Peut-on être contre la mobilité douce?

actif trafic.jpgPoser la question c'est y répondre. Sur le site de l'initiative d'Activ-trafic s'égrène les bobinettes des partisans tel un chapelet de saints citoyens. Il y en a de tous les partis. Le dernier en date est le président de l'Association des médecins de Genève qui fait dire à Activ-Trafic dans son blog que l'AMG soutient l'initiative. Chacun tire la couverture à soi, c'est de bonne guerre.

Comme les Verts, hier, dans un communiqué courroucé. Ils s'en prennent aux milieux immobiliers coupables de dénaturer le concept d'éco-quartier à propos des Cherpines. (C'est le second sujet chaud des votations du 15 mai.) Crime de lèse majesté!

Seul les Verts, accessoirement le Grand Conseil, où ils sont pratiquement majoritaires - tout ce qui gêne le trafic frontalier ne peut qu'obtenir l'aval du MCG. C'est que le virus malthusien de la décroissance infecte désormais toute la classe politique. Même la gauche sociale, un temps productiviste, désormais est toujours davantage tentée de faire payer les riches, non plus pour soulager les pauvres, mais pour assurer à tous un revenu citoyen décent.

Ainsi va la mobilité douce. En huit ans, c'est écrit dans l'initiative 144 proposée au vote des citoyens le 15 mai, l'Etat et les communes devront trouver les moyens de mailler toutes les routes du canton avec des pistes cyclables continues et des passages piétons sécurisés type top en ordre. C'est une priorité qui s'imposera au canton et aux communes qui devront donc ultérieurement, soit augmenter les impôts, soit plus probablement rogner sur d'autres dépenses. Déjà que les trams et le CEVa pèsent et devraient peser lourdement encore pendant une bonne décennie sur les finances publiques on voit mal comme les autorités pourront tenir les échéances sans cesser d'investir dans la santé ou dans la formation.

Mais c'est ainsi que les Verts politisent. On tape des pieds et on veut des pistes cyclables tout de suite (huit ans c'est vraiment très peu de temps) et on se fiche du financement. Qu'en dire le géant Vert Hiler? Mais qui peut bien dire non à la mobilité douce?

Commentaires

  • On ne peut bien sûr pas être contre la mobilité douce!
    Sans évoquer, pour ma part, l'aspect financier, je me permets de rappeler dans mon blog: http://billets.blog.tdg.ch/trackback/105862 que le civisme se partage entre piétons, cyclistes et automobilistes.
    A bon entendeur et bonne journée à tous!

  • Je ne pige pas. Les comptes publics débordent de santé. C'est le moment de rendre plus vivable ce canton, tout comme je soutiens la traversée de la rade et l'extension du réseau des transports publics, bien sûr. Par ailleurs, la mobilité douce vise aussi à améliorer la santé publique et s'inscrit dans une démarche globale en faveur de l'environnement. Dans tous ces domaines, nous avons accumulé trop de retard.

  • Moi, je suis contre la mobilité douce.

    C'est chose stupide.

    La population vieillit. La proportion de personnes âgées, à la mobilité réduite, ne fait qu'augmenter. Aménager le réseau pour des personnes jeunes, qui peuvent utiliser la mobilité douce, est ainsi stupide. Ce réseau sera obsolète sous peu.

  • Le problème c'est que Mabut adepte du tout bagnole qui est incapable de prendre le bus ou le tram car il a peur de déchoir, craint pour son Opel Senator qui a besoin de place.

  • Anastase/Andre Langaney: alors que M. Mabut a sportivement salue votre retour dans ces colonnes, voila que vous le remerciez en vous soulageant sur son blog...ce n'est pas tres elegant...Votre evocation de la decheance a indiscutablement son poids de vecu.

  • Plus de 3 milliards pour un pont à bagnoles (pour ma part je prends la Mouette pour traverser la Rade) et 80 millions trop chers pour des trottoirs, oui des trottoirs car l'initiaitve ne se limite pas aux vélos, et des pistes cyclables? De qui M. Mabut de fout-il?

  • Non et Non on en a marre d'être des vaches à lait. Les trottoirs sont déjà super large (on devrait pouvoir y circuler en vélo comme au Japon), et les chicanes contre la voiture déjà importante. On remplace même pas les places enlevées en surface (travaux etc) par des places en sous.sol. Scandaleux. Je suis qqun de la campagne genevoise qui n'aime pas aller en ville en voiture (sauf dimanche ou rares exceptions pratiques) et j'aime bien faire du vélo, mais on en fait assez. Si on a peur sans arrêt pour sa petite personne on reste chez soi ! Les Verts nous les cassent, ce sont de vrais ayatollas. J'espère que les Genevois voteront pour "eux", et pas comme des sados-masos qui râlent déjà contre toutes les entrâves anti-bagnoles.
    Créons des grands P+R aux 4 points cardinaux extrêmes du canton (en collaboration avec les français) avec des accès rapides TPG pour éviter tous les frontaliers en ville également.
    Mais là, c'est NON à une initiative qui n'est que pour une minorité de personnes (et même plutôt contre les transports publics au niveau chaussée !!!)

  • Avec toutes les taxes payées par les automobilistes, on peut très bien leur construire un pont suspendu comme à San Francisco !

  • Je confirme, les genevois voteront pour eux et nos trottoirs seront encore plus larges! Pour info, la marche est le premier mode de déplacement à Genève, bien avant la voiture, les piétons sont les plus nombreux! Marre des bagnoles, des écolos, des anti-écolos, des "campagnards" et de leurs théories à 4 roues!

  • La vraie vache à lait se sont les piétons, marre de payer pour les bagnoleux!

  • La vraie vache à lait se sont les piétons, marre de payer pour les bagnoleux!

  • Moi je conduis et je fais mes petits/moyens trajets à vélo ou en rollers. Rien de plus beau que de voir les personnes du 3ème age à vélo, forts et en bonne santé. La population vieillit, certes, mais le meilleur moyen de les fortifier c'est LE SPORT! Et donc la mobilité douce.
    Cependant, moi-même j'ai très peur quand je vois des personnes agées à vélo, vous imaginez une chute? Un abruti en voiture qui les renverse? Et bien NON, ça SUFFIT! Il faut plus de sécurité!
    Pensez aux couts de la santé, ils seront diminués, et avec eux l'athérosclérose, les problèmes cardiovasculaires et le diabète. Il FAUT encourager la population à faire plus de sport, même les personnes agées!

Les commentaires sont fermés.