Saupoudrage social à Bardonnex

main avec billets francs suisses.jpgCe même 1er décembre consacré en 2012 Giving Thuesday, je consulte l'ordre du jour du Conseil municipal de ma commune de Bardonnex. Et j'en extrait un rapport sur l'attribution de l'aide sociale en Suisse en 2020. Les six commissaires avaient 32'000 francs à distribuer (soit 0,5% d'un budget de 6,5 millions de francs).

La commission a reçu 86 demandes, elle en a conservé 79 dont 44 ont reçu une réponse négative, 22 une subvention de 1000 francs et 20 une subvention de 500 francs (Voir la liste des bénéficiaires).

 

A cette générosité nationale s'ajoutent des crédits d'entraide internationale dont je n'ai pas retrouvé la trace sur le prétentieux site de Bardonnex toujours en chantier. Mais en décembre, un crédit de 10'000 francs sera débattu pour l'association humanitaire de sauvetage en mer. Mais qu'un élu me promet pour bientôt.

Je me demande combien de temps et d'argent les associations demanderesses d'une subvention ont dépensé pour faire parvenir leur dossier en bonne et due forme à la commune de Bardonnex et aux 45 autres municipalités du canton.

A Bardonnex, leur examen a occupé la commission trois séances, soit au moins six heures à multiplier par six commissaires, lesquels se sont répartis en sous-commissions pour traiter chaque dossier. Le rapport ne dit pas combien de temps. Le rapport ne dit pas les critères de sélection ni pourquoi certaines associations touchent 500 francs, d'autres 1000 et la majorité rien. Cerise sur le gateau, le rapport se termine par les regrets de la commission de ne pas pouvoir attribuer de plus grandes sommes à certaines associations, faute de budget. Pour mémoire la commune de Bardonnex boucle ses comptes avec plusieurs centaines de milliers de francs de bénéfices depuis plusieurs années. 

Au fait combien coûte à la commune le travail de distribution des commissaires: 2000, 3000, 4000 francs ? A quoi il faut ajouter la collecte et le traitement des dossiers par l'administration communale, la rédaction des rapports et la distribution des subventions? Faute d'avoir retrouvé le montant des jetons de présence des élus*, je ne suis pas encore en mesure d'évaluer le coût administrativo-politique de gestion de cette ligne budgétaire. Mais il dépasse sans doute largement 10% du budget en cause. 

Je laisse à chaque lecteur le soin de tirer ses conclusions. Un conseiller municipal, (la commission des finances?) osera-t-il prendre un quart d'heure pour calculer et publier le coût complet de ce saupoudrage? 

 

* Ajout le 2 décembre. J'ai reçu le pv du 10 septembre 2019, où l'on trouve à la page 430 la D – 1463-2 qui indique le montant des jetons de présence des conseillers municipaux. 

Les commentaires sont fermés.