Comment Genève achète les fonctionnaires

Capture d’écran 2015-03-31 à 17.51.27.pngPassons sur le minibénéfice 2014 du Canton de Genève, il ne signifie rien, tant il est ajusté pour satisfaire tout le monde ou presque.

Parmi les ajustements, on retiendra ce fameux montant de 203 millions que le gouvernement dit mettre de côté pour se prémunir d'une mauvaise surprise, celle que pourrait réserver caisse de retraite des 35'000 fonctionnaires du Canton et de ses agences, frappée comme toutes les caisses de retraite du pays par les intérêts négatifs et le vieillissement de la population.

203 millions, ce n'est pas énorme, mais c'est tout de même la moitié du pactole d'Anières  - le pactole d'Anières, c'est, pour ceux qui l'ignorerait encore, une rentrée fiscale surprise d'un très riche contribuable, merci à lui ou à elle!

Qui a eu la bonne idée au sein du Conseil d'Etat de provisionner ces 203 millions dans cette rubrique? Un vieux routier de la politique ou le jeune ministre des finances? Toujours est-il qu'on voit mal une majorité du Grand Conseil s'y opposer. Les socialistes ont bien vu le piège. Il dénonce un artifice. C'en est un. Ces 203 millions sont un bel asticot que le gouvernement accroche à sa ligne pour renouer le dialogue social avec la fonction publique. 

Les fonctionnaires ont donc gagné 203 millions. De quoi les ramener à la table des négociations pour faire avancer bon train SCORE, la réforme de l'échelle de leurs traitements? Le Cartel aurait tort de ne pas saisir la perche qui lui est tendue. La nouvelle échelle des traitements n'est, il le sait, pas si mauvaise que ça. Et après avoir manifester une fois encore leur mauvaise humeur, dimanche 8 mars, en traînant des pieds pour voter la nouvelle loi sur la police, les fonctionnaires auraient tout à gagner à collaborer et à se refaire une nouvelle image auprès des contribuables. Tout Genève en a un sacré besoin!

A suivre!

PS: Serge Dal Busco a publié sur sa page Facebook les articles du Temps et de la RTS qui comme l'ATS ont sagement repris le communiqué officiel. N'apprécierait-il pas l'angle de la Tribune?

Commentaires

  • Est-ce vraiment un gain de 203 millions, plus que les intérêts sont négatifs ?
    Combien nous coûte la dette de 13 milliards aujourd'hui ?
    Ne serait-il temps de la renégocier maintenant, pour baisser les intérêts à payer ?

Les commentaires sont fermés.