La fin des journaux

journaux la fin selon futureexploration.net.jpgJe fais partie de ceux qui prophétisent la fin du journal imprimé depuis longtemps. La Tribune interroge à ce sujet le patron de l'ompi ce lundi. Qui nous dit que les rotatives vont tourner encore jusqu'en 2040. J'aurais alors près de 90 ans. En fait mon confrère Alain Jourdan renvoie à un rapport et à une carte qui donne pays par pays la date de la fin des journaux imprimés.

Pour la Suisse c'est 2026, dans 15 ans... Aux Etats-Unis, demain c'est déjà aujourd'hui.

Selon un rapport Nielsen sur les médias sociaux publiés la semaine passée et repris par Poynter, les internautes américains passent le plus clair de leur temps à jouer, à e-mailer, à réseauter, à googleliser, à butiner, à regarder des vidéos. Ils passent seulement 2,9% de leur temps à s'informer...

Bien sûr les prévisions sont faites pour être démenties. Le Cub de Rome lançait sont "Halte à la croissance" il y aura 40 ans l'an prochain. Y sommes-nous? Genève elle se préoccupe des moyens de freiner la croissance. Sandrine Salerno n'est pas seule à s'en préoccuper, c'est aussi sur ce thème que se penche l'Université de Genève la semaine prochaine.

nielsen social networking sept 2011.jpg

Commentaires

  • Et pourtant quelle richesse intellectuelle vous procure des coupures de journaux conservées afin de comparer les articles écrits du passés d'avec ceux d'aujourd'hui et tant pis pour les amoureux du virtuel mais un livre lui posséde beaucoup de valeurs même celle d'être aimé et lui au moins vous sera fidèle jusqu'à la fin de vos jours!

Les commentaires sont fermés.