Le MCG privé de référendum

bhns annemasse.png BHNS. Bus à haut niveau de service! Les Français adorent les acronymes. En bon français le BHNS, c'est PUBN pour le MCG. En clair, PUBN veut dire pas une bonne nouvelle. 

Reprenons: le président durable de Genève a inauguré hier, mardi gras, jour de carnaval et veille du  premier jour du ramadan catholique (ça c'est pour Anastase qui m'aime bien) un BHNS dans la banlieue du Grand Genève. Rien d'exceptionnel, sauf que c'est à peu près la première action du gouvernement depuis le niet des Genevois aux parkings d'échange cofinancés par tous les contribuables des deux côtés de notre chère mais toujours plus anachronique frontière. 

Mais le fait historique n'est pas que Berne finance pour la première fois un moyen de transport public en territoire français - Berne a cofinancé la ligne TGV des Carpates faisant gagner quelques minutes aux Genevois qui se rendent à Paris - le fait historique est que ce mode de financement échappe au référendum. PUBN pour le MCG. Pourquoi ne pas financer les parkings relais.

On pourrait déjà commencer par quelques parkings le long du CEVA. Et surtout pas à l'emplacement des gares existantes. Elle sont souvent inaccessibles en voiture et les citadins s'y opposeront. UBN pour GGE!

Petite question incidente: combien coûte un BHNS? Combien de fois moins qu'un TCMA (transport en commun Moillesullaz gare d'Annemasse)? 

Sur les trams à Genève, la notice de Wikipedia est intéressante.

Les commentaires sont fermés.