Cœur à cœur me sort par les oreilles

coeur à coeur.jpgLe saviez-vous? Today is the Giving Tuesday. C'est une newsletter de l'Eglise catholique  de Genève qui me l'apprend. Le courriel précise: Cette journée internationale, créée en 2012, a pour objectif simple d’encourager les gens à faire du bien. La plus simple manière est de faire un don*. Dans le calendrier, le 1er décembre, c'est aussi la saint Eloi, ministre des finances du roi Dagobert I, celui de la chanson, orfèvre de métier, leur patron, celui des maréchaux-ferrant et, dans l'armée, du matériel.

Créé en 2012 pour récolter les miettes du Black Friday, le Giving Tuesday a forcément son site Internet, powered by Swissfundraising, qui a lancé la version suisse de cette Journée internationale de quête.  

Notre chère RTS n'en parle pas car elle a sa propre opération Coeur à coeur, dont elle nous rebat les oreilles avec ses promos maison insupportable. 

Evidemment difficile de s'opposer à la générosité. Ou de la remettre en question, sauf peut-être lorsqu'elle est le fait, dira-t-on à gauche, des plus fortunés qui se forgent, à bon compte et franche d'impôts, une belle image de mécène et de philanthrope, que détaille une fois encore le numéro spécial de Bilan consacré aux 300 plus riches de Suisse

Sauf qu'en cette année, où l'enquête du Temps a détrôné le roi Darius et soulevé le voile sur les turpitudes internes de la grande maison, ce qui permet à d'aucuns de rappeler quelques autres affaires plus anciennes, l'opération 2020 de Coeur à coeur sonne comme une opération de brosse à reluire sur le mode: Voyez comme nous sommes bons, sympas, serviables, généreux et utiles à la nation. 

Sauf que le battage promotionnel laisse accroire que votre don - petit au grand - rendra un enfant heureux, ce qui reste à  démontrer, passe pudiquement sous silence les sommes considérables que les institutions suisses gouvernementales, publiques et privées collectent et affectent à l'enfance, diffuse cette pensée victimaire en vogue - que l'homme est bon et que la société le corrompt - et laisse à penser que la Suisse est un pays bien radin à l'égard de ses jeunes pousses, au point que sa radio télévision nationale doit se mobiliser pour inciter les Suisse à faire l'appoint. 

 

* Vous ne pouvez pas faire un don d'argent ? Cela n'a pas d'importance, dit l'ECR, il existe de nombreuses façons de donner de la joie aux autres. Découvrez comment vous pouvez donner

Les commentaires sont fermés.