Epuration religieuse: Sarkozy exagère-t-il?

sarkozy épuration.jpgCe qu'on ne peut pas contester au chef de l'Etat français, c'est le sens des mots et des formules chocs, un certain courage aussi, quoique l'implication de la France sur d'autres théâtres politico-militaires - de la Côte d'Ivoire à la Tunisie - peut aussi laisser penser que la dénonciation de "l'épuration religieuse" dont sont victimes les chrétiens d'Orient est une manière commode de se concilier une opinion publique désemparée par la crise, désécurisée, choquée par les attentats suicides et prête, craint-on, à se réfugier dans les bras de la trop gentille Marine Le Pen.

Imagine-t-on Micheline Calmy-Rey tenir de tels propos pour récupérer l'électorat blochérien?

N'empêche qu'en une phrase, précise, claire et non stigmatisante, Sarkozy a dit ce que le croisé Sami Aldeeb - et les commentateurs qu'il accepte - vocifèrent depuis des mois sur son blog "Savoir ou se faire avoir", au point qu'il m'a obligé à le désinscrire des blogs invités de la Tribune. Dans un billet rédigé dans le blog des blogs, j'ai souligné à ce propos que le ton finit par faire la chanson.

Reste qu'aussitôt prononcées, les paroles du président français rebondissent en boucle sur toutes les chaînes de radio et de télévision, sur les blogs et les sites internet des journaux. Le propos est décortiqué mot à mot: un plan pervers... un plan, donc un planificateur, s'interroge-t-on?  Qui tirent les ficelles des kamikazes?

Sur France culture dans le journal de midi trente, Antoine Basbous accrédite l'idée d'un plan d'élimination. Le directeur de l'Observatoire des pays arabes fait remonter le plan à l'avènement même de cette religion. Le plan, c'est l'opposition irréductible qui oppose les fondamentalistes chiites et les fondamentalistes sunnites représentés aujourd'hui par le wahabisme de l'Arabie Saoudite, berceau d'Al Qaida. Une histoire qui connaît des paroxysmes réguliers (IXe, XIV, XVIII et XXIe siècle). D'ici à réduire l'islam à ses excès il y a un grand pas qu'on se gardera bien de franchir. Un pas que franchit cependant le député UDC genevois Patrick Lussi qui qualifie en bloc la religion musulmane d'"idéologie totalitaire".

"Que les chrétiens orientaux soient la cible aujourd'hui de cette haine ancestrale, explique Antoine Basbous, est sans doute le fait de quelqu'un qui a redirigé contre les chrétiens la haine d'Al Qaida contre les sunnites." Pour le spécialiste du Proche-Orient, l'intention pourrait être d'une part d'affaiblir l'Egypte et dans une prochaine étape de faire voler en éclat l'accord trouvé au Liban entre les chrétiens et les sunnites.

 

Les commentaires sous cette note ont été fermé samedi matin. Les personnes qui ont l'envie de poursuivre un  dialogue citoyen et courtois peuvent  m'adresser leur message ici.

Commentaires

  • On attend la suite et la correction orthographique ...

  • @Mabut "le croisé Sami Aldeeb"

    .... sans commentaire.

  • "D'ici à réduire l'islam à ses excès il y a un grand pas qu'on se gardera bien de franchir."

    Mais réduire Sami Aldeeb (et ses commentateurs) à des qualificatifs excessifs, c'est un pas qu'on franchit allègrement. On a le sens du risque ou on ne l'a pas.

  • Les Chrétiens toutes tendances devront tenir au sérieux les menaces potentielles des islamistes du monde musulman.A Hayzoun

  • Monsieur Mabut,

    Votre charmante expression :

    "..j'ai souligné à ce propos que c'est le ton fait la chanson."

    est un aveux. A vos yeux, en matière de journalisme la forme prime l'information.

    Mes meilleurs voeux pour l'année occidentale 2011 à venir.

  • Si "le ton fait la chanson", votre article est tout aussi véhément (le terme "croisé" est injurieux) que ceux de Sami Aldeeb. Il faudrait peut-être faire un manuel "comment dire quoi de nos jours" afin de passer entre les goûtes du politiquement correct.

  • @Mabut: Alors là!! Franchement, j'ai du lire et relire votre texte xxxxxx fois pour y comprendre quelque chose franchement. Les dérapages, les fautes d'orthographe, mais également taxer quelqu'un de croisé!! Là, vous y êtes allé très fort quand même!!! Quand je vois acculé à votre nom: journaliste, je me dis ah sûrement pas!! Désolée mais un étudiant de bac est capable de faire beaucoup mieux!! Je vois maintenant pourquoi vous avez bloqué Mr Al Deeb...je puis vous assurer qu'il est meilleur que vous et de loin Mabut! Bonne continuation avec ce charabia que vous estimez être un article!! C'est une honte!!

  • "Sarkozy a dit ce que le croisé Sami Aldeeb - et les commentateurs qu'il accepte - vocifèrent depuis des mois sur son blog "Savoir ou se faire avoir", au point qu'il m'a obligé à le désinscrire des blogs invités de la Tribune."
    On pouvait vous prendre pour un gentil chrétien plus naïf que islamophile, mais en ayant recours à l'insulte grossière vous vous montrez votre vraie nature. Pourquoi ne pas simplement affirmer que vous usez du pouvoir discrétionnaire qui vous est donné pour poursuivre, à votre manière, et avec des moyens que vous reprochez à ceux qui ne sont pas de votre bord, votre travail de propagande au profit d'une cause religieuse avec laquelle il vous est plus facile de fraterniser qu'avec la laïcité ou l'athéisme (au sens de non croyance en une divinité)?

  • Tiens! On a jamais vu la cour de Sa Majesté Sami ALDEEB s'offusquer lorsque de son auguste bouche sortent des mots comme "couillons", "pas de couilles" et tant d'autres amabilités à l'adresse de ses contradicteurs sans compter toutes les insultes à peine déguisées mais juridiquement répréhensibles. J'ai l'impression que le pauvre M. Mabut fait l'objet d'un lynchage en bonne et due forme! Courage!

  • Si Mabut avait été intelligent et honnête, nous continuerions de débattre âprement. Là, il va nous chercher les phrases de Sarkozy pour noyer le poisson!

    Terminez votre boulot Mabut, le temps que cette histoire que vous avez déclenché n'est pas réglée inutile de sortir de votre bureau!

    Dans une entreprise de grande qualité les médiocres on s'en séparent! Allez garder vos reptiles et soyez prudent, ils vont un jour ou l'autre vous étouffer!

    En attendant je n'ai plus envie de jouer son jeu, je pense avoir tout dis,je n'ai plus de temps à perdre, il nous amuse, je boycotte certains blogs,c'est mon dernier commentaire sur le sien, Bye et bonne santé!

  • Merci M Mabut pour votre billet. Que Sarkozy s’égare et prononce des insanités on peut le comprendre, on en a l’habitude puis il pratique de la politique politicienne en espérant grignoter quelques voix à Le Pen. A mon sens il gagnerait en respectabilité et en voix si au lieu d’essayer de diviser la société française il faisait un appel à l’interconnaissance et à la compréhension mutuelle de ses différentes composantes.
    Pourquoi est ce que le couscous et les merguez sont devenus des plats nationaux français, pourquoi est ce que la jeunesse occidentale adorent le raï et la danse du ventre, pourquoi est ce que les français aiment passer leurs vacances en Afrique du Nord et pourquoi par contre on n’aime pas la religion musulmane ? ça c’est pour moi un grand mystère!

    Pour ce qui est de M Antoine Basbous ou encore M. Sami Al Dheeb leurs théories sont incompréhensibles et loin de toute logique. Ils sont tous deux chrétiens et arabes, preuve déjà que l’islam en se propageant dans la région il y 14 siècles n’a pas obligé les populations chrétiennes à se convertir à la religion musulmane autrement il n’y aurait ni juifs ni chrétiens actuellement au Moyen Orient où plus de 10% de la population est chrétienne.
    J’aimerais aussi dire à M Aldeeb que s’il avait eu le malheur d’être musulman en Espagne lors de la Reconquista et l’Inquisition en Espagne il aurait été obligé soit de se convertir ou de fuir pour autant qu’on lui aurait laissé la vie sauve. Vous savez autant que moi Monsieur que l’islam reconnaît toutes les religions du Livre et dans le Coran on peut lire : « Vous avez votre religion et nous la notre » ou « Pas de contrainte en religion ».

    Quant aux attentats anti-chrétiens en Irak ou dernièrement en Egypte, on les condamne sans équivoque mais on aurait bien aimé entendre le pape ou Sarkozy s’indigner et condamner aussi fermement les attentats anti-chiites et anti-sunnites en Irak, attentats qui perdurent depuis l’invasion de ce malheureux pays par les USA. En outre, j’aimerais bien savoir comme M Mabut qui est le réel instigateur de ces attentats et à qui ils profitent?

  • @Rayquaza: "Tiens! On a jamais vu la cour de Sa Majesté Sami ALDEEB s'offusquer lorsque de son auguste bouche sortent des mots comme "couillons", "pas de couilles" et tant d'autres amabilités à l'adresse de ses contradicteurs"

    Dites-moi, lorsque l'Union européenne omet la mention de Noël dans l'agenda distribué gratuitement aux lycéens, alors que cet agenda mentionne les fêtes des autres communautés (les fêtes musulmanes, hindoues, sikhs, juives et chinoises), vous appelez cela comment? Et vous trouvez que le terme couillon est trop fort pour qualifier cette attitude? (voir mon article: Réponse de l'Union européenne qui a perdu la tête ou les couilles)

    Lorsque l'Occident regarde en spectateur les attentats quotidiens et la persécution contre les chrétiens d'Orient par les États musulmans, sans rien entreprendre, vous appelez cela comment? Et vous trouvez le terme couillon est trop fort pour qualifier la passivité des dirigeants occidentaux?

    M. Mabut me qualifie de croisé. Ce terme est celui utilisé par les musulmans pour qualifier ceux qui avaient fait la guerre contre les musulmans afin de reconquérir la Terre Sainte. Après celui de kafir (mécréant), c'est le pire terme insultant que les musulmans profèrent à l'égard des chrétiens.

    Est-ce que M. Mabut se ligue avec les islamistes contre moi, islamistes dont les blogs sont continuellement mis à l'honneur parmi les blogs de la Tribune de Genève alors que le mien est supprimé de la liste?

    M. Mabut m'a accusé d'attiser la haine (voir: http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2011/01/04/99640825a09264a0b1758bf9d1d4557b.html), et dans cet article il me qualifie de croisé. Quelle est la prochaine accusation?

    Et tout cela pourquoi? Parce que j'essaie de jeter un regard critique sur l'islam et les pratiques de ses adeptes afin de les faire évoluer, tout en permettant à tous de s'exprimer et de débattre librement (voir mon blog: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/).

  • @Nabil: "Pour ce qui est de M Antoine Basbous ou encore M. Sami Al Dheeb leurs théories sont incompréhensibles et loin de toute logique. Ils sont tous deux chrétiens et arabes, preuve déjà que l’islam en se propageant dans la région il y 14 siècles n’a pas obligé les populations chrétiennes à se convertir à la religion musulmane autrement il n’y aurait ni juifs ni chrétiens actuellement au Moyen Orient où plus de 10% de la population est chrétienne."

    1) Les adeptes des trois religions monothéistes, pour ne citer que ces trois, ont à travers l'histoire pratiqué une politique de discrimination à l'égard de ceux qui n'appartiennent pas à la religion dominante.

    2) Les musulmans ont été tantôt tolérants, tantôt intolérants à l'égard des juifs et des chrétiens. La conversion à l'islam était parfois libre, mais aussi obtenue par l'épée (comme c'est le cas des berbères) et par d'autres contraintes sournoises. Jamais les musulmans n'ont accepté de traiter les non-musulmans sur un pied d'égalité, et les ont toujours maintenus dans un état de discriminés avec l'espoir qu'ils se convertissent (pour leur salut éternel). Ils encouragent la conversion à l'islam, mais ne tolèrent en aucune manière l'abandon de l'islam.

    3) Les lois des pays arabes et musulmans, influencées par la conception islamique de discrimination contre les non-musulmans continuent encore aujourd'hui cette discrimination, et on constate une régression continuelle du statut des non-musulmans, sans parler des apostats passibles de la peine de mort. Les musulmans n'ont pas su s'adapter aux normes modernes du respect de la liberté religieuse parce qu'ils sont enchaînés par des normes prétendument divines qui nous viennent du 7ême siècle dictées par celui que Mustafa Kemal Atatürk appelle le bédouin immoral (voir: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/11/18/mustafa-kemal-ataturk-et-l-islam.html).

    4) Avec le temps, de majorité, les chrétiens et les juifs ont été réduits à l'état de minorités numériques, et actuellement leur existence même est menacée au Proche-Orient en raison de l'islam qui n'a jamais cessé d'être discriminatoire...

    5) Les musulmans n'ont pas simplement discriminé les non-musulmans, mais aussi leurs propres frères qui ne partagent pas leurs opinions. J'ai parlé des apostats passibles de la peine de mort. Et vous avez mentionné les attentats entre chiites et sunnites (dont l'inimitié réciproque date du premier siècle de l'islam). Ces pratiques sont le résultat de la conception de la société provenant du 7ême siècle et qui ne tolère en aucune manière la liberté d'expression et la liberté religieuse. Il y a eu certainement plus de musulmans tués par leurs "frères" musulmans que par leurs ennemis. Il faut que les musulmans - et les autres - remettent en question cette religion qui ne leur a porté que malheur, qui creuse chaque jour leurs tombes et les tombes des autres, et qui maintenant met l'humanité entière au bord d'un précipice.

Les commentaires sont fermés.