Arc-en-ciel

Capture d’écran 2021-05-18 à 15.16.06.pngCe 17 mai, c'était la journée contre l'homophobie, la bi- et la transphobie, etc.. La Ville de Genève a manifesté sa solidarité avec les mouvements LGBTIQ+, une tradition depuis 2012, notamment en pavoisant le pont du Mont-Blanc aux couleurs arc-en-ciel et en affichant la couleur. Ma commune de Bardonnex n'a pas levé le drapeau au giratoire de Compesières comme elle l'a fait du drapeau tibétain en mars.

Toute minorité a droit à l'attention commune. Mais toutes n'ont pas la même exposition ni la même sollicitude publiques. 

La ville de Genève accueille volontiers les mendiants, dont la présence est à nouveau très visible depuis que la loi sur la mendicité a été suspendue en février dernier. Peu d'Africains parmi les mendiants et beaucoup de Roumains. L'égalité n'est pas là non plus tout à fait au rendez-vous. Verra-t-on la commune de Genève monter les couleurs pour défendre ces minorités?

D'autres minorités n'ont pas la chance de voir leur drapeau flotter entre le jet d'eau et l'Ile Rousseau. Il n'y a pas de Journée pour le drapeau vert de l'islam, pas non plus pour le drapeau blanc frappé de l'étoile de David ou pour le drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau ou encore le drapeau frappé de la croix des chrétiens.

Ah si. Un drapeau arborant une croix flotte au vent partout sur les monts et les édifices du petit pays et un même drapeau aux couleurs inversées signale en de nombreux lieux de conflits dans le monde un hôpital de campagne, un lieu de refuge et de soin. Celui-là a aussi droit au pont du Mont-Blanc une fois l'an. 

Comme la Ville de Genève, la presse est sensible aux minorités en vogue. Sur son site, la Tribune de Genève (et de Lausanne) a publié trois articles sur le sujet (1, 2, 3). Elle signale que l'hôtel-de-Ville de Lausanne arbore le drapeau arc-en-ciel.  On imagine que la Mairie de Genève était pareillement colorée. 

Personne ne se plaindra de cet activisme politiquement correct. Mais que dire et que faire des mendiants? La thune du coeur ne suffira pas à en faire des égaux. 

 

Commentaires

  • "et un même drapeau aux couleurs inversées signale en de nombreux lieux de conflits dans le monde "
    Savez-vous que les néo-historiens en sont à nier tout lien entre le drapeau suisse et celui de la Croix-Rouge ? Si, si, mais ne demandez pas les références, je ne suis pas masochiste...
    Cela dit, étant bien clair que je ne milite en rien contre ces pauvres homosexuels, une chose me heurte. Leur drapeau arc-en-ciel, qui revendique l'altérité. Bien peu de gens passent par la filière latin-grec (LG mais pas BTQ+...) et c'est bien dommage. Il serait mieux connu que "alter" en latin se dit "hétéros" en grec. Et donc, les LGBTQ militent avec leur drapeau pour l'hétéro quelque chose...
    Eux devraient absolument adopter un drapeau monocolore. Et nous qui sommes hétéros, un drapeau de toutes les couleurs...

Les commentaires sont fermés.