Santo subito!

santo subito.jpgSanto subito! On se souvient de cette foule rassemblée par centaines de milliers sur la place Saint-Pierre, démultipliée par le tube cathodique, aujourd'hui à plasma ou à leds, le lendemain du décès du vieux pape Jean Paul II, réclamant que le serviteur de Dieu fût fait saint dans l'instant. Le monde entier avait rendu hommage à ce Polonais qui avait lutté pour la libération des siens du joug d'un régime totalitaire humain et était devenu presque un mort vivant, statufié par la maladie de Parkinson, une maladie terrible, un mal qui asservi, dont l'homme commence enfin à maîtriser un petit peu les effets.

Santo subito! Le cri n'est pas monté que de la communauté catholique, mais le pape n'était pas encore tout à fait universel. À quelques distances de Rome - j'étais ce jour-là à Dakar - l'événement est passé inaperçu.

Santo subito! Les protestants ont aboli le culte des saints. Nelson Mandela ne bénéficiera donc pas de cette appellation même si la ferveur populaire sera sans doute la même et peut être plus grande encore. Mais il le mérite bien. La notion de prix Nobel de la paix en tient elle-lieu?

Santo subito! Le monde a aujourd’hui comme hier besoin de modèles positifs, de héros de la solidarité, de stars de la justice, de meneurs d'homme incorruptibles. Moins de soldats, plus d'infirmières! Moins d'ambitieux, plus de pères! Moins d'addicts, plus de confiant!

Santo subito! Même les médias devraient en faire plus dans le domaine du respect. C'est le message qu'à donné hier Martine Brunschwig Graf, présidente de la commission suisse contre les discriminations à propos du traitement des Roms.

Tous saints, tout de suite! Un défi pour chacun, non!

Commentaires

  • Merci! Enfin un journaliste qui prend un peu de distance avec un culte de la personnalité qui a la mémoire courte. Nelson Mandela est un grand homme, mais pendant des décennies, il a été un terroriste, et aussi pour les USA et une bonne partie des pays européens.

    Combien de terroristes qui croupissent dans des prisons en Israël ou ailleurs, comme Marwan Bargouti, sont, peut-être, des Mandela en puissance?

    La disparition de Mandela devrait avant tout nous apprendre à nuancer ce que veut dire "être un terroriste".

  • "Sancto subito" => Santo subito

  • Oui Monsieur Mabaut ! Bravo !

Les commentaires sont fermés.