Du grain à moudre pour Le Centre

7C3F22EB-1938-4FFA-9202-39F38F726A3A.jpegUn éminent député, très au fait des affaires du PDC genevois, lequel vient de plébisciter ce mercredi le label Le Centre,  reste sur sa faim. C’est bien beau de changer de nom, encore faut-il l’outre contienne du vin neuf sans éclater.

Bref quels projets, quelles idées derrière Le Centre, afin qu’on le voit comme un A, comme une flèche, une avant-garde, et non comme un V, un ppdc (plus petit dénominateur commun) des idées et des projets des autres. Le Centre devrait prendre exemple sur les Verts libéraux, me dit mon interlocuteur. Ouvrir des pistes et les donner à arpenter à des étudiants, qui apprécieront sûrement de recevoir un pécule pour leur peine et d’être confronter au rude et chronophage terrain de la politique genevoise. 

Voici donc quelques idées.

J’ai donc publié un long blog sur le « c » désignant le mot chrétien dans le désormais ancien nom du PDC, (un « C » qui cachait plutôt le catho, comme un train peut en cacher un autre), Un sens abandonné pour le plus neutre et plus géométrique Centre (Die Mutter dans l’idiome d’d’outre Sarine. Pourquoi pas Zentrum, Union?)

Comment traduire Mitte? Centre bien sûr, me dit le dictionnaire Pons renvoyant à Mittelpunkt. Mais un Mittelpunkt n’a par dimension aucune dimension. Sauf à penser que Dieu est au fond le Mittelpuknt de toutes les dimensions, que nos physiciens imaginent, découvrent, calculent, expérimentent, ajoutent à leur modèle cosmogonique.

Die Mitte c’est aussi le Milieu (mais la loi du milieu n’est pas recommandable). J’aime l’idée de Moyeu (au sens du centre, de l’axe d’une roue, ce que suggère le slogan du Centre qui s’affiche sur son site: Nous garantissons la cohésion de la Suisse (Wir halten die Schweiz zusammen ) et le logo, dont la courbe orange pourrait être une section du cerclage d’une roue (les autres partis composant les autres segments sans quoi on n’avance pas). Bref plus personne ne détient la vérité pas plus les cathos que les communistes, les libéraux ou les verts. Le moyeu n’est rien sans les rayons, les segments et le cerclage: et ce sont les parties extrêmes qui écrasent les cailloux du chemin. Ainsi la roue, symbole de l’Inde et de l'hindouisme, serait le nouvel emblème caché du Centre et non plus La Croix? Peut-être faut-t-il ressortir le signe du poisson? 

268D5E79-ACC3-492F-A7CE-799AA8178491.jpeg

1) L’occasion de ressortir mon projet (développé ici, et ): un canton, 60 quartiers communaux, un habitant, deux voix (comme en Allemagne),

2) un Erasmus national incitant les 16-19 ans à passer un an de leur formation gymnasiale dans une autre partie linguistique, qu’on pourrait baptiser Pestalozzi ou Piaget.

3) Dans l’année, une semaine payée, obligatoire pour tous, au service du canton (visite des aînés, des malades, des prisonniers, gestion associative, participation ex-qualification à des travaux d’utilité publique: culture, sport, comblement du fossé numérique, éducatif, linguistique, , jardins d’insertion, cuisiner sans viande, réparer et recycler, atelier de démocratie, s’engager sur un alpage à l’heure des foin, pour assurer des gardes de nuit contre le loup, comprendre la vie des migrants: politique, économique, social, en accueillir chez soi, l’inviter au ciné au théâtre, dans bibliothèque, dans son équipe sportive, dans son association, son église  …

4) tester le chèque scolaire, laisser se construire des projets pédagogiques différents via des contractualisations parents-établissements sur trois ans,

5) Tester le chèque santé: Un contrat bi- ou triennal avec des associations, des civilistes, des professionnels pour apprendre à se soigner, à mieux manger pas cher, à faire des exercices pas trop chiants, à augmenter les occasions de contact avec des jeunes (aides au devoir)…

Et encore:

6) Étendre le chèque emploi: Soutenir des groupes de citoyens, adeptes de ce système et soutenus par des professionnels, des présentation genre Tupperware,

7) étendre de même le chèque logement partagé (coloc étudiant personnes logés dans un grand appartement)…

8) Créer un chèque « Information sans fake news ». L’Etat pourrait créer un fonds destiné à salarier des gestionnaires de contenu dans les médias, chargés de gérer les commentaires, de dépister et de faire remonter les fake news que certains colportent, d’inciter les commentateurs à signer de leur nom, à superviser les bases de données des commentateurs inscrits… 

9) Tester le chèque transport donnant droit à la gratuité des transports publics tous les 29 février (pour commencer - il faudra bien deux ans aux députés pour voter un projet de loi) et l’année suivante tous les 31 du mois, et l’année suivante tous les 30 du mois et ainsi de suite jusqu’à l’achat d’un abonnement général à 200 fr par an (obligatoire pour les détenteurs d’un voiture immatriculée à Genève - soit une vignette électronique pour les véhicules non immatriculés à Genève ou dans les cantons qui introduisent le même système) 

 

Les commentaires sont fermés.