Qui est le meilleur communicateur en politique?

stauffer au molard.jpgQui est le meilleur communicateur en politique? Si je vous pose la question, c'est qu'on me la pose. Et accessoirement son corollaire: que faut-il faire pour être un bon communicateur politique?

A quel rythme faut-il être présent, sous quelle forme, faut-il être systématiquement disponible pour les journalistes, comment se faire entendre, faut-il jouer des coudes pour être devant, sur tous les plateaux télé, sur Facebook, twitter et les blogs? Faut-il montrer ses tatouages, se laisser photographier avec sa famille, courir les cocktails?

La réponse est différente, je crois, selon que l'on pense à un humain politique (l'humain est l'équivalent français de "Mensch" comme dans droits des humains) ou à un parti politique.

Ainsi, dans la catégorie des humains politiques, Eric Stauffer me semble tenir la corde pour Genève, Christian Levrat et Christophe Darbellay ex aequo pour la Suisse.

Dans la catégorie des partis politiques, j'hésite: les Verts et les radicaux pour Genève? Le PSS et les radicaux-libéraux pour la Suisse?

Pas une semaine sans que le président du MCG ne touille le landernau politique. Sa dernière trouvaille est la course d'école annuelle des maires: quatre cent mille francs pour trois jours à Bordeaux. Ce qui est choquant, ce n'est pas le voyage lui-même, les maires l'ont souvent bien mérités et la course d'école est toujours l'occasion de créer des liens d'amitié utiles. Ce qui est choquant, c'est le prix par personne, en regard du programme. Comme si les prestataires de service - et ça concerne tous les secteurs - facturaient toujours le prix fort aux collectivités publiques et qu'en face, frappée par le principe de précaution, l'administration ne sache plus discuter les prix. "Ce qui est bon marché finit par être cher à la longue." Qui n'a pas entendu ce refrain dans les conseils municipaux.

Vos réponses à propos du palmarès du meilleur communicateur politique et de ses techniques, ci-dessous ou à jf.mabut@edipresse.ch.

 

Commentaires

  • Vous arrivez à n'avancer aucun critère d'évaluation dans l'établissement de votre classement.

    C'est donc difficile de voir dans votre classement autre chose qu'un avis basé sur le rendement médiatique de ses coups de gueule (parler en termes de proposition politique en ce qui concerne le MCG est exagéré, vous en conviendrez).

    Disons-le, Stauffer fait de l'anti-politique. Il tape sur le politique, en sachant que la presse de masse adore ça. De même que vous laissez Stauffer pervertir l'esprit du Blog sur votre site, tout en lui rappelant hebdomadairement les règles.

    Pourtant, la quantité d'apparition dans les médias n'équivaut pas à l'influence sur le public de citoyens. Depuis que ce tribun éructe, quelle est l'avancée de ses idées au sein des fractions politiques, des journalistes, de la société civile, etc?

    Je reformulerai votre question ainsi: quelles femmes et hommes politiques genevois ont-il réussi à influencer l'opinion sur les sujets cruciaux pour notre collectivité publique?

    Certes encore faudrait-il s'entendre sur les "sujets cruciaux"...

    SV

  • Le meilleure parti au niveau communal, car il communique,suit son programme et tient ses promesses, c'est le PDC Carouge.
    Et vous n'avez encore rien vu...

  • Mais c'est bien connu, la compresse et ses donneurs d'ordre favoriseront toujours l'extrême-droite en temps de crise, nous connaissons la position de la presse lors de l'avènement nazi dés l'aube de la cette montée de cette vague brune.
    Comme d'habitude J-F. met en première page les populistes, qu'importe si c'est vrai ou faux, le pouvoir a peur alors ils agitent le monstre !
    Cela fait 10 ans que l'on nous bassine avec l'udc à toutes les pages des quotidiens, télé-journaux et radios comprise, cette montée de la vague brune, nous ne la devons qu'à ces larbins voulant se placer du bon côté de la fracture.
    A force de manipuler de tel produits chimiques, ça pète comme dans les affaires ayant récemment fait les unes, un gamin de 18 ans mitraillé pour une bagnole et d'un côté une bande de demeurés qui applaudissent et de l'autre, le reste qui pleure, un qui coupe les oignions et l'autre qui pleure.
    La Suisse est coupée en deux, exactement ce que souhaitaient les financiers mafieux faisant partie de notre élite dégénérée, élite qui tire les marrons du feu en amusant la galerie avec des cadavres et leurs représailles prévisibles.
    Allez y, alimentez le feu, faites résonner les tonneaux vides de ces voix gluantes, continuez, plus personne ne vous écoute.
    Monsieur Mabut, vous qui défendez la cause Palestinienne, que dites-vous de ce Kurde de 18 ans abattu en Suisse en temps de paix a la mitraillette !

  • M Buchs

    au moins le blog PDC carouge est le seul blog politique qui ne fait pas de bla bla , c'est court, impertinent, et souvent drôle.

    j 'espère que vous allez continuer

Les commentaires sont fermés.