A quand un contrôle antidopage des quidams?

médicaments ds mains de vieux.jpg"Enhancement", le mot figure dans un bien intéressant article publié ce matin dans mon journal préfèré (édition électronique ici). Le patron des toubibs suisses met le doigt sur un des maux aussi vieux que le monde, qui est au coeur même de l'histoire d'Adam et d'Eve, le refus de vieillir, de la déchéance, de la mort. De tout temps la pharmacopée a proposé des cures de jouvence, des panacées, des antirides et autres stimulateurs.

Les médecins sont comme le serpent de la Bible, prescripteurs, parfois à leur corps défendant, de ces élixirs de vie.

 

Dites-moi...

... y a-t-il une différence entre l'enchancement (que le correcteur orthographique d eon iPad transforme automatiquement en enchantement...) et le dopage? Ou se situe la limite? A quand un contrôle antidopage des quidams et une sanctions contre les médecins trop laxistes? En quoi ces prescriptions "de confort" des médecins impactent-elles ma prime d'assurance maladie?

Au plaisir de vous lire dans un prochain commentaire (que je vous remercie de bien vouloir signer de votre nom authentique).

Les commentaires sont fermés.