Enfin du suspense à Bardonnex

IMG_0961.jpegUn drame soudain a jeté la commune de Bardonnex dans le deuil, le décès subit du regretté Daniel Fischer, élu adjoint au premier tour le 15 mars dernier pour seconder à l'exécutif communal sa camarade de parti Béatrice Guex-Crosier, élue maire tacitement début janvier, quand le monde d'avant était encore en pleine course, a ouvert une nouvelle période électorale. 

La vacance nécessite une élection qui aura lieu le 20 septembre, car, ce que d'aucuns craignaient se réalise: Nicolas Vernain, ex-capitaine des pompiers, fidèle paroissien de Compesières, ancien conseiller municipal démocrate-chrétien, sorti en tête de la liste Bardonnex Alternative le 15 mars, a décidé de contester la suprématie du parti du centre (future nouvelle dénomination du PDC) à l'exécutif. Quel suspense! Et cela pour quelle politique?

Aussitôt la nouvelle connue, j'ai écrit à Nicolas pour me la faire confirmer et m'informer de son programme politique. Droit dans ses bottes, l'homme qui pratique le carbone plus qu'il n'en parle - il est diamantaire de profession et vélocipédiste émérite - m'a renvoyé un copié collé du catéchisme de BA *. 

IMG_0941.jpegQuatre candidats étaient sur les rangs au sein du PDC Entente: Alexandre Krasnosselski, président du parti, Benoit Gaud, Bernard Boymond et Luc Lavarini. Fort de l'élection à la majorité absolue de Daniel Fischer, de sa continuité dans la gouvernance des affaires communales, le PDC Entente veut ignorer sa perte de cinq fauteuils au Conseil municipal, conséquence du retour en force de Bardonnex Alternative à l'assemblée délibérative. "Nous avons droit à ce siège d'adjoint", a affirmé la maire mercredi dernier au hangar de Compesières, sous les applaudissements d'une bonne quarantaine de sympathisants, qui ont de même validé le nom du candidat sélectionné par la commission électorale: Luc Lavarini.

Luc Lavarini habite à Charrot depuis son mariage avec Virginie Crettenand. Il a été conseiller municipal avant de renoncer à siéger pour des raisons professionnelles. Il est depuis 2016 directeur d'établissements spécialisés au DIP. Cette fonction lui paraît désormais compatible avec la charge d'adjoint, a-t-il dit à l'assemblée, grâce à l'appui de son épouse. Question programme, il s'aligne sans doute sur celui de son parti, sans ajouter ni bémol ni ponctuation. Dommage pour un directeur de l'enseignement spécialisé, on aimerait bien l'entendre sur ce que signifie au XXIe siècle que de construire une école primaire.

Il faut sans doute aussi chercher auprès de son épouse, native du beau et plat pays hollandais, le "gauchissement" de la position politique du héros de BA. Nicolas est né et vit à Surpierre. Son profil Facebook n'est que peu alimenté et je n'ai pas trouvé de profil Linkedin. Le site de Bardonnex Alternative n'en dit pas beaucoup plus. Nicolas ne dit rien de la nouvelle école, sinon qu'elle doit être éco-compatible. Est-ce qu'il faut entendre que son emplacement devrait être proche des habitants, soit à la Croix-de-Rozon, où loge plus de deux Bardonnésiens sur trois? 


Sur le sujet on lira plusieurs note sur l'école de Compesières , ici et là le retour de Bardonnex Alternative.


Et que proposent-ils pour la ferme de Compesières qui est en friche et abandonnées depuis bientôt 40 ans et sur laquelle d'anciens élus avaient bien avancé dans le projet d'y construire la nouvelle école? 

En attendant, merci à Nicolas. Même s'il ne gagne pas ses galons d'adjoint le 20 septembre, la concurrence politique qu'il incarne désormais fera peut-être au moins avancer le débat communal. 

 

Pour info, avant le décès de Daniel Fischer, la Mairie s'était réparti les dicastères ainsi:

Maire: Finances, Sociale et Culture

Adjoint successeur de Daniel: Environnement et développement durable. Bâtiment et école

Adjoint PLR: Aménagement, urbanisme et mobilité, Route, travaux et emplacements communaux

 

* Voilà le programme tel que Nicolas me l'a transmis:

Quand au programme que je suppose tu vas faire paraître dans ton blog il est inchangé et écrit dans le marbre depuis l'automne dernier. Les points particuliers qui me tiennent à cœur. Je voudrais
  • Participer activement à la vie de la commune de Bardonnex ( Ça c'est fait) Améliorer le concept de mobilité dite « douce » dans la commune et alentour.
  • Essayer de compenser pour nos aînés et les habitants à mobilité limitée, la gêne causée par la disparition des infrastructures et services de proximités, bancomat, poste, commerces. Je pense que ces objectifs sont toujours valables.
  • Encourager la construction d'une nouvelle école pour Bardonnex à faible impact climatique, favoriser l'éco mobilité dans la commune et alentours, décharger nos villages de l'impact majeur des transports privés et automobiles
  • Orienter les subventions vers d'autres sports tel que cyclisme, marche et jogging (création et maintient de sentiers piétonniers et cyclistes), gymnastique en plein air.
  • Favoriser un circuit court pour les production agricoles bios de notre commune.
  • Encourager la création d'une liaison transversale Nord Sud dans notre commune pour les transports publics.
  • Lancer une campagne ZÉRO DÉCHET.
  • Inciter au tri réfléchi des déchets, à la consommation intelligente de l'eau et de l'électricité.
  • Soutenir la création d'une ferme pédagogique.
  • Maintenir l’arborisation existante, favoriser la plantation de nouveaux arbres et la biodiversité végétale (planter un millier d'arbres sur la commune pendant la législature).

Les commentaires sont fermés.