Les Verts Jamais contents et les décroissanst Sam-Suffit

manifestation droit au logement 14 mai 11 sonmez.jpgLes Genevois diront-ils oui ce 15 mai au déclassement des Cherpines en vue d'y construire quelque 3000 logements? C'est probable. N'empêche, qui mesurera les coûts et les retards engendrés par l'opposition des Verts? On devrait rebaptiser cette composante de la gauche "Les Jamais-Contents" et les décroissants qui bourgeonnent sur leurs branches "Les Sam-Suffit". A les entendre, le projet des Cherpines n'est jamais assez éco, jamais assez dense, pas assez autogéré, pas au bon endroit, etc.

Les Jamais-Contents et les Sam-Suffit ne manque pas d'idéaux, ils paient volontiers de leur personne, cultivent leur jardin (enfin pas tous), mangent bio, roulent à vélo, exigent des trams bon marché ou même gratuits à leurs portes et éduquent leurs enfants dans la voie d'une frugalité de bon aloi, ce qui n'est pas la moindre de leurs qualités. N'empêche que leur action politique, qui dure depuis quelques lustres, ajoutées à la résistance des propriétaires de villas et à celle des habitants des quartiers, relayés par les communes, est très largement à l'origine de la pénurie de logements dont souffre le canton.

Actualisation à 11h55

 

Or, qui dit pénurie, dit, selon les lois mécaniques de l'économie, hausse du prix des terrains et des loyers. Toute la chaîne de production de l'immobilier se sucre sur le dos des locataires. Ce qui suscite naturellement le mécontentement dont l'autre composante de la gauche - la composante socialiste - fait son beurre. Hier des militants ont manifesté une nième fois pour le droit au logement. Demir Sönmez nous en donne un reportage vidéo et photos sur son blog. Ont-ils tous votés ces militants pour le déclassement des Cherpines? Sans doute pas. On n'est pas à une contraction près dans les partis politiques.

L'Etat fait son beurre aussi de la crise immobilière. Il engrange une fortune avec la hausse des gains immobiliers et de la valeur locative. Certes il doit mettre la main à la poche aussi et voit son budget d'aide au logement et sa législation fortement sollicités. Mais c'est tout bon pour la gauche. Les Jamais-Contents et les Sam-Suffit peuvent encore manifester car le contrôle des loyers et du marché immobilier est une digue percée qui ne saurait contenir tous les abus qu'alimente la pénurie. Un véritable cercle vicieux. La seule solution pour en sortir, c'est de construire.

Le pire c'est que les Jamais-Contents et les Sam-Suffit ont donné des arguments de gauche aux conservateurs qui dorment en chacun de nous. Un peu comme ces apprentis sorciers d'Ecopop - des déçus des partis mais largement verts tout de même - qui lancent une initiative fédérale pour limiter la population étrangère. Du pain béni pour l'UDC, l'allier objectif de ce genre de politique?

A propos des Cherpines, je vous livre ce plan que l'on trouve ici ainsi qu'une vue aérienne de la région, où on localise les projets d'urbanisation des Cherpines et de La Chapelle-Les Sciers (victime lui aussi de n'avoir pas été conçu assez éco et donc toujours pas engagés), ainsi que les villas marquées d'un point d'interrogation, qui figurent le mythe de la ville à la campagne. Un rêve de Vert?

Actualisation de 11h55

Merci à Yvan Rochat de son commentaire. Je retiens que le président des Verts prend ses distances de l'initiative d'Ecopop pour une maîtrise de la population suisse.

Cherpines détail aménagement.jpg

 

Cherpines La Chapelle.jpg

Commentaires

  • C'est tout à fait ça. Attendons midi pour savoir si les Genevois sont dupes.

  • Cher Monsieur,
    Votre mauvaise foi n'a d'égale que la basse qualité de votre analyse!
    Vous niez ainsi de nombreux points concernant la position des Verts, le premier étant leur soutient au projet de la Chapelle-les-Sciers, le second étant leur prises de position favorable à l'urbanisation des Cherpines dans leur résolution, http://www.verts-ge.ch/geneve/telecharger-document/389-resolution-cherpines-charrotons.html,lisez ce document, cela vous instruira et de plus vous y découvirez un parti politique prendre position sur ce qu'il veut et comment plutôt que d'ânonner comme d'autres des mantrats sur les blocages ou la crise du logement.
    Enfin, le rapport entre les Verts et Ecopop est une insulte que vous faites à la déontologie qu'un journaliste devrait avoir et que votre confrère qui a rédigé l'excellent article dans la TG ne méprise heureusement pas.

    Yvan Rochat
    Président des Verts genevois

  • moi, ce qui me fait rire c'est qu'on construit en plein zone d'inondation, les jamais contents (d'ailleurs je ne les aimes pas bcp non plus) ont pour une fois raison.
    De plus ce projet ne passe qu'à grand coup de pub, mensongère. Non, bâtir à la cherpines ne résoudra pas les problèmes de logements à Genève.

    Pour finir cette construction est loin d'être un "eco-quartier"....

Les commentaires sont fermés.