- Page 2

  • Un évêque à Genève?

    litzler écho messe ssr.jpgecho une enfant.jpgBernard Litzler, rédacteur en chef de l'Echo magazine signe un éditorial cette semaine qui risque de remettre le feu aux poudres des guerres confessionnels. On se souvient que le projet au milieu des années 80 d'installer Mgr Amédée Grab sur le siège de saint François de Salle, évêque de Genève réfugié à Annecy pour cause de Réforme, avait suscité dans la cité de Calvin l'ire des protestants fondamentalistes et même de quelques autres.

    C'est le cancer désormais officiel de l'évêque de Lausanne Genève Fribourg  (et Neuchâtel comme le précise toujours le populaire Mgr Genoud), qui inspire à l'éditorialise de l'hebdomadaire édité à la Servette une réflexion sur la dimension des évêchés suisses.

    Lire la suite

  • Le jour d'après: le papier n'a plus d'avenir

    edipresse licencie.jpg
    Cent emplois qui disparaissent, ça fait un choc. ça rendra les journalistes plus modestes, diront certains. "Très bien pour l'écologie!" écrit le premier internaute à commenter la note Edipresse licencie: "Il est grand temps que la presse écrite, tellement consommatrice de papier disparaisse. Internet s'est tellement répendu, que pour ma part, je ne lis absolument plus aucun journaux sur ce vieux média obsolète qu'est le papier. Concentrez-vous à améliorer les différents site web et laissez tomber le papier."

    Bertrand Buchs, mon blogueur préféré - ce n'est pas le seul, ne dit pas autre chose tout en déplorant l'hécatombe: "Très mauvaise nouvelle. La presse écrite est un moyen essentiel pour soutenir et vivivier la démocratie. La pensée unique, un journal sans concurrence, une erreur grave.  C'est pourquoi je soutiens de ma poche chaque année "Le Courrier" même si je suis souvent en désaccord avec eux. Lançons l'idée d'un journal qui appartient à ses lecteurs. Version internet avec possibilité d'imprimer ce que l'on veut.  Il est vrai que la version papier n'a plus d'avenir."

    Plus facile à dire qu'à faire et surtout à transformer en une entreprise profitable.

    Lire la suite

  • Edipresse licencie

    tdg.pngEdipresse biffe 100 postes de travail annonce 20 Minutes ce matin. Licenciements massifs chez Edipresse, écrit le site internet de la TSR. Edipresse va supprimer une centaine d'emplois, écrit la Tribune, alors que l'attention du monde est retenu par la désignation audacieuse de Barak Obama par le comité Nobel pour la paix. On peut lire le communiqué d'Edipresse ici.

    La presse, c'est comme les partis politiques républicains, c'est atteint d'un mal sournois - la désaffection - qui pourrait bien emporter sinon transformer nos démocraties.

    Lire la suite

  • Pour une réforme de la gouvernance des communes et du canton en profondeur

    nouveau grand conseil.jpgLe canton de Genève est minuscule. Mais c'est un ogre. Il engloutit plus de sept milliards de francs par année (sans compter le 1,9 milliard des communes). Tant mieux pour les Genevois, encore que sans doute on pourrait faire mieux pour moins cher. Il n'est en effet pas du tout sûr que les Genevois soient en meilleure santé, mieux formés, plus actifs (moins de chômeurs), sans bien sûr évoquer le BNP, le bonheur national brut, dont personne n'a parlé durant cette campagne. On a parlé CEVA, un projet dispendieux du XIXe siècle. On a parlé gendarmes dans les rues et nouvelles prisons. On a parlé filet social plus serré et on s'est offert une baisse d'impôt.

    On n'a pas ou très peu parlé du projet d'agglomération concocté par Robert Cramer et ses technocrates sans aucun débat démocratique. On n'a pas parlé prix de revient des services de l'Etat, on n'a pas parlé non plus de la gouvernance de la République. Certes ce sujet est désormais la tasse de thé de la Constituante qu'un Grand Conseil gouverné par une droite aux abois, sans vision, ni projet pour Genève, tient par une laisse courte.

    Lire la suite

  • Tempête dans un verre de schnaps

    udc racaille hermann.jpg8'900 frs! C'est, selon le tarif publicitaire de la Tribune, ce que la demi-page de l'annonce sur la racaille a coûté à l'UDC ou à son président ou aux généreux sponsors de la section genevoise du plus grand parti de Suisse.

    En première page, le pavé quasi quotidien coûte plus de mille francs au parti blochérien. C'est de loin le parti qui a investi le plus dans la publicité presse.  D'autres partis ont préféré les bus et les trams publics, grassement sponsorisés par les contribuables, les affiches et les tous ménages.

    Point de publicité à la radio ou à la télévision, elle est interdite en Suisse. Point d'état d'âme donc dans les rédactions des médias électroniques. Point de questionnement chez eux sur les bonnes ou mauvaises raisons de publier la publicité de l'UDC!

    Point de mise en demeure de justifier la propagande politique qui enflamme spontanément Christian Dupessey, l'ancien syndicaliste de la Fédération de l'éducation nationale, devenue maire non inscrit - ratissant large - d'Annemasse.

    "Avez-vous un code de déontologie" me demande de bon matin le candidat PDC Bertrand Buchs sur son blog?

     

    Lire la suite

  • Du grain à moudre sur le réchauffement climatique

    méthane plumet sicences et vie sept 09.png"Les premiers agriculteurs ont-ils vraiment détraqué le climat?" demande Le Monde daté de samedi dimanche. C'est qu'une théorie court - celle de William Ruddiman - écrit Stéphane Foucart dans son artible, que le défrichage post paradis terrestre engagé par nos ancêtres paysans, condamnés à gagner leur vie à la sueur de leur front, serait à l'origine d'une de ces anomalies dans le taux de CO2, que la planète bleue connaît sporadiquement. Patatras, un chercheur de l'Université de Berne vient contester l'impact de cette première faute originelle.

    Dans Nature, la Bible des scientifiques, Thomas Stocker signale, en ce mois de septembre, sur la foi de ses travaux sur des carottes glaciaires, n'avoir nullement détecté la forme typique de CO2, qui aurait été la signature du forfait humain.

    Reste à invalider la cause de la seconde anomalie, à l'origine (?) du réchauffement climatique survenu quelques millénaires plus tard, que William Ruddiman met au compte de la culture du riz en Asie, qui est une grosse source de méthane, un gaz à effet de serre autrement plus préoccupant - 72 fois plus réchauffeur que le gaz carbonique.

    Lire la suite

  • Verve blogueuse pour les hannetons et la constitution

    constitution big.jpghannetons logo.pngCette semaine, élections genevoises obligent, ma verve blogueuse s'est surtout répandue sur deux blogs; l'année des hannetons qui connaît un joli succès d'estime et parvient à se hisser dans les cinq blogs les plus visités de la Tribune et la Gazette de la Constituante. Je vous y renvoie donc chers internautes.

    Dans l'un comme dans l'autre j'ai aussi publié des vidéos, de la marche des femmes de samedi dernier et de l'audition-débat publique de la commission 2 de la Constituante de mercredi.

    Et merci de votre fidélité et de vos commentaires que je lis toujours intégralement et qui suscitent des foules de réflexions.

  • Aaa tchoum.... A votre santé!

    ruey maillard.jpgNos conseillers d'Etat n'ont pas beaucoup de vergogne. Quel défilé de geignards, de mécontents, de gueulards même - hier soir, en son 19:30, le roi Darius délocalisé au CHUV s'est fait doubler par deux rogneux vaudois Pierre-Yves Maillard et Claude Ruey. Pitoyable! Et de se chamailler sur des pour-cent de  hausse ici et là et d'accuser les bouc-émissaires commodes: les caisses maladie et leurs réserves légales.

    L'émotion est à son comble, même mon blogueur préféré se prend ce matin les pieds dans le clavier en demandant le dépôt d'une plainte contre x.

    Oh, elles ne sont pas blanches les caisses maladie! Ce sont des entreprises comme les autres qui défendent leurs intérêts, dans une situation où la loi fédérale sur l'assurance de base ne leur permet pas, en principe, de dégager des profits.

    La concurrence se joue donc plutôt en creux. Il s'agit pour les unes comme pour les autres de couvrir les frais. Or ceux-ci continuent d'augmenter fortement - entendre hier Couchepin se satisfaire d'une hausse moyenne de 4% par an durant son règne est surréaliste -  car, ces coûts, ils n'augmentent pas de la même façon selon l'âge que nous avons. Les vieux coûtent chers et les mourants plus encore.

     

    Lire la suite

  • Rade: encore un effort M. Muller!

    Lac projet du conseil d'Etat.pngOn ne sait jamais trop à qui servent les fuites. En l'occurrence on hésite entre la volonté légitime de Mark Muller de détourner l'attention d'un bilan en demi-teinte et de ne pas laisser la traversée du lac en rade ou à sa colistière Isabel Rochat qui a tiré la première et la bonne nouvelle qu'un  Verts glisse à l'oreille d'un journaliste histoire de faire apparaître son parti comme le seul et l'unique défenseur des piétons, des deux roues, des tri ou quadricycle à moteur musculaire ou électrique (et donc en partie nucléaire si l'on a l'honnêteté de considérer le bilan énergétique global et non comme nous l'inculque les SIG et les TPG d'origine renouvellable)  ...

    Peu importe au fond, l'important est que le bouclement du périphérique soir remis sur la table et dans le débat. On regrettera que le gouvernement n'est pas cru devoir faire une déclaration officielle à ce sujet. On mesure sans doute là l'effet d'un  gouvernement à majorité rose-verte. En politique il est encore correct d'écraser les piétons avec un 4x4.

    Encore un effort, Monsieur Muller.

    Lire la suite