Combien de vaches pour faire une centrale nucléaire?

avenir suisse nucléaire vs vertes.jpgLa vache est à la Suisse ce que l'ours est à Berne, une mascotte, un morceau de patrimoine, une parcelle de l'identité nationale. La vache produit du lait qui rend forts les petits garçons et les petites filles, comme l'affiche si joliment Lovely la mascotte des paysans suisses.

Lovely et ses consoeurs produisent également quelques milliers de tonnes de beuses qu'un recyclage pertinent peut tranformer en chaleur et même en électricité. Les Verts nous assurent que c'est l'énergie du futur. Un futur pas très proche. Il faudra que d'ici là nos machines consommnt très, mais vraiment très peu.

Avenir Suisse a calculé combien de kilowatts heures produisent tous les systèmes de biogaz actuellement installés en Suisse.

Le réservoir à pensées (thinktank) d'une dizaine de très grosses entreprises suisses nous propose le même genre de caclcul pour le barrage des Dix, le plus grand barrage de Suisse, un barrage au fil de l'eau, l'énergie éolienne et les panneaux solaires. Cliquez sur l'imagette ci-dessus pour l'agrandir et sur ce lien pour lire (en allemand seulement) la revue de mai d'AS.

Certes on pourrait augmenter la collecte des beuses et leur digestion microbiologique. On ne recommende pas l'augmentation du cheptel au vu de la marée de lait et de beurre, que l'interprofession brade à vil prix à l'exportation. On en compte pas non plus le méthane que nos chers ruminants éructent. Quant au vent, Avenir suisse souligne qu'à production égale, l'éolien nécessite 30 fois plus de béton et 140 fois plus d'acier qu'une centrale nucléaire. Qu'en pensent les Verts?

Dans la même brochure, j'ai bien aimé le graphique montrant les tarifs de l'électricité pratiqués par les principaux forunisseurs publics de Suisse pour tous les cantons (en comparaison avec les tarifs moyens européens) et leurs liens respectifs au sein des holdings. Où l'on découvre que les tarifs genevois sans les taxes multiples ni les timbres de transport sont parmi les plus élevés de Suisse.

Sur la question de l'énergie, je note deux billets ce jour, l'un est une série publiée par le député socialiste Roger Deneys qui a eu l'excellente idée de chroniquer le voyage d'étude de la commission de l'énergie, l'autre est d'Alain Rouiller qui relate les conclusions de l'Assemblée de l'ATE sur l'électro-mobilité.

Commentaires

  • Bonjour ! Membre des Verts vaudois et ing EPFL, mais non-spécialiste du domaine, il semble qu'une transition relativement rapide (30 ans ?) vers le 100% renouvelables soit techniquement et "sociétalement" réaliste. Je vous propose le lien ci-dessous qui argumente dans ce sens.

    La présentation d'Avenir suisse est emblématique : elle met en évidence surtout que bien peu de choses ont été faites dans le domaine du renouvelable jusqu'à maintenant ! Et ce "bidon à réflexion" nous invite, sur ce constat, à continuer à faire de même...

    Cordialement

    http://www.electron-economy.org/article-autonomie-energetique-die-4-revolution-documentaire-allemand-51956259.html

Les commentaires sont fermés.