Bardonnex va-t-elle baisser les impôts?

bardonnex budget 2021 école.jpg

Le budget 2021 de la commune de Bardonnex sera sans doute voté ce soir par le Conseil municipal. Il ne semble pas prévoir une baisse du centime additionnel. Pourtant, si ma mémoire est bonne *, l'ancienne municipalité avait décidé d'augmenter la charge fiscale d'un centime lorsqu'il lui fallut construire en quatrième vitesse les quatre classes d'un pavillon provisoire en bois installé dans le pré de Compesières, impôt supplémentaire qui devrait donc être supprimé au bout de huit ans, une fois ledit pavillon amorti. 

A Bardonnex comme ailleurs, les autorités sont cependant plus promptes à augmenter qu'à baisser la fiscalité. La charge d'amortissement du pavillon se montait à quelque 225'000 francs par an. Mais le compte des écoles ne diminuera en 2021 que 138'000 francs, d'autres rubriques en hausse absorbant la différence (cliquer sur le tableau ci-dessus pour l'agrandir). 

 

Que nous dit d'autres ce budget?

Que les recettes fiscales attendues en 2021 sont sans doute sous-évaluées comme ce fut le cas régulièrement ces dernières années. Pour sans convaincre il suffit de comparer le résultat des derniers comptes bouclés 2018 et 2019 et le budget 2020 pour constater que la recette attendue en 2020 est inférieure à 800'000 francs à la recettes inscrite dans les comptes en 2019, une erreur d'appréciation de 13%. Evidemment la règle tacite est de ne pas s'émouvoir de cette évaluation pessimiste, elle permet en effet de joyeuses bonnes surprises à l'heure du bouclement des comptes. 

bardonnex budget 2021 total.jpg

Autres preuves de l'excessive et pour le dire franchement coupable prudence de nos édiles, la comparaison du total des charges et du total des dépenses dont on tire un résultat. Je vous laisse juge des mirifiques bénéfices (en bon langage administratif un excédent de revenus) inscrits aux comptes 2018 et 2019 et des déficits très cosmétiques des budget 2020 et 2021.

On me dira que la prudence est mère de toutes les vertus surtout en période de pandémie. Certes. Mais une prudence de 13%, ce n'est plus de la prudence. Surtout quand le bilan de la commune fait apparaître une fortune nette conséquente.

Je rappelle que la constitution de réserves est contraire aux règles de la comptabilité publique car elle a pour conséquence qu'on prélève des impôts sans livrer dans le même temps des prestations publiques. Le fait de constituer des réserves aura aussi pour conséquence d'édulcorer le débat public lorsque le budget d'investissement de la nouvelle école sera présenté. 

Les nouveaux élus de Bardonnex Alternative vont-ils mettre fin à cette galerie de fake news et demander un budget vérité?

 

* Je n'ai pas pu vérifier cette information faute de pouvoir accéder aux procès-verbaux du conseil municipal sur le nouveau site internet de Bardonnex.

 

NB: J'ai demandé d'avoir accès au projet de budget de la commune, cependant le secrétaire général de la mairie a refusé de me fournir ce document public. Ceci m'interpelle au plus haut point et viole sans doute la loi sur l'information du public. Je note que le Conseil d'Etat comme la Mairie de la Ville de Genève présentent leur projet de budget en conférence de presse et le publie sur leur site internet le même jour que ces documents sont transmis aux élus.

 

 

Commentaires

  • Voici un blog qui devrait être lu par les conseillers municipaux de notre commune, peu aptes à lire et interpréter les budgets et comptes communaux.
    Je suis également d'avis que depuis de très nombreuses années les excédents de revenus sont excessifs.

Les commentaires sont fermés.