Les fake news de Pro Natura

IMG_1721.JPEG

Qu'as-tu appris à l'école mon fils ? ...  La célèbre chanson de Greame Allwright reste toujours d'actualité. La mode est aux peurs. Naguère la famine, la guerre nucléaire, qui ont poussé la Suisse à drainer les maraisà rectifier les rivières pour nourrir la population et à truffer le pays de cavernes et d'abris antiatomiques. Aujourd'hui la peur du réchauffement climatique et la mort des oiseaux et des loups ont pris le relais. Plantons des arbres, verdissons nos villes et ne régulons pas la faune sauvage, car le sauvage c'est l'humain.

Quel est le discours dominant dans nos écoles: celui de la peur ou celui de la confiance? 

Ma cousine a glissé dans ma boîte à lettres la dernière revue de Pro Natura Croc'nature, destiné à la jeunesse, qui s'autoproclame "100% génial". Plutôt bien faite je m'arrête cependant sur la double page relative au réchauffement climatique. Elle montre combien les écologistes qui se prévalent généralement d'être des êtres éclairés et pédagogues colportent des fake news dignes de Trump. 

Détaillons le joli dessin.

Sur la page de droite, la pénombre règne, c'est sans doute que les rayons du soleil atteignent moins la surface. Si c'était le cas, la terre se réchaufferait moins, elle pourrait même se refroidir conséquences avérées d'éruptions volcaniques remarquables, celle du Tambora en 1815, notamment, à l'origine de l'année sans été en 1816 et de la rédaction de Frankenstein à Cologny.

Ces fumées que crachent la tour de refroidissement de la centrale nucléaire ne forme pas un nuage mauve comme on nous veut le faire accroire. Il s'agit de vapeur d'eau qui se dissipe dans l’atmosphère ou forme un simple nuage naturelle, c'est à dire un transport d'eau. Double fake news, l'énergie nucléaire ne produit pas de CO2, mais nécessite une société correctement régulée à long terme pour en maîtriser les risques.

Peu de nature, pas d'Alpes, pas d'eau dans le côte pile de la force obscure. Des villes, du béton, du bitume, de l'agriculture gouvernée par l'agrobusiness. C'est méconnaître qu'à l'urbanisation croissante répond la dépopulation des campagnes et des montagnes, ce qui se fait au profit de la nature qui reprend ses droits. Les pâturages reculent: Les pâturages d’estivage ont perdu 17860 ha entre 1980 et 1995. Les forêts progressent. Depuis 1985, dit l'office fédéral de l'environnement, elle s'est accrue de 8 à 28 % dans les Alpes et au sud des Alpes, selon le dernier Inventaire forestier national.

Des gaz en guise d’atmosphère: du CO2, du N2O, du CH4, le premier résultant de la combustion du pétrole et du charbon, les deux autres des activités agricoles. Pas un mot sur les consommateurs, leur nombre, leur gourmandise. La pollution c'est les autres. L'agrobusiness notamment, collectif anonyme et capitaliste forcément, qui évite d'accuser les paysans qui n'en peuvent mais. 

Contraste saisissant du côté claire de la force obscure. Les arbres grimpent jusqu'au ciel bleu. Les montagne sont couvertes de glace, l'homme est presque absent. Pas une ville, pas un village caché au fond du feuillage comme le chante joliment le Genevois Jacques-Dalcroze. Bref, l'image du Jardin d'Eden où le dessinateur a même glissé une Eve, en habit d'Eve, nomade, chasseuse cueilleuse, saisie juste avant la chute soit l'agriculture, le stock, la servitude, la honte l'habit. Et le soleil généreux qui dardent ses rayons sur une planète bénie des dieux, juste ce qu'il faut pour ne pas rôtir comme en enfer. Pas de déserts chauds ou glacés sur l'image d'Ambroise H, pas de toundras froides ou de savanes sèches sur cette planète rêvée.

Mais que fais-tu pour la planète?

Pro Natura fera-t-elle amende honorable? 

L'image suivante est plus apocalyptique encore puisque forcément le réchauffement va fabriquer des catastrophes climatiques, des cyclones géants, très vite. Comme dans le film Le jour d'après rediffusé hier soir sur W9, où, pour faire bon poids, le réchauffement provoque évidemment son contraire: une nouvelle période glaciaire. Bref, en Suisse, il y a 20'000 ans, la glace recouvrait le plateau et Sapiens avait déjà décimé Néanderthal.

genève glaciation 20'000 ans.jpg

Commentaires

  • Merci JFM pour ce "décorticage" de la propagande de certains milieux "amis de la nature" qui n'hésite jamais à faire dans l'outrancier et le malhonnête. Comme par exemple dans leur campagne contre la loi sur la chasse.

  • Merci pour l'information. A toutes fins utiles voir le lien https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique
    Juste un petit bémol, si je peux me permettre : pourquoi écrivez-vous ...des fake news dignes de Trump... A ce que je sais, Trump est sorti des accords de Paris pour le climat. Bonne fin de journée.

  • Les 2millions d'habitants supplémentaires prévus en Suisse, principalement sur le plateau, ne viendront pas de la campagne, Le plateau se bétonnera au détriment de la richesse écologique.

    Les montagnes sont épargnée, et pour cause, il est difficile de s'y établir.
    Parlez-nous du plateau suisse. La progression des forêts en montagne, ne compense pas ce qui se déroule sur le plateau.

    Pour le CO2, l'impactes se fera sur quelques générations, alors que dans une évolution naturelle, on parle de millénaire, ce qui permet à la faune, aux plantes et l'Homme, de s'adapter.

    Bref, lorsque la campagne genevoise sera happé par la ville, je ne suis pas certains que les privilégiés "campagnards" seront heureux.

    Le modèle libéral sans limite enterrera la qualité de vie du canton avant le reste de la Suisse.

  • Accuser l'autre de diffuser des fake news nous accorderait-il la validation scientifique de ce que l'on écrit ou transmet? 

    Je trouve très dommage, face à ce dessin certes critiquable (en même temps c'est une illustration pour enfants, c'est à dessein simplifié, amplifié, même un peu exagéré, ok) de revenir sur les messages et de se positionner à deux pas du climatoscepticisme, luxe que nous n'avons plus le temps d'avoir (et d'ouvrir la porte à des commentaires de climatosceptiques affirmés, eux)
    Le dessin est critiquable, donc, mais les messages qui sont transmis sont exacts. Pas de fake news ici, par contre une interprétation donnée par votre article plutôt discutable. 
    La fumée qui sort des cheminées des centrales nucléaires est bien de la vapeur d'eau (et rien ne dit le contraire dans ce dessin). Il faut par ailleurs savoir que la vapeur d'eau est un gaz à effet de serre bien plus puissant que le CO2.
    (et je ne vais pas m'attarder ici sur les déchets nucléaires, qui m'occuperaient bien trop longtemps car extrêmement préoccupants)
    Le mauve est aussi provoqué par les cheminées des usines voisines me semble-t-il.
    Oui la surface de forêt est en augmentation en Suisse ( avec d’importantes disparités selon les régions : 10% en plus au sud des Alpes  4% en moins sur le Plateau)
    Oui cela apporte de nombreux effets très positifs, notamment l'augmentation de la biodiversité dans les forêts. Mais ce que nous laissons pousser chez nous est plusieurs fois coupé, rasé, brûlé, arraché dans les autres pays pour répondre à notre consommation. (La production de nos biens agricoles et industriels occupe plusieurs fois la surface de la Suisse, cf PNR68)

    De plus les arbres de nos forêts commencent déjà à montrer des signes de souffrance et de faiblesse face aux maladies en raison des périodes de sécheresse prolongée et des canicules successives.
    En parallèle, la surface de terre imperméabilisée augmente aussi. On perd chaque seconde 1m2 de terre.
    En environ 30 ans on a gagné environ 3% de surface de forêt, alors qu'on a gagné (yeah) 31% de surface bâtie et infrastructure...
    Et est-ce qu'on parle des glaciers qui ont perdu déjà un quart de leur surface?

    Pas de fake news non plus dans les principaux responsables des émissions de CO2, N2O ou CH4. Ne pas parler des consommateurs est peut-être regrettable ici, j'en parle volontiers avec vous à l'occasion, mais les informations données ne sont pas fausses.

    Alors, ou est la fake news? dans le titre peut-être ;)

    https://www.revue-horizons.ch/2019/09/05/lorsque-leau-rechauffe-la-planete/
    https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/utilisation-couverture-sol/evolution.assetdetail.37184.html
    https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/espace-environnement/utilisation-couverture-sol/vue-ensemble-suisse.html

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel