Gratte-ciel genevois

gratte-ciel rotatif.jpgVerra-t-on un gratte-ciel rotatif ou maraîcher à Genève pour le bicentenaire de l'entrée du canton dans la Confédération? La réponse est assurément non. Quatre annnées seulement nous séparent de 2014. Point de pont du bicentenaire non plus comme en a rêvé Philippe Joye, qui, sur son blog babar2, fait défiler les visiteurs du stand qu'il a vaillamment tenu aux dernières Automnales.

En ce jour où Dubai inaugure la plus haute tour du monde, on lira sans doute nombre de commentaires sur le mythe prométhéen ou babélien - selon que vous êtes philosophe ou croyant - qui condamne l'homme siècle après siècle à conquérir les cieux. Toujours plus haut! Des tours, il y en eu dans toutes les civilisations, même au Yemen.

Cela me remémore deux notes sur le sujet. Une que j'ai publiéé et qui fait la promotion d'une tour maraîchère à Praille Acacias Vernets et une autre, restée en rade, qui montre une tour rotative.

Et pourquoi ne construirait-on pas de tours maraîchères et/ou rotatives à Genève? Sans vouloir dépasser la hauteur du Salève, ce qui serait le cas si le Burj Dubai  était dressé sur les quais de Genève...

Il paraît curieux que les Verts continuent à vouloir nous imposer le modèle de la cité écolo de Freiburg. Maque de hauteur de vue sans doute.

Quelques gratte-ciel* à Genève, ce sera mon voeu urbanistique pour la décennie qui s'ouvre. Avec une traversée du lac bien sûr et une nouvelle zone industrielle raccordée au rail à Colovrex.

 

* Restons modestes et parlons de tours, Genève ne joue pas dans la cour des TGI (les très grands immeubles dont wikipedia dresse la liste ici).

Commentaires

  • Contrairement à ce que l'on peut croire naïvement, il ne suffit pas d'un ordinateur et d'un logiciel pour faire de l'architecture!

    De l'argent virtuel pour des projets virtuels, tout ce tient si j'ose dire!

    Genève à prit 80 ans de retard dans son développement, et ce n'est pas le CEVA qui va raccrocher les wagons à la locomotive!

  • A Genève on a déjà le pasteur Babel à quand la tour!

Les commentaires sont fermés.