L'école est finie, les ipad au feu, le prof virtuel au milieu

tic école élève.JPGCourses d'école, temps de chien, trims, larmes, joie, soulagement, félicitations, encouragements, Genève circulable, vacances.

L'école est finie ou presque, l'Ipad au milieu, le prof virtuel au milieu. Une chansonnette futuriste pour Genève, où les élèves ne sont toujours pas équipés d'un pc basique, tandis que les élèves sont bientôt tous armés d'un mobile sans parler des consoles de jeux qui sont à l'ordinateur d'antan ce qu'est l'avion à réaction est au coucou du début de l'aviation.

Au fait, où en sont les TIC au DIP. Petite recherche via google et le moteur de recherche du DIP et de la SPG. Frustrante au début, fructueuse avec un peu de patience grâce notamment à educa.ch et Espace Ecole au SEM. A suivre.

 

Plus occupée à conserver le privilège du mercredi matin, la Société pédagogique genevoise fait grève. Les TIC, c'est du toc pour les syndicalistes. Sur le site de la SPG, c'est silence radio lorsque l'on tape twitter, facebook, mobile ou portable dans le moteur de recherche. Aucune référence. Deux seules documents quand on tape le mot "informatique". Les dossiers évoqués sur le site concerne l'horaire scolaire, l'enseignement spécialisé, les maîtres spécialistes, l'amiante, etc. Pas un mot sur les puces.

Sur le site du DIP, ce n'est pas mieux de prime abord. La page d'accueil n'offre aucun lien vers les nouvelles techniques de communication et d'(in)formation, les fameuses TIC. Quand on tape twitter dans le moteur de recherche on est renvoyé sur... le service des votations et élections http://twitter.com/electionsge. Le Site du DIP n'a pas de moteur de recherche spécifique.

Le mot Facebook tapé dans google/DIP offre plus de références. La première renvoie à un powerpoint de la Haute école de gestion de Genève, le deuxième sur une page du Service de la solidarité internationale, d'autres sur le Grand Conseil, la police.

La page d'accueil de l'enseignement primaire n'offre pas non plus de référence vers les TIC:

Il faut taper sur Objectifs scolaires pour trouver enfin dans les domaines d'apprentissage des élèves à l'école primaire:

Le Graal enfin? Non le lien TIC conduit à une impasse. Un seul paragraphe sans issue: "Les technologies de l'information et de la communication (TIC) constituent un moyen d'enseignement et d'apprentissage au service des autres disciplines. Elles sont utilisées pour par exemple produire un journal de classe à l'aide d'un logiciel de mise en page, résoudre des problèmes de logique en mathématiques et géométrie, rechercher des informations, trouver des réponses pour un exposé, consolider des connaissances scolaires, modéliser des mouvements comme celui des planètes autour du soleil, s'ouvrir au monde et prendre conscience de l'identité culturelle en entretenant une correspondance avec des écoles de pays différents."

Je ne peux pas croire que dans le moulin DIP on ne broie quelques TIC quelque part.

Je tape donc informatique école Genève, tombe d'abord sur ceci - je retiens le site educa.ch. Puis je resserre mon choix sur le dernier mois. Je note que le Centre suisse des technologies de l'information dans l'enseignement tiendra son 12e séminaire à Berne fin août 2010. Le seul Genevois cité dans le programme français, Cyril Roiron parlera de la migration sur Ubuntu.

Espace école.jpgIl y a bien sûr petit-bazar.unige.ch mais le site est réservé aux enseignants (vive la liberté!), le Service Ecole et Média , l'Espace Ecole, qui ne connaît ni twitter ni facebook et dont le nuage de tags (cliquez sur la vignette) est éloquent sur l'intérêt des usagers. Il y a sans doute encore plein d'autres sites intéressants, qu'il me reste à découvrir, mais franchement ce n'est pas aisé depuis les sites officielles de l'éducation genevoise.

Voilà donc, l'état des TIC au DIP en cette fin d'année scolaire!

 

L'herbe étant toujours plus verte ailleurs, je suis tombé sur ces deux références:

  • ICT Journal, la plateforme suisse des technologies de l'information pour les entreprises: "Selon un article du Guardian du 25 septembre 2009, la réforme scolaire britannique en cours mettra clairement en avant la maîtrise d’internet et l’usage de sites d’information tel Wikipedia ou de microblogage tel Twitter. De manière générale, le nouveau programme de l'école primaire britannique, s’il n’entend pas sacrifier des domaines de connaissance traditionnels au profit de nouveaux savoirs, intègre plus largement les médias actuels (blogs, podcasts), cherche à développer les compétences en matière d’internet et l’éducation aux enjeux environnementaux
  • école web 2.jpgLes Cahiers pédagogiques publient une édition consacrée au web 2.0 (tous les articles ici). "Facebook, Twitter, MSN et Skyblog, vous avez entendu parler de ces stars du Web 2.0 dans vos classes ou en dehors. Ce dossier donne la parole à des enseignants qui se sont emparés de ces nouveaux outils. Il souligne aussi combien il est devenu incontournable de nous préoccuper de l’éducation au média Internet. Il faut informer les élèves de leurs droits, des limites à ne pas dépasser, leur apprendre à construire leur identité numérique, l’image qu’ils donnent à voir d’eux-mêmes sur Internet, tout cela étant désormais partie intégrante de l’éducation à la citoyenneté."
  • SalsaDev est une jeune pousse suisse installée chemin des Aulx à Plan-les-Ouates. Elle est notée dans le top 100 du classement Red Herring Europe pour sa solution d'analyse sémantique. Créée il y a près de trois ans, Salsadev est active dans la recherche d’informations basée non pas sur de simples mots clés, mais sur du contenu contextuel et syntaxique, note ICT Journal.

 

 

 

Commentaires

  • Oui, le problème de l'école genevoise c'est l'absence de facebook et twitter, ainsi que de pc portables...n'êtes vous pas un constituant par hasard?

  • Je me suis inscris sur Facebook il y a 2 ans pour faire plaisir à un ami, je commence tout doucement à y succomber tant bien que mal. J'ai tout de même était très reticent. Avec un oeil réaliste je dois admettre que c'est un des meilleurs moyens pour rester en contact avec ses amis ou rencontre que l'on a faite dans le passé, voir même de retrouver certain de ses anciens camarades de classe. C'est surtout ce dernier point qui m'a fait fléchir.

Les commentaires sont fermés.