Le ramadan chrétien menace les paysans suisses

image.jpgOk la formule est un peu lapidaire, mais je crains ou plutôt je crois en l'occurrence qu'elle ne soit pas fausse. A moins évidemment qu'une inconnue m'ait échappée, les voies de Dieu étant impénétrables... 

Reprenons! Pain pour le prochain et Action de Carême (pppac), qui font ménage conmun, lancent leur campagne 2015 à l'occasion du ramadan catholique, qu'on appelait naguère Carême (en mémoire des 40 ans que les Hébreux ont passé dans le Sinaï avant d'occuper la Terre Promise et des 40 jours que Jésus a passés à éprouver la faim et le pouvoir avant de lancer le slogan "Aime ton prochain comme toi-même").  Le theme de pppac, cette année, tient en six mots: "Moins pour nous, assez pour tous!" C'est cette idée qui a présidée à la semaine des 35 heures en France. L'idée était de partager le travail... 

pppac nous propose donc de moins manger (de viande) pour sauver la planète du réchauffement climatique, notre enfer quotidien. Moins manger de viande réduira l'importation de soja. Réduire l'importation de soja est, dit pppac, bon pour les paysans du sud, qui auront plus de terres pour produire leurs aliments propres. Le cercle apparaît vertueux et logique comme l'étaient jadis les sphères célestes et leurs harmoniques mouvements...

http://www.painpourleprochain.ch/index.php?id=actuelle

http://www.actiondecareme.ch/sites/home/current_project.html?view=details&id=1636

imaginons que les Suisses mangent moitié moins de viande et davantage de grain (ce qui aura un effet direct et sans doute positif sur leur santé, leur pouvoir d'achat et le bilan écologique du pays). Il faudrait donc élever moitié moins d'animaux. Et donc ne plus importer de fourrage, puisque la Suisse importe la moitié du fourrage dont le cheptel suisse a besoin pour croître et fournir bon an mal an les 50 kg de viande que consomme chaque habitant.

Des vaches allaitant leur veau et broutant des herbages suffiront peut-être à approvisionner le peuple en viande bio. Peuple qui cependant n'acceptera pas de payer plus cher. Dans tous les pays du monde, le prix des aliments dicte le pouvoir d'achat du peuple. Il en résulte que le chiffre d'affaires de la filière viande diminuera de moitié, ce qui évidemment réduire le nombre des éleveurs suisses. De moitié?

image.jpg

Commentaires

  • Le carême me l'est-ils nommément plus?

    Le"slogan" lancé par Jésus figure au Livre du Lévitique.

    De deux choses l'une: Jésus ne citait pas ses sources ou ignorait lui-même le livre du Lévitique... plus vraisemblable les rédacteurs omirent de citer ce Livre soit par oubli, ignorance ou... de manière déterminée.

    Pourquoi s'en prendre à cette instance qu'aujourd'hui jusqu'à plus informés nous nommons Dieu laquelle instance a fait savoir par ses prophètes, ses "annonceurs" qu'en cas de désobéissance à sa Loi (comprendre les DIX COMMANDEMENTS inclus dans les cinq premiers livres intitulés la Loi) fondement de toute civilisation il s'en suivrait pour nous le sentiment de sa non existence ou, mieux dit, qu'il y aurait comme divorce entre lui et l'homme d'où s'en suivrait pour ces "divorcés" un état comparable à celui d'une autre mort que la mort que nous connaissons ce qui éclaire les récits de "résurrection" c'est à dire de "RETOUR" (mot qui revient constamment dans la Bible) à Dieu.

Les commentaires sont fermés.