Les socialistes sont-ils tombés sur la tête?

longet image large.jpgOn a les Verts. Eux affichent leur amour de la nature. Boris et Esther, les deux bisounours qui veulent conquérir la mairie de Genève nous promettent une ville où il fera bon vivre dans des rues piétonnes, pleines d'enfants joueurs et silencieux comme sur les prospectus des agences immobilières. Il y aura des places de marché ou de paysans de proximités viendront vendre à prix subventionnés leur légumes bios. Tout le monde aura un toit et un emploi, etc. Et tout cela sera durable évidemment. Eux aussi...

On a les décroissants. Eux font un pas de plus et annoncent la couleur: grise. L'équation est simple: le monde entier ne peut pas se permettre de vivre au standing de vie des Genevois. Donc les Genevois doivent apprendre la sobriété. Mais rassurez-vous: la société à 2000 watts ne sera pas moins rigolote que la nôtre qui goinfre 6000 watts par jour et par personne. D'autres nous ont promis des lendemains qui chantent...

On a droit ce matin à la société du père Noël rose.  Il faut lire l'interview du président du parti socialiste genevois René Longet dans la Tribune (page 21). Le maire dOnex invente l'impôt perpétuel.

René Longet pense que "Genève se trompe de croissance", formidable prétention d'un homme politique qui pense qu'une région pourrait réellement choisir sa croissance.

Donc pour le socialiste, il faut "recentrer notre économie sur les besoins des gens, favoriser un développement endogène, produire au niveau local. il faut miser sur les services aux vieux et à la petite enfance". Mais, objecte le journaliste Christian Bernet, cres activités ne rapportent pas de recettes, puisqu'elles sont financées par l'impôt...

C'est vrai répond, le socialiste et c'est là qu'il invente l'impôt perpétuel: "Mais on donnera du travail aux gens d'ici qui paieront des impôts."

Et voilà! Ces impôts entreront dans la caisse de l'Etat qui pourra financer des services de proximité. Ad perpetuum.... Tout en payant les fonctionnaires au passage. Ah il faut noter que le socialiste donne le choix aux Genevois  en terme d'emploi: le service aux vieux ou aux sales gamins. Bon, soyons juste, dans la réponse suivante, René Longet nous tricote aussi des emplois dans les cleantech: c'est le nouveau nom des anciens techniciens de surface, autrefois appelés balayeurs qui marchaient à l'huile de coude.

Tant de naïveté me renverse. Et les socialistes prétendent gouverner? Décidément Longet est pire que Muller.

Commentaires

  • Vous êtes vraiment pathétique... Avez-vous au moins lu le document dont vous parlez?
    Longet pire que Muller? Le journal qui vous emploie pour écrire vos inepties vient de publier coup sur coup deux articles accablant contre Mark Muller et sa vacuité politique totale, sans parler de ses magouilles...

  • soyez rassurés dans notre canton ,la plupart répondrait par l'affirmative,tombés sur la tête et obliger les autres à des prises de têtes,voilà ce qu'est être un bon socialiste!

  • Décidément la seule réponse qui vaille c'est : OUI !

  • C'est ce que l'on appelle la politique du développement 0, celle défendue,naguère par un certain Christian Grobet.

  • tres juste M Forte

    votez PDC

  • Nous proposons aux lectrices et lecteurs de ce blog de lire notre document de propositions. Volontiers pour en débattre ensuite.

    Le document se trouve sur notre site: http://www.ps-geneve.ch/propositions_economie

  • Personne ne contrôle la croissance, si les entreprises viennen s'installer, créent des emplois le politique peut faire de bonnes conditions cadres mais ne peut en aucun cas avoirun impact quelconque sur la croissance économique mondiale.

  • Bonjour,

    L'interview de M. Longet manque effectivement de propositions alternatives de croissance. Mais pour autant ce serait reducteur que de limiter les choix de la politique economique entre une croissance incontrolee qui conduit a une crise sociale, budgetaire et de qualite de vie... et qui est une croissance illusoire a long terme et la decroissance.

    Il y a d'autres models de croissances qui ne sont pas des modeles de croissance zero comme le pretendent ceux qui sont incapable de proposer une alternative a la catastrophe que nous vivons actuellement.

    Cette croissance est une croissance bien plus durable et qui cree des emplois pour les Genevois sans aggraver leurs problemes de mobilite, de securite et de cadre de vie.

    Cette croissance vise a faire beneficier aux entreprises locales de conditions fiscales equitables. Elle vise a former les Genevois aux metiers dont l'economie genevoise a besoin : on hallucine de constater qu'il n'y a pas d'ecole de la banque privee de stature mondiale a Geneve ou de constater que Geneve forme si peu d'aide soignants et d'infirmieres. Ce modele de croissance vise a investir dans la formation, la recherche, l'innovation et leurs reseaux de financements. Ce model alternatif de croissance vise a creer des emplois a Geneve plutot que de les importer d'ailleurs avec leurs employes. Ce n'est pas de la decroissance, ce n'est pas de la croissance zero comme le pretendent certaines caricatures.. il s'agit simplement d'une croissance peut etre un peu plus humble mais certainement plus durable.

    Cordialement,

    Antoine Vielliard

  • PS : je trouve tres interessante la position de Fabiano Forte en faveur de la politique fiscale derogatoire au benefice des multinationales qui s'installent et de l'arrivee massive de 15 000 nouveaux habitants par an qu'elle engendre. De memoire, il me semble que Fabiano Forte n'a pas pris beaucoup d'initiatives pour accelerer la construction de suffisament de logements sur les communaux d'Ambilly lorsqu'il etait conseiller municipal a Thonex. C'est gentil de vouloir faire venir des milliers d'habitants.. mais encore faut il avoir la coherence de construire les logements pour les accueillir car dans les faits avec de telles incoherences Fabiano Forte contribue a chasser les habitants de Thonex de leur commune pour y loger des traders et des expatries. Gageons que les Thonesiens sauront en mars sanctionner ces elus municipaux qui les chassent de leur propre commune par l'incoherence de leur reflexion politique. "l'Humain au centre" qu'ils disaient !

  • Cher Antoine,

    C'est bien mal connaître l'action qui a été la mienne lorsque j'étais Conseiller municipal de Thônex et secrétaire général du PDC concernant le dossier des Communaux d'Ambilly. Le travail d'un élu ne consiste pas seulement à fanfaronner dans les médias mais aussi à travailler derrière le rideau à l'abris de la lumière. Mais je veux volontiers t'éclairer et t'informer que j'ai été à l'origine d'une rencontre entre les élus municipaux et les élus cantonaux il y a plusieurs années ce qui a eu pour conséquence que d'un NON au logement, les élus ont pu accepter le principe de l'urbanisation des Communaux. Pour ce qui est des considérations actuelles des élus, je ne connais pas tout les tenants et les aboutissants de leurs démarches donc je ne saurais, de manière péremptoire, porter un jugement définitif contrairement à tes propos. Quant à la question des multinationales, je préfère m'arrêter ici.

    Bien cordialement,

    Fabiano Forte

    P.S. à un moment, j'ai crû lire les écrits d'un militant du MCG.

  • On pourrait demander son avis à votre vieux pote Souaille. Ou allez vous me censurer encore une fois Mabut?

  • Cher Jean-François

    je te connaissais plus réfléchi et plus ouvert au débat d'idées que ça.
    Quatre remarques:
    - Donc si je te comprends bien tout va bien, pas de disparités de développement ni de distorsions, continuons comme ça! Si tu partages le point de départ de notre réflexion au PSG et pas les conclusions, alors quelles meilleures idées as-tu??
    - Le cleantech, ce n'est pas le secteur du nettoyage, pardi!
    Jamais entendu parler de la stratégie Cleantech de la Confédération? Du mandat de M Unger à M. Beglé? de l'initiative Cleantech du PSS? Il s'agit des emplois et des innovations qui vont dans le sens du développement durable. Libre à toi de penser que c'est ringard, inutile etc. Mais là tu retardes de 25 ans. Le Sommet de Rio, il a existé ou non? Les demandes de modifier notre mode de production et de consommation afin d'aller vers un monde plus équilibré et plus équitable, pour moi et pour les socialistes c'est important.Pour un tas d'autres gens heureusement aussi.
    - L'impôt perpétuel. Garde ton ironie pour une meilleure cause. Des gens qui gagnent un peu plus que les EDS paient forcément plus d'impôts, mais ce ne sont bien entendu pas les seuls à payer des impôts, personne n'a dit qu'on serait en circuit fermé. Et ceux qui les emploient seront des fondations, des institutions aux statuts très divers certes largement subventionnés mais pas seulement par l'Etat, et aussi par leurs clients. Bref à te suivre les fonctionnaires seraient exemptés d'impôts et on retirerait leur contribution directement de leur salaire, baissé d'autant...
    - Enfin "Longet pire que Muller"? Que veux-tu dira par là? Je n'ai ni offert de logement bon marché à des salariés de ma commune, ni à rougir des projets que j'ai pu réaliser pour ma commune et ses habitants. Quant à M. Muller et son bilan on verra...
    Bref les socialistes s'autorisent de dire tout haut ce que beaucoup disent tout bas, qu'il y en a marre du maldéveloppement de la région genevoise, des disparités croissantes, de la crise de la mobilité et de la crise du logement et du discours que tu relayer que le mieux est de subir et de laisser faire. Nous voulons une politique au service des gens, c'est tout, et il y en a marre aussi de tourner autour du pot et de servir au bon peuple le chant de Mme la Marquise et la langue de bois.

Les commentaires sont fermés.