Beaucoup de bruit pour ça!

communes magistrats 2003-2001.jpg

Le taux de participation a été encore plus misérable que le 13 mars. Personne n'en parle. Les gens heureux n'ont pas d'histoire et n'en font pas. Circulez, y a rien à voir. Ni à gauche qui chante sa victoire en ville, à Carouge, à Onex, ni la droite qui a échappé au pire. Pas même le lider maxio élu à Onex. Personne ne se désole de l'apathie démocratique. 60 à 65 % des électeurs n'ont pas voté. Le canton dépensera-t-il quelques milliers de francs à introspecter ce silence?

Et tout ça pour quoi?

Pour des changements infinitésimaux. En ville aucun changement! Le social-démocrate Tornare est remplacé par un social-démocrate. Un Vert par une verte. Un petit coup de jeune. Une équipe sympathique plus sympathique en tout cas que le Conseil d'Etat. Et si la ville fusionnait avec le canton, par absorption?Sur le front des partis, les Verts progressent. Deux magistrats en 2003, quatre en 2007, huit en 2011, seize en 2014? C'est bien, mais il y a encore du chemin à parcourir. Car la force des autres partis ne changent pas tant que ça. La preuve dans le tableau ci-dessus tiré des résultats globaux de ce 17 avril.

Bien sûr certains se souviendront du pas de deux de Florence Kraft-Babel et du Carougeois Aebi avec l'UDC. Double échec. D'autres se souviendront du front républicain de Vernier et de son absence à Onex. Et tout ça pour quoi?

Commentaires

  • En même temps, sans alternative crédible, comment voulez-vous dépasser les 35% de participation ? Il est clair que les élections communales à la Ville n'intéressent personne à droite, sinon comment expliquer qu'ils soient incapable de présenter des canditats valables pour contrer le front de gauche (qui ne valent guère mieux, mais ont l'avantage d'une implantation locale forte )?

  • Les élus sont tellement contents d'avoir conquis un siège qu'ils préfèrent probablement ne pas se poser la question de l'abstentionnisme.

    Evidemment ceux qui ne votent pas ont tort de ne pas exprimer leur choix.

    Il n'empêche, un peu d'introspection ne ferait pas de mal à tout ce monde politique.

    J'en viens parfois à me demander quelle est la légitimité d'un gouvernement quand un gros tiers seulement des électeurs s'est prononcé.

  • Bonjour,

    Le taux de participation est toujours dramatiquement bas, mais il convient de relever que dans une commune que je connais bien, Vernier, les taux de participation globaux sont tous remontés entre 2007 et 2011.

    Au Conseil municipal, le score communal est passé de 30.26% à 32.86%, soit une augmentation de 2.6%. La plus forte progression est notée à Vernier-Village (+5.34%). Tous les quartiers augmentent leur participation.

    Quant au Conseil administratif, la comparaison est intéressante également : la participation est en augmentation d'une manière significative aux Avanchets et à Aïre-Le Lignon, respectivement de +4.09% et +4.39% ! Sur toute la commune, le delta entre 2007 et 2011 est de +3.26%.

    Certes, un électeur sur trois qui vote est encore très insuffisant, mais on peut aussi noter les aspects positifs dans une ville comme Vernier.

    Bien à vous,

    Thierry Apothéloz

  • POUR VOUS!

  • Ne jouez pas les rabat-joie ! Dans ce monde dramatique, une petite fête pour nos élu-e-s ne nous empêche pas de nous sentir solidaires des souffrances (et des victoires) dans le reste du monde...

Les commentaires sont fermés.