L'alliance avec l'UDC ne sauvera pas l'Entente

municipales résultats 2011.jpgAucun des quatre pronostiqueurs qui, à l'initiative de Pierre Losio, ont osé jeter dans la blogosphère une évaluation des résultats de élections municipales en ville de Genève n'ont trouvé les bons numéros. Tous avait bien vu la razzia du MCG, mais aucun n'avait imaginé que l'alliance radicale libérale reculerait autant.

L'information la plus importante de ce week-end, ce n'est pas la victoire du parti "poujadiste" antifrontaliers *, c'est l'effondrement de l'Entente genevoise qui ne représente plus qu'un gros quart du législatif de la Ville de Genève.

La deuxième leçon du 13 mars, c'est la progression de la gauche. L'Alternative n'a perdu sa majorité qu'en raison de l'effondrement des Verts, qui ont beaucoup contribué à ce résultat calamiteux: un bilan controversé de Mugny, des candidats inconnus et la fatigue d'entendre le catéchisme vert répété en boucle. Sur ce point, les Verts n'ont pas eu la chance que le tremblement de terre japonais et son avatar nucéaire surviennent un mois plus tôt.

Pascal Décaillet qui aime se voir en faiseur de roi, publie ce matin un billet dans son blog intitulé Pierre Maudet et la machine à perdre. C'est son 800e billet: un appel à l'alliance de l'Entente genevoise ou ce qu'il en reste avec les forces vives sorties des urnes dimanche: le MCG et dans une moindre mesure l'UDC. L'UDC est le premier parti de Suisse, sa copie genevoise ne doit certes sa survie qu'au débordement des campagnes blochérienne antipauvres. Opération réussie: la marque demeure. Un seul pronostiqueur l'avait complètement éliminée de la scène politique et les autres avaient sous-estimé son ancrage profond.

Car plaide, le producteur de l'émission Genève à chaud, un autre combat se prépare. Le 23 octobre prochain, la droite genevoise devra reconquérir un des deux sièges au Conseil des Etats. Sans espoir s'il n'y a pas d'alliance.

Michel Chevrolet: une erreur de casting

Pour s'allier il faut être deux. Michel Chevrolet, que la défaite de sa liste devrait inciter à se retirer de la course et à réfléchir aux causes évidentes de son échec, avait tenté un pas de deux avec l'UDC. Aussitôt une réprobation sourde a traversé le parti démocrate-chrétien: "Passe encore de perdre des électeurs effarouchés par la mondialisation et la dérèglementation, mais imaginer le Parti orange contracter un pacte avec l'UDC et aujourd'hui courtiser le MCG, non!"

Un ticket Soli Pardo - Pierre Maudet - Florence Kraft Babel?

Evidemment l'ancien libéral d'Onex, Eric Stauffer, va faire une offre généreuse: trois candidats, un radical, un libéral et un MCG pour contrer les quatre candidats de la gauche (Salerno, Kanaan, Alder, Pagani).

Pierre Maudet n'en voudra certainement pas. Mais le PLR pourrait se laisser séduire. Car le même accord s'avérerait nécessaire dans d'autres communes, là où les élus PLR ont impérativement besoin du MCG pour sauver un ou deux de leurs sièges à l'Exécutif. C'est le cas à Carouge et à Meyrin.

En Ville de Genève, MCG + PLR, ça ne fait cependant que 26 élus sur 80. On est loin des 39 élus de l'Alternative. Y ajouter l'UDC porte le score à 34. Que feront les PDC dans ce jeu d'alliance? Leur adhésion franche paraît nécessaire: mais quel susucre feront miroiter le trio PLR-MCG-UDC pour s'assurer les voix démocrates-chrétiennes. Je n'en vois aucun. Présenter une liste à quatre en maintenant Michel Chevrolet. Sans doute le producteur de feue l'émission "Le feu au Lac" est-il partant. Les électeurs qui lui restent un peu moins.

 

* Je qualifie le MCG de parti poujadiste en référence à ce parti créé dans les années 50 en France et qui avait rassemblé derrière Pierre Poujade notamment les épiciers de France et de Navarre menacés par les centres commerciaux. C'est le même type d'électorat qui se réfugie aujourd'hui sous l'aile du MCG, des gens qui voient leur emploi et leur salaire concurrencés par des Européens venus peupler la zone frontalière, des patrons et des employés des PME des secteurs protégés par les normes (SIA), une politique (agricole), des exigences de dilpôme (enseignants), qui toutes sont remises en cause. Les normes suisses devront s'européaniser (Cassis de Dijon). La politique agricole va vers l'intégration européenne, le diplômes sont désormais gouvernés par le processus de Bologne. Ajouter à cela la défense des secundos et la défense des assurés maladie et chacun peut comprendre que le MCG survivra à son leader quelques années encore. Car l'ouverture de la Suisse ne va pas s'arrêter. La majorité de la population en profite.

Commentaires

  • Vous dites que la majorité de la population suisse profite de l'ouverture du pays et de la libre-circulation.

    Pouvez-vous citer les études ( indépendantes ) sur lesquelles vous vous fondez pour poser de telles affirmations ? Pouvez-vous citer une étude qui démontre sans conteste que c'est "la majorité de la population" qui profite de la croissance et démontrer par quels mécanismes ?


    A mon avis, le qualificatif de poujadiste est particulièrement mal choisi, ce sont les salariés et les employés genevois qui sont les victimes de la libre-circulation et non pas les petits commerçants et entrepreneurs dont bon nombre ont diminué le coût de la rémunération de leur facteur travail en remplaçant leurs salariés genevois par des salariés frontaliers ( il vous suffit de regarder autour de vous... ) et ont augmentés leurs chiffres d'affaires par un accroissement de leur demande ( lire de leur clientèle ).


    Remarque générale : sur votre site quelques journalistes semblent avoir fait de la chasse au populisme leur cheval de bataille, presqu'une chasse aux sorcières ( souaille, cuénod, etc... ). Toutefois, qui avance des affirmations dont il ne peut poser la démonstration concrète et scientifique, étayée pas des études rigoureuses et détaillées, ne fait jamais rien d'autre que du "populisme" en essayant de convaincre le peuple avec des affirmation qui ne reposent dans le fond que sur des sentiments et des croyances non vérifiées.

  • Vous avez un angle toujours très original et pour le moins orienté !
    Car enfin parler de progression de la gauche lorsqu'elle perd des sièges, pour ma part et je rejoins Décaillet sur ce point ça se nomme une défaite !

  • La grosse et grasse tronche du gâteau ou tartelette PDC va-t-elle continuer à nous bassiner avec son « Chantal Goya Show » dans tout Genève ?
    Chevrolet, visiblement, s’en va à la pêche en eau trouble en fricotant avec l’UDC ou encore avec le MCG.

    Les responsables du PDC pourraient, il est encore temps, l’envoyer pêcher la tanche dans les fonds vaseux de l’étang de Bonfol. Les spéculateurs donateurs de l’immobilier, lui offriront sans doute un cabanon de pêche.

  • 022, les termes employés répondent à des définitions historiques. La chasse aux sorcières, par exemple, fait référence à l'interdiction de pratiquer sa profession faite aux militants communistes ou simplement de gauche aux Etats-Unis dans l'après-guerre, notamment à Hollywood. Certains ont été jetés en prison, d'autres y ont échappé en s'exilant. J'y ai personnellement gagné quelques amis. Mais je ne sache pas que Jean-Noël ou moi-même ayons à aucun moment menacé les membres du MCG dans l'exercice de leur profession ni même de leur libre expression.
    Mesurez donc vos propos.
    Bien au contraire, si l'on parcours les blogs de la Tribune et les commentaires, n'importe qui pourra constater que l'espace occupé par les partisans du MCG est nettement supérieur au pourcentage qu'ils représentent en vrai dans la population. Soit, avec 73 élus communaux sur un millier, environ 7%. Ceci expliquant d'ailleurs en partie leur succès, de même que l'appui inébranlable que vous apporte Pascal Décaillet dans ses émissions et ses billets. En fait, c'est votre remarque qui est inquiétante, en ce sens qu'elle pourrait tendre à vouloir nous interdire de parole. Ou en tout les cas à restreindre notre liberté d'expression. Ce qui ne m'étonne pas vraiment de notre part et m'incite à continuer.
    Pour ce qui est du populisme, vous trouverez ci-dessous la définition qu'en donne Wikipedia, qui en vaut bien une autre. A sa lecture, le caractère populisme du MCG parait limpide: mise en accusation des élites intellectuelles et financières, solutions simplistes "de bon sens", représentation du peuple comme une entité monolithique et mise en accusation d'une minorité, en l'occurrence frontalière. Mais jugez vous-mêmes

    "Le populisme met en accusation les élites ou des petits groupes d'intérêt particulier de la société. Parce qu'ils détiennent un pouvoir, le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l'appareil d'État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple ». Afin de remédier à cette situation, le dirigeant populiste propose des solutions qui appellent au bon sens populaire et à la simplicité. Ces solutions sont présentées comme applicables immédiatement et émanant d'une opinion publique présentée comme monolithique. Les populistes critiquent généralement les milieux d'argent ou une minorité quelconque (ethnique, politique, administrative etc.), censés avoir accaparé le pouvoir ; ils leur opposent une majorité, qu'ils représenteraient"

    Quand au caractère positif de la libre circulation, c'est un vaste sujet. Je me contenterai de vous rappeler que "le peuple" a voté pour et que si la majorité des gens en pâtissait, comme vous le sous-entendez, le MCG et l'UDC auraient la majorité. Ce qui n'est de loin pas le cas.

  • Grosjean-Mabut-Losio s'en sortent pas mal avec les pronos : on a prévu le renversement de majorité à 1 voix près, j'ai le couplé MCG-PS dans l'ordre, vous avez le MCG en simple/gagnant....pas si mal....
    p.l.

  • Là, je m’insurge, vous n’êtes pas sérieux, car ça sent la triche à plein nez avec les pronos. Vous m’avez complètement oublié « bande de rats ».
    Bon je sais bien, j’avais joué placé Meury parmi les candidats au CM alors que je voulais le porter candidat à la buvette du CM en le piquant à la gauche. C’est une grave erreur, j’en conviens et ça ne me reprendra plus.
    En tenant compte que le centre est nulle part et que l’UDC-MCG est à droite, remettons les choses en ordre si vous le voulez bien :
    Pello : 42D et 38G, diff. 1 voix
    Grosjean : 42D et 38G, diff. 1 voix
    Marquis : 40D et 40G, diff. 1 voix (eh oui, j’ai le sens de l’équilibre)
    Mabut : 43D et 37G, diff. 2 voix
    Gomez : 37D et 43G, diff. 4 voix
    Vautier : 46D et 34G, diff. 6 voix
    Tout cela avec mes plates excuses.
    pp : GFS

    PS. petite question : y a-t-il une buvette au Conseil Administratif ?

  • @ Souaille

    Cher Mr Souaille,

    Je vous remercie infiniment de confirmer par vos propos la suspicion que je portais à votre égard... Celle en particulier de ne pas être très objectif et de vous rapprocher plus que vous ne le pensez d'un type de pensée populiste.

    Dans mon commentaire je dénonçais la pensée populiste comme celle visant à essayer " de convaincre le peuple avec des affirmation qui ne reposent dans le fond que sur des sentiments et des croyances non vérifiées."

    Vous en faites là une démonstration magnifique...

    Sans n'avoir rien vérifié vous prétendez tout savoir, vous savez tout de manière péremptoire, et même mieux que moi-même de ce que j'aurais dit. C'est là le propre d'une pensée profondément arbitraire et menée par la seule subjectivité.


    Vous essayez de faire croire au lecteur ( au peuple ) que je vous aurais attribué, je reprends vos propres termes, " de menacer les membres du MCG dans l'exercice de leur profession ( ou dans ) leur libre expression". Mais où avez-vous lu cela Mr Souaille ? Au cas où vous le ne sauriez pas il existe plusieurs acceptions des termes de "chasse aux sorcières" et non l'unique acception mac carthyste que vous avez "arbitrairement" choisie de vous attribuer... ( soupir... )

    Puisque vous semblez wikicultivé je vous renvoie à cette encyclopédie ou vous y trouverez au moins trois acceptions dont celle très générale qui revient à l'assimiler au terme de "diabolisation", pris au sens figuré Mr Souaille, au sens figuré...

    Remarque : la transformation du sens des termes et leur exagération ( hyperboles ) sont un des procédés de base de la réthorique "populiste"... et démagogiste...


    Ensuite vous me parlez comme si j'étais MCG, mais d'où tenez vous que je sois MCG Mr Souaille, je ne le savais pas moi-même... En seriez-vous au point où tout ceux qui contredisent ( par souci de justice et d'objectivité )vos propos sur le populisme deviennent de facto des MCG ??? ( Encore une exagération et une transformation... )

    Vous me dites de mesurer mes propos ? Mais de les mesurer à l'aune de quelle mesure Mr Souaille, à l'aune de celle que "vous" avez décidé ? ( resoupir... )

    Ensuite, je dis que "quelques journalistes semblent avoir fait de la chasse au populisme leur cheval de bataille "
    Vous me répondez " les blogs de la Tribune et les commentaires".
    " Quelques journalistes" et les "blogs et commentaires" ce n'est pas la même chose Mr Souaille ( re-resoupir... )

    Encore une fois, transformation,exagération...


    Et puis vous rajoutez que " c'est ( ma ) remarque qui est inquiétante, en ce sens qu'elle pourrait tendre à vouloir ( vous ) interdire de parole. Ou en tout les cas à restreindre ( votre ) liberté d'expression."

    Je crois que vous avez un problème Mr Souaille, où avez vous lu que je voulais vous interdire de parole ? Vous fabulez Mr Souaille...
    Et puis vous jetez ainsi sur l'autre une catégorisation, vous inventez de toute pièce un motif de méfiance que vous jetez sur l'autre...

    Je demandais des preuves, des études, des faits objectifs. Et vous répondez que je suis inquiétant...

    Vous avez dit populisme ???

    Le votre oui, fait de tout autant d'invention, de transformation, et d'exagération...

  • 022, votre mauvaise foi est affligeante. Et vous n'avez même pas le courage de vos opinions exprimées. Sans compter les sous-entendus. Relisez-vous. Vous parlez à JF Mabut, responsable des blogs de la TDG en ces termes :

    " sur votre site quelques journalistes semblent avoir fait de la chasse au populisme leur cheval de bataille, presqu'une chasse aux sorcières ( souaille, cuénod, etc... )"

    Ce qui, repris dans votre réponse, est ainsi réduit et transformé :

    "Ensuite, je dis que "quelques journalistes semblent avoir fait de la chasse au populisme leur cheval de bataille " Vous me répondez " les blogs de la Tribune et les commentaires". " Quelques journalistes" et les "blogs et commentaires" ce n'est pas la même chose Mr Souaille ( re-resoupir... )" Encore une fois, transformation,exagération...

    Je résume: "Quelques journalistes sur votre site ayant noms Souaille et Cuénod" cela commence fortement à ressembler à "blogs de la TDG", non ? Quand de plus, vous avertissez le responsable des-dits blogs de ce qui vous semble une distorsion de l'objectivité en parlant de "chasse aux sorcières", cela participe du discours victimaire du MCG. Alors qu'objectivement, dans les-dits blogs, le MCG est surreprésenté. Surtout, pour toute personne attentive aux questions de déontologie, cela signifie clairement "attention, vous sortez de votre rôle qui doit être de rester objectif, et ce serait bien de le corriger". Sinon, quel sens cela aurait-il de le signaler ???
    Pour "chasse aux sorcières", j'ai fait abstraction du sens commun, qui aboutissait au bûcher. Jean-Noël et moi-même militant contre la peine de mort, cette acception serait risible. Je me suis contenté du sens précis le plus récent, généralement utilisé en politique. Quant à l'acception vague que vous décrivez, c'est un peu comme de traiter n'importe qui de fasciste ou de nazi... Tous ces mots ont un sens et "populiste" en a un aussi. Qui correspond parfaitement au MCG. Quand au sens que vous choisissez de donner à ce mot, cher Monsieur "convaincre le peuple avec des croyances non vérifiées" il peut s'appliquer pêle-mêle aux religions, à toutes les idéologies et globalement à tous les partis politiques. D'autant que les faits et les statistiques que vous réclamez ne sont quasiment jamais les critères retenus par les électeurs pour déterminer leur choix. Vous le savez, je le sais et l'UDC et le MCG le savent encore mieux que quiconque.
    En résumé, cher Monsieur 022 (c'est drôle ça, si vous vous étiez appelé 021 ou 00 33 450, je ne vous aurais peut être pas assimilé au MCG :-) il me semble que ce qui vous gêne, c'est que des gens, au demeurant journalistes, affirment ouvertement des choses avec lesquelles vous n'êtes pas d'accord. C'est votre droit. Votre opinion aurait plus de poids si vous daigniez l'exprimer à visage découvert. Tel n'est pas le cas. Soit vous êtes lâche et n'avez pas le courage de vos opinions, soit vous êtes un sous-marin populiste. Comme ils ne sont pas très nombreux à savoir écrire à peu près correctement (quatre à ma connaissance) ils se multiplient sous différents pseudos. Etes-vous l'un d'eux, Monsieur 022 ?

    ps: voulez-vous une définition au mot "lâcheté" ?
    2nd ps: même si j'avais le temps de les chercher, je ne fournirais pas les chiffres que vous réclamez. Parce que l'évaluation des bienfaits ou des méfaits d'une politique est chose éminemment subjective. Les chiffres en soi sont réducteurs d'une réalité plus complexes et il existe tant de critères différents que chacun peut choisir ceux qui l'arrangent.
    Personnellement, ethnologue de formation plutôt que sociologue, je travaille plutôt à l'intuition. Un analyste mettant en lien des éléments épars, comme le décrivait très bien Philip K. Dick.
    Faute donc, d'éléments objectifs mesurables sur lesquels nous pourrions tomber d'accord, je me rabat sur le ressenti des gens. Certains vivent mal la libre circulation. D'autres très bien. Pour l'instant, à l'échelle cantonale, ceux qui la vivent plutôt bien restent majoritaires.
    Par ailleurs l'alternative "fin de la libre circulation" n'est pas connue, car vous n'êtes pas sans savoir que depuis l'entrée en vigueur des accords, il y a eu la crise de 2007. Et que très probablement sans les accords de libre circulation, Genève aurait beaucoup plus mal vécue la crise. Avec en plus des pressions extérieures encore plus fortes sur le secret bancaire.
    Votre question n'a donc aucun sens, car il est clairement impossible de savoir dans quel état serait Genève aujourd'hui sans ces accords.
    Désolé pour vous, mais c'est méritoire de votre part d'avoir essayé.

  • @ Mr Souaille.

    Excellent Mr Souaille, Excellent...

    Après avoir été inquiétant, je deviens maintenant de mauvaise foi et puis surtout un "lâche"... et je pose des questions qui n'ont, selon vous aucun sens...

    Vous avez parfaitement raison Mr Souaille, je suis un "lâche"...


    Mais la question qui se pose est celle de savoir pourquoi tout à coup vous vous attaquez à moi en tant que personne plutôt que de démontrer que mes affirmations sont eronnées ?

    Car vous ne démontrez rien Mr Souaille...

    Vous recourez à l'attaque ad personam qui par définition révèle toujours le déficit final d'argument... Vous tenez directement sur ma personnalité ( dont par ailleurs vous ignorez tout ) des propos désobligeants, blessants et grossiers... faute sans doute de savoir quoi dire d'autre... (1)

    Oh je vous admire Mr Souaille, comme vous êtes courageux... Vous osez jeter le discrédit sur ceux qui s'opposent à vous plutôt que de contrer leurs arguments par des propos rationnels...


    Pour le reste vous m'excuserez, je n'ai pas de temps à perdre avec vous, les personnes qui ne développent aucun argumentaire sérieux ne m'intéressent pas.

    Vous excluez d'emblée toute interprétation des chiffres et des rapports qui pourtant existent nombreux... c'est assez intéressant... Pour vous fier uniquement à votre "intuition"... qui vous permet de percevoir avec certitude le "ressenti" de la majorité du canton...

    Sans doute devez vous avoir un "moi" supérieur, une capacité d'analyse transcendentale unique et supérieure pour avoir une connaissance exacte et comme innée de la réalité sans même avoir besoin de consulter l'expression objective des faits que l'on trouve dans ces rapports et dans ces chiffres que vous ne lisez pas...

    Je vous admire Mr Souaille, et je vous souhaite, non pas beaucoup de courage, il semble que vous n'en ayez pas besoin, vous êtes d'après vous un valeureux guerrier, je vous souhaite, oh, de continuer à croire à vos certitudes...

    Je ne vous répondrai plus.


    (1)" Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers. Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la partie) pour passer à l’adversaire, et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est : on pourrait appeler cela argumentum ad personam pour faire la différence avec l’argumentum ad hominem. Ce dernier s’écarte de l’objet purement objectif pour s’attacher à ce que l’adversaire en a dit ou concédé. Mais quand on passe aux attaques personnelles, on délaisse complètement l’objet et on dirige ses attaques sur la personne de l’adversaire. On devient donc vexant, méchant, blessant, grossier. C’est un appel des facultés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité."

    L'Art d'avoir toujours raison. Arthur Schopenauer.


    Ce que vous ne cessez de faire en diabolisant et dénigrant sytématiquement le MCG et les citoyens qui votent pur lui( dont je ne fais pas partie )et auquel vous ne laissez aucun chance ( comme si ce mouvement ne pouvait être que mauvais et ne receler absolument aucune qualité... interpétation qui en soi est grotesque tellement elle est manichéenne et relève d'un mode de pensée totalement archaïque... d'un coté les gentils, ceux qui savent, vous, et de l'autre côté les méchants, les autres, ceux qui ne savent pas et n'ont pas votre intuition...) et après cela vous osez venir parler de démocratie et de déontologie... c'est tout simplement risible...

  • Très bien 022, c'est vous qui m'avez mis en cause sans que je vous ai rien demandé (et sur le blog du gendarme des blogs...), mais si vous voulez me laisser le dernier mot, merci! Force est de constater que de toute manière, vous ne répondiez pas le moins du monde à mes arguments, hormis en déformant vos propres propos. Ce qui me semble effectivement caractériser la mauvaise foi.
    En ce qui me concerne, j'ai expliqué pourquoi je ne jugeais pas utile d'exhumer les chiffres et quels étaient mes critères de jugement. Les chiffres en font partie, mais pas que, car ils ne sont qu'une vision partielle de la réalité, qui peut vite devenir partiale selon ceux que l'on retient ou pas.
    Je vous invite à lire K.Popper et la sémantique générale, qui valent bien Schopenhauer à mon avis.
    Pour plus d'objectivité, je vous ai répondu par l'entremise de la majorité des électeurs. Qui confirment mon intuition, à savoir que pour une majorité de gens à Genève, la libre circulation présente plus d'avantages que d'inconvénients.
    Quant à attaquer une personnalité masquée, laissez-moi rire... Baissez votre masque et nous pourrons parler ouvertement. Respectueusement. C'est amusant comme les gens qui disent ce que vous dites (quoi que vous votiez) reprochent souvent aux musulmanes de se voiler, de dissimuler leur personnalité, et refusent eux-mêmes - pas tous - de se dévoiler sur les blogs...

  • Dieu sait si je n'ai jamais adhéré à l'UDC et au MCG, mais nous trouvons dans une situation très grave. Nous nous devons de faire en sorte que la gauche quitte le pouvoir. Il y a eu trop de dégâts et de blocages au sein de notre ville depuis plus de 20 ans. Cela me fait mal, mais je pense qu'aujourd'hui, nous n'avons hélas plus le choix, la droite est obligée de s'allier avec ces derniers. Nous pourrons toujours trouver des solutions après, mais de grâce que cette gauche "dégage".
    Tristement,
    Bien à vous.

  • Dieu sait si je n'ai jamais adhéré à l'UDC et au MCG, mais nous trouvons dans une situation très grave. Nous nous devons de faire en sorte que la gauche quitte le pouvoir. Il y a eu trop de dégâts et de blocages au sein de notre ville depuis plus de 20 ans. Cela me fait mal, mais je pense qu'aujourd'hui, nous n'avons hélas plus le choix, la droite est obligée de s'allier avec ces derniers. Nous pourrons toujours trouver des solutions après, mais de grâce que cette gauche "dégage".
    Tristement,
    Bien à vous.

Les commentaires sont fermés.