plusieurs dans le grand Genève et sans doute bien des propriétaires seraient intéresser. J'en verrais bien un à Compesières ou ailleurs qui marierait production agricole locale et greens délicats. Vue imprenable sur Genève, le lac et le Salève et en prime une maison forte qui a appartenu à l'ordre de Malte. 

    http://www.urbaplan.ch/blog/wp-content/uploads/2015/01/densite_web2.pdf

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/socialistes-veulent-2000-logements-golf-cologny/story/13698096

    Lire la suite

  • Marignan: François nous a trompés

    C'est France 3, dans L'Ombre d'un doute, qui nous le raconte ce soir. François 1er  n'a remporté la tuerie de Marignan non pas grâce à la cavalerie lourde des chevaliers français, mais du fait de la retraite des mercenairs suisses mal payés par le duc de Milan, quand les Vénitiens, alliés des Français, arrivèrent sur le champ de bataille au petit matin du 14 septembre 1515, alors que les corps à corps avaient déchiré les hommes et les âmes une partie de la nuit, une exception à l'époque - on ne se battait guère plus de cinq heures et durant le jour - laissant sur le champ de bataille 16'000 morts, le double des plus terribles batailles de l'époque. C'est le marketing, le récit du vainqueur, qui fit l'histoire qu'on nous raconta en Suisse aussi.

    Quand on lit la notice de Marignan publiée sur Wikipedia, on mesure combien l'affaire est plus complexe encore, que les Suisses étaient divisés, qu'il y'a un avant et un après Marignan, bref que l'Histoire n'a pas grand chose à voir avec l'histoire telle qu'on me l'a enseignée ou telle que je l'ai retenue. Et je me souviens que cette discipline me passionnait. Ça me laisse songeur. Quelle histoire enseigne-t-on aujourd'hui? Est-il même possible de l'enseigner?

    Dans cette émission quelques autres vérités viennent écorner le portrait du roi comme ce massacre de quelque 3000 vaudois vivant autour du Lubéron en 1545. L'Etat islamique n'a hélas rien inventé. Mais combien de Français le savent? 

    http://www.france3.fr/emissions/l-ombre-d-un-doute/diffusions/09-03-2015_304415

    http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Marignan

    Lire la suite

  • 42 voix et combien d'abstentionnistes?

    Capture d’écran 2015-03-08 à 21.27.18.pngC'est une maladie grave qui n'est pas mortel et dont plus personne ne parle. Dans son analyse du vote de ce 8 mars, Alexander Eniline, le porte-parole du Parti du Travail critique le système de vote genevois. S'en prend-il à la grève des citoyens? Il serait bien le seul. Que non! Alexander Eniline alimente  la théorie du complot.  Le mode de vote genevois (et suisse) serait vicié, dénonce-t-il, non par l'abstention mais par le vote par correspondance et par Internet.

    Incontrôlable donc incontrôlé. Incontrôlé donc sujet à caution. En cette Journée de la femme, le militant d'extrême gauche insinuerait-il que l'homme, dans le secret du ménage,  dicterait son vote à sa compagne, pire voterait pour elle, pour ses enfants, pour des voisins? Pour voter, il suffit en effet d'avoir le code, Ni vu, ni connu.

    Le questionnement d'Alexander Eniline sera-t-relayé, reçu ce lundi soir, par la Commission électorale qui doit dire si le vote de ce 8 mars s'est déroulé nickel chrome?

    Lire la suite

  • Le tout petit Charles et les dents

    Gaule96.jpegÉtonnant ce blog du pacha! Le pacha, c'est le commandant du porte-avions Charles de Gaulle qui s'en est allé depuis le Golfe persique, entre le paradis chiite iranien et le paradis salafiste saoudien taquiner les croisés de Daech qui égorgent et tuent les infidèles comme il était de coutume chez nous jadis. 

    Le blog est le bon mot, car le mot blog est né de la contraction entre le mot web et le mot log. Tout le monde sait ce que c'est que le web, encore que, sachez que le log était un morceau de bois qu'ont attachait à intervalles réguliers avec une corde, dispositif qui permettait à un capitaine de mesurer sa vitesse et de la retranscrire dans son carnet de bord.

    Or donc le pacha du Charles de Gaulle publie le sien dans le Figaro de ce 5 mars.

    Lire la suite

  • "Qui dit respect dit aussi hiérarchie, et soumission à l'autre"

    image.jpg«J'ai aimé les gens, la beauté de l'architecture, de la campagne. Là-bas, tout le monde fait attention à tout le monde, il n'y a pas un mot plus haut que l'autre. On s'en rend compte quand on revient en Europe: le contraste est assez violent. Personnellement, je suis plus à l'aise avec cette réserve qu'avec le côté expansif des Méditerranéens. Je suis sensible à la dignité des gestes, des comportements, mais je comprends que ces valeurs ne plaisent pas à tout le monde: qui dit respect dit aussi hiérarchie, et soumission à l'autre. Mais les Japonais ont aussi du recul et le sens de l'autodérision.»

    "Qui dit respect dit aussi hiérarchie, et soumission à l'autre". Ces mots de l'actrice Pauline Etienne, lus dans le Figaro à propos du film "Tokyo Fiancée" m'ont fait penser à Charlie.

    Lire la suite

  • Grand Genève: au fond, ça ne fonctionne pas si mal, non?

    grand geneve cantons.pngQuelle région frontalière en Europe redistribue autant de millions de la ville centre aux communes limitrophes? Aucune sans doute à un point si avancé que le Grand Genève. La dynamique de la région genevoise profite grandement à la France, justement parce que les Genevois freinent l'urbanisation de leur canton. Cela produit un aménagement du territoire qui s'avèrera plus profitable au bassin genevois qu'on ne le dit.

    La zone agricole genevoise est de loin la zone la mieux protégée de toute la Suisse. Le mitage du territoire y est le mieux contenu. Il existe dans le canton des villages et des hameaux qui n'ont presque pas bougé depuis des décennies. Passer la frontière et le contraste est saisissant. 

    Lire la suite

  • Comment redistribuer le pactole d'Anières

    flaque d'eau.pngIl pleut toujours dans les gouilles. Ce dicton des pays romands et de Savoie, qui dit que l'argent va à l'argent ,trouve sa réalisation dans l'affaire du pactole fiscal d'Anières. Ce n'est pas à Onex, à Versoix ou à Avully, communes les moins riches de Genève, que les 120 millions sont tombés. Mais à Anières. Dans une commune de la côte d'or genevoise qui ne saura que faire de cette fortune. Cette recette fiscale, équivalant à 12 fois le budget annuel d'Anières, risque de perturber pendant longtemps la péréquation financière entre les communes. Comme d'ailleurs est perturbant le fait que certaines municipalités hébergent un ou deux contribuables aux revenus plus que généreux et qui, parce que suisses, n'ont pas l'heur de bénéficier d'un forfait fiscal.

    Pour sortir de cette impasse, il n'y a que deux moyens: 1) verser le pactole entièrement dans un fonds d'équipement communal (voire régional), 2) réintroduire la législation fiscale d'avant 1989 ou un système équivalent qui cantonalise les impôts sur les tranches des revenus supérieures à 200'000 francs.

    Lire la suite