Bonne année, bon blog!

2021.jpgRetard à l'allumage? Pourquoi le 1er janvier ne conïncide-t-il pas avec le solstice d'hiver? Outre que ce 1er janvier n'a été imposé à tous les quidams en pays catholique qu'en 1622 - Genève, pays protestant, ne s'est mise à l'heure du soleil qu'en 1701 - ce jour de l'an neuf tombe dix jours après le début de l'augmentation de la durée des jours dans l'hémisphère nord.*

Y aurait-il quelque chose à voir avec la durée des jours? Peut-être. Le jour raccourcit inégalement, rappelle à Noëlle le site étoile-des-enfants.ch.  Ce n'est que le 26 décembre que le jour commence à grappiller à nouveau de la lumière: le matin. 

Un rapport quelconque avec la naissance de Jésus un jour plus tôt, dans l'instant où le temps est étale? Peut-être. Une semaine plus tard, le divin nouveau-né est circoncis. Et c'est le 1er janvier. Aujourd'hui c'est la 2021e** années  de l'ère commune du calendrier, une année proclamée par l'ONU en septembre 2019 année de la paix et de la confiance.

Bonne année!

 

Bonne année et bon blog!

2021 ne peut être que meilleure que 2020, année qualifié de pire de l'histoire par le magazine Time (un choix abusif qui démontre que la culture historique est bien maigre aux Etats-Unis mais ici sans doute aussi). Certes, nos bons vœux ne pèsent parfois pas bien lourds lorsqu'un fait inattendu, un grain de sable, un battement d'aile de papillon vient soudain bouleverser le cours des êtres et le gouvernement du monde. Personne, aucune Madame Soleil, aucun Nostradamus - qu'on n'entend heureusement moins - n'avait prédit la pandémie et son chapelet de drames, de méfaits et de controverses.

L'être humain est cependant résilient. Comme certaines machines d'aujourd'hui, il apprend de ses erreurs, de ses tatonnements. Les solidarités institutionnelles, publiques et privés permettent d'encaisser le choc. Certes il y a des trous dans le filet social. Mais c'est une fake news que de ne voir ou de ne parler que des trous et pas du filet.

J’espère que 2021 sera plus sereine et surtout moins empreinte des discours anxiogènes ou excessifs, produits pas les experts enfermés dans leur spécialité et hélas trop souvent amplifiés par mes confrères journalistes, notamment dans les médias audiovisuels où le ton fait souvent la chanson.

Plus de sérénité? Mon espoir est sans grande illusion. Il faudra plusieurs mois pour que les vaccins produisent leurs effets et le principe de précaution continuera à dicter sa loi dans notre société qui paraît allergique aux risques et convaincue - yes we can - qu’elle peut créer le paradis sur terre. 

Bonne année, bon blog?

2021 sonne ma retraite du forum des blogs de la Tribune de Genève. Il n'y aura pas de passage de témoin. Les journaux n'ont plus les moyens de superviser une plate-forme de libre expression. En Suisse notamment, les tribunaux ont jugé que les blogs n'échappaient pas complètement à la responsabilité éditoriale du site hébergeur et devait répondre aussi des contenus éventuellement illicites. Je donnerai dans les prochains jours quelques informations complémentaires. Pour l'heure et pour quelque temps encore, le forum des blogs de la Tribune poursuit sa course.

Je note cependant que les blogs ne font plus très bon ménage avec les journaux qui les hébergent. Les espoirs d'audience accrue mis dans ce qui était une innovation éditoriale, il y a 15 ans quand ni Facebook, ni Twitter, Instagram et autres TikTok n'existaient, ne se sont pas ou que trop faiblement réalisés. Ainsi L'Obs ferme ses blogs en 2018, Le Monde l'an dernier***, Libération**** cette année, les réservant éventuellement à des chroniqueurs. Plusieurs se sont réfugiés sur le forum des blogs de Mediapart.*****


Lire: En 2020, la fin des blogs ?


Pour les médias, le dilemme est ancien. Les blogs hébergés par un journal participent, a-t-on argumenté, de la liberté d'expression, d'un libéralisme bon teint pouvant rejaillir sur l'hébergeur, de l'opportunité d'augmenter gratuitement la couverture des événements, petits et grands, dans des domaines non couverts par la rédaction. Tout ceci vaut encore.  Cependant, certains blogs et certains commentaires - une petite minorité - colportent aussi des points de vue non orthodoxes, des demi- ou des contre-vérités, des fake news, des mensonges et même - rarement - des propos illicites. Bref l'image des blogs est confuse, dégradée comme celle des réseaux sociaux, alors même que de très nombreux blogs sont de bonne voire de très bonne qualité et que plusieurs comme le Bondy Blog ont été de sacrés et belles aventures.

 

* Le Dauphiné Libéré dans un bien intéressant article publié début 2019 "Pourquoi l'année commence-t-elle le 1er janvier ?" dit que le 1er janvier est la date d'entrée en fonction des consuls romains. Mais je n'ai encore trouvé nulle part pourquoi, ce 1er janvier ne coïncide pas avec le solstice d'hiver si proche.

** Selon Christian Nitschelm, auteur d'une Histoire de l'astronomie, dans une note publiée à propos de la controverse liée à la fin du IIe millénaire: "Ce n'est qu'au début du Moyen Âge que la date origine du calendrier julien fut modifiée et ramenée à la date supposée de la naissance du Christ. Cette année origine, notée an 1, débuta ainsi le premier janvier de la 754ème année de la fondation de Rome selon la supputation varronienne, sept jours après la naissance supposée du Christ, le 25 décembre de la 753ème année de la fondation de Rome, d'après les calculs effectués en l'an 532 par le moine latin Denys le Petit. Cette année origine se trouva être cependant totalement fantaisiste par suite d'une erreur de comptage, le Christ étant en fait forcément né entre 10 ou 9 avant notre ère, époque (?) de la mise en application en terre de Judée d'un soi-disant recensement (non confirmé par nos sources historiques) ordonné par l'empereur Auguste (mais le recensement fiscal de Quirinius est donné comme ayant eu lieu en 6 ou 7 de notre ère en ce qui concerne la Judée, selon nos sources historiques et selon l'évangile de Luc, qui est là-dessus en contradiction avec celui de Matthieu !), et 4 avant notre ère, année de la mort du roi Hérode le Grand (selon l'évangile de Matthieu)."

*** Lire aussi: Des Skyblogs au "Monde" : les blogs sont-ils vraiment morts et enterrés ?  et La fin des blogs personnels?

**** En 2010. Nouvo et Libération annonçaient déjà la fin des blogs. En fait, les prédictions de décès et de succès n'ont pas cessé.

***** Edwy Plenel, président fondateur de Mediapart, alimente son propre blog. Le 21 octobre 2020, il a publié une note A nos lecteurs dans laquelle il réaffirme la stricte séparation entre les blogs hébergés et la rédaction: "Juridiquement, Mediapart et son directeur de publication ne sont pas responsables des contenus mis en ligne par nos abonnés dans le Club de Mediapart. Nous en sommes l’hébergeur et non pas l’éditeur."

Les commentaires sont fermés.