La police autorise l'érection d'un minaret à la Place-Neuve

matthey-doret David.jpgDavid Matthey-Doret annonce sur Facebook l'érection ce matin à 10 heures d'un minaret éphémère sur la Place Neuve. La police s'est fait prié, explique le président du Groupement de liaison genevois des associations de jeunesse, mais il a, semble-t-il, optenu gain de cause. Lire ci-dessous le communiqué du groupe créé sous le titre "Le premier nouveau minaret à Genève ! Marre d'avoir honte de notre pays !"

Comment interpréter cette manifestation? Une farce de collégien digne de l'Escalade, un  mépris de la votation populaire de dimanche, un hoquet de l'esprit de Genève, une salutaire résistance à la "peur et à l'ignorance", qui expliquerait le vote des Suisses selon les mots du rabbin François Garaï, dans une lettre est publiée sur le blog d'Hani Ramadan? J'attends avec intérêt vos commentires.

Pour ma part, j'ai toujours quelques réticences à remettre en cause le vote populaire. Contester le vote du peuple suisse revient à dire qu'il s'est trompé ou, en l'occurrence, décréter que ce vote ne s'applique pas à Genève. Voilà qui devrait conforter les indépendantistes. Genève demandera-t-elle son rattachement à la Savoie, 150 ans après l'annexion de notre arrière pays à la France?

Le communiqué publié sur Facebook:

"Lundi 30 novembre à 10h00 du matin, un collectif de jeunes -créé spontanément suite à l'acceptation de l'initiative anti-minarets- érige le premier nouveau minaret post-votation à Genève sur la place Neuve, édifié symboliquement au pied de la statue du Général Dufour.

Choqués par ce résultat honteux, la mobilisation a été immédiate : le collectif a entrepris une action de solidarité visant à rassembler les voix des personnes en Suisse affligées par la dérive d'un pays tendant vers une société de plus en plus hermétique.

Notre collectif met à disposition la façade de ce minaret à toute personne qui ne se reconnait pas dans le résultat de la votation du 29 novembre, pour venir exprimer ses sentiments et sa volonté de défendre une Suisse tolérante et ouverte.

Retrouvez-nous au pied de la statue de l'homme qui a mis fin à la dernière guerre de religion en Suisse afin d'initier un mouvement qui, nous l'espérons, sera le premier d'une longue série."

 

Commentaires

  • Décidément, la « honte » a encore de beaux jours en Suisse ! Il faut croire qu'on aime bien ça, la flagellation, l'autopunition. J'ai essayé d'élucider ça sur le blog que vous m'avez généreusement alloué ! Bonne journée !
    http://www.jmolivier.tdg.ch

  • Lettre envoyée à tous les parlementaires suisses
    -------------------------------------------------------

    Maintenant que l'initiative contre les minarets est passée, il faut ouvrir tous les dossiers en rapport avec les normes islamiques. Il est impératif à cet égard de lancer une nouvelle initiative contre les cimetières religieux qui sont basés sur un principe raciste: refus de se faire enterrer à côté d'un mécréant.

    J'invite tous les partis politiques suisses à adopter la proposition que j'ai publiée dans mon site:
    http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=412
    Il s'agit de mettre en vigueur un projet de loi fédérale de 1880 interdisant tout cimetière religieux sur le territoire suisse et toute ségrégation entre les morts sur la base de la religion.

    PS: Télécharger gratuitement neuf de mes livres: http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=410

  • Trop cool, et trop trendy...Si ça lui donne un sens à sa vie, tant mieux. Il faudra quand même qu'il comprenne que quand des gens ne pensent pas comme lui, ce n'est pas une question de honte, de peur, d'ignorance, etc. Sinon, la prochaine fois qu'il se trouve dans le camp "vainqueur", je lui resortirai son argumentation...
    Ahhh, la démocratie, c'est si difficile pour certains!

  • crétin et idiot cette action. Ce n'est pas avec des provocations que les choses changeront. En adoptant de telles actions, la culpabilité est mise sur les épaules des citoyens qui ont eu un réflexe humain de peur.

    Il faut combattre ce réflexe par un discours de fond et non par des provocations, qui ne feront que crisper le débat.

  • Bonjour M. Aldeeb,

    Le principe de subsidiarité, si cher à l'identité suisse, vous connaissez?

    Tant qu'on y est, pourquoi ne pas interdire la primauté des cantons en matière d'auto-détermination religieuse et les forcer à accepter la laïcité dans leur constitution (qui n'est effective à l'heure actuelle que dans deux cantons situés en romandie, faut-il le rappeler)? Ca irait nettement plus vite que de devoir entrer 50'000 interdictions particulières dans notre constitution qui normalement est quand même destinée à dresser les grandes lignes de la Suisse. On venait d'y enlever l'article sur l'absinthe, on est reparti pour un tour semble-t-il... Ca aurait l'avantage aussi de s'appliquer à tous et de ne plus pouvoir être combattu sous l'angle de la discrimination. Bon évidemment si vous faisiez une telle proposition, il est à croire que les chrétiens conservateurs qui vous ont si bien accueilli lorsqu'il s'agissait de parler des minarets risqueraient sacrément de vous tourner le dos.

    Mais on a rien sans rien n'est-ce pas?

  • Honnêtement, je ne pense pas que l'arrière-pays de Genève puisse être dit aller jusqu'à Saint-Jean-de-Maurienne. Historiquement, le territoire de Genève comprenait simplement les provinces savoyardes du Genevois, du Faucigny, du Pays de Gex. Même à l'époque du roi de Bourgogne, saint Sigismond siégeait à Vienne, qui avait la prééminence sur Genève. Aix-les-Bains contenait aussi une maison royale. Le Faucigny a d'ailleurs fait partie lui aussi du Dauphiné, avec lequel il avait comme fusionné. Mais l'époque féodale était aussi une époque où "l'arrière-pays" était prééminent sur les cités, fréquemment. Genève a acquis son indépendance, vis à vis du comte de Genève, par le biais de l'évêque Arducius de Faucigny, qui descendait des comtes de Genève et se pensait d'un rang égal à eux: il ne voulait donc pas se soumettre à eux. Ensuite, cela a permis le développement libre de la bourgeoisie commerciale. Cela prouve que l'autonomie de Genève était indispensable à son développement, alors. Mais pour que "l'arrière-pays" cesse d'être soumis aux seigneurs de Faucigny et à leurs successeurs, il ne suffit pas de l'appeler "arrière-pays", et de considérer que la bourgeoisie de Genève n'a pas seulement pris à son compte l'autorité d'Arducius de Faucigny et de ses successeurs, mais aussi celle du comte de Genève même! Cela me paraît un peu ambitieux, pour ne rien vous cacher. L'arrière-pays de Genève a sans doute été rattaché au canton de Genève en 1816, il y a un peu plus de 150 ans.

  • Il y a plusieurs manières de voir et de vivre l'Islam. Après le vote de ce dimanche, il est d'autant plus important d'aider les musulmans modérés à mener leur combat pour renforcer un Islam d'Europe ou de Suisse qui soit pleinement compatible avec les principes intangibles de notre démocratie. Un combat qui est avant tout interne à l'Islam.

    Tant l'UDC et les promoteurs de l'initiative que les tenants d'un Islam intolérant et discriminant pour la femme par exemple se renforcent les uns les autres dans leurs postures de combat. De l'antagonisme ils font leurs slogans, leurs prêches et leurs exclusions. Il faut que le bon sens et la connaissance de l'autre l'emportent mais en évitant l'angélisme avec lequel la gauche traite trop souvent ces thèmes.

  • Cher Monsieur Mabut,

    Tout d'abord, un grand merci d'offrir de la visibilité à cette initiative réalisée par des jeunes qui souhaitent pouvoir enfin être entendus sur le plan politique sans devoir impérativement passer pas certains méandres pour finir à se casser le nez sur un barrage...

    Pour préciser le choses, je ne suis qu'un des très nombreux facilitateur de ce mouvement, et je vous invite à contacter directement les jeunes concernées qui pourront vous éclairer sur leur motivation. Je mets volontiers leurs coordonnées à votre disposition.

    Une chose est sûre, c'est que nous ne voulons pas vivre dans une telle Suisse dans le futur. Ce qui se construit politiquement ne correspond pas à nos attentes.

    Par ailleurs, nous nous sentons encore en adéquation avec toutes celles et ceux qui nous entourent, Genève ayant voté à 60% pour le refus de cette initiative.

    Pour finir, je ferai remarquer à tous les contributeurs de ce blog qu'il s'agit d'un mouvement spontané à l'échelle nationale, par exemple avec les manifestations d'hier soir à Zurich et à Berne. Il serait donc temps de laisser les batailles verbales politiques et aller à la rencontre de celles et ceux pour qui vous construisez un avenir bien gris...

    Meilleures salutations

    David Matthey-Doret

  • @David,
    Vous qui êtes jeune n'avez pas encore compris que l'islam, et non les musulmans en général,n'a qu'un but : diriger les humains. J'ai même un texte de la mosquée du Petit-Saconnex qui le dit. Ils ne sont pas pressés. Comme l'a dit un
    illustre dictateur lybien : Sans armes, sans guerre, par le ventre de nos femmes
    l'Europe sera islamiste... Bon courage pour votre avenir.
    Un ancien qui échapera à l'islamisation de de l'Europe : Ivan

  • Ce qui est bien, avec des actions imbéciles comme celle celle-ci, c'est que c'est elle qui va provoquer des problèmes.

    Il ne fait aucun doute que la votation sera digérée en quelques jours par les pays musulmans, mais que la répétition de ce type d'action (qui sera, je n'en doute pas, abondamment filmée et diffusée) va sans aucun doute finir par causer des problèmes que l'interdiction des minarets n'a pas produits.

    Ça fait beaucoup penser à la manière dont les Français s'ingénient à couler eux-mêmes leur pays, avec beaucoup de succès, si on en juge par rapport au résultat.

    Question annexe: Qui peut bien avoir du temps, au beau milieu d'un lundi matin, pour organiser ou participer au recyclage des modèles réduits construits pour fêter l'échec de l'initiative.

  • @david,
    êtes-vous vraiment certain que le discours moralisateur des "jeunes" envers leurs aînés est une solution? N'est-ce pas plutôt une réponse aussi incongrue que le discours moralisateur des aînés envers les jeunes.

    A ce que j'ai cru comprendre, vous êtes trentenaire depuis un moment. Encore jeune?

    N'ajoutez pas un conflit de génération, ou alors... grandissez dans votre tête

  • Audrey,

    Au lieu de vous entêter dans vos arguments, ne serait-il pas mieux de reconnaître que les opposants à l'initiative ont construit leur argumentation sur un mensonge?

    Comme vous le voyez, le mensonge ne paie pas.

    La Constitution suisse garantit la liberté de culte, et l'interdiction des minarets ne viole nullement cette liberté.

    Cessez donc de vous lamenter, et voyez les problèmes en face. Et soyez certaine que si vous lancez une initiative pour la laïcité des cantons, je serai le premier signataire d'une telle initiative. Et j'espère que vous accepterez de signer mon initiative contre les cimetières religieux. L'accepterez-vous?

  • La JEUNE GENERATION n'a pas reçu les outils nécessaires pour appréhender une situation religieuse confuse.

    Ce n'est pas une excuse. Loin s'en faut. Mais si L'HSTOIRE DES RELIGIONS, leur avait été enseignée, en classe, à leur époque, ils auraient un certain recul et ils feraient mieux la part des choses. Il y a là aussi un manque de responsabilité des parents.

    Puisqu'ils sont en âge de procréer, leurs enfants pourront LEUR raconter cette histoire des religions (enseignement déjà en vigueur en Valais) et ils pourront mieux saisir les mécanismes de la société.

    Quant à leur foi, je ne la minimise pas, mais elle fait partie de la spère privée. Et les minarets en carton, c'est comme la pâte à modeler, un jeu pour les enfants qui rêvent encore aux légendes, aux contes...

  • *Bonjour Vu du Salève. Moi, Swiss Toto, avoir découvert un erreur pas juste dans votre éditorial: ....la police s'est fait prié.... et j'en suis fier de la découverte. Bon, plaisanterie à part:

    Arrêtons de faire du populo et attiser la polémique. La Suisse n'a pas peur de l'Islam, mais de l'Islamisation rampante.
    Si le peuple français avait pu voter pour ou conte les minarets, je suis persuadé qu'il aurait agi de même et s'il avait pu voter pour l'Europe, en êtes-vous sûr que les Français auraient voulu être sous le joug de Bruxelles et ... des Allemands(?) ? Et si, et si ...

    Maintenant, il faut expliquer aux Musulmans et aux Genevois (!) que le vote ne portait pas sur l'exercice religieuse et comme j'ai écrit dans le Temps "prier oui, mais sans minarets" fait de moi un renégat dans le paysage lémanique.

    *Audrey vous faites allusion à la souveraineté des cantons, en disant "Tant qu'on y est, pourquoi ne pas interdire la primauté des cantons en matière d'auto-détermination religieuse et les forcer à accepter la laïcité dans leur constitution".

    Genève a presque toujours voté contre l'avis des cantons suisse-alémaniques et les Genevois ont toujours dû baster.
    Que serait Genève sans la Suisse ? C'est la question que personne n'ose poser ! Une république bananière ou une république riche et libre, à la Monaco ? J'opterais pour la deuxième version. Si nous poussions certains désirs à l'extrême ? On pourrait rêver de secession.
    Ayez le courage de votre opinion, mais sans pseudo. David Matthey-Doret je suis ravi de connaître l'opinion de la jeunesse (non dorée). DMD, il est permis de rêver, mais vous les jeunes feriez mieux de lutter contre néolibéralisme et le capitalisme, avec toute cette racaille de spéculateurs immatures qui les entourent, au lieu de condamner le résultat du vote du peuple Suisse souverain.

    Le conseil d'un dinosaure :
    "Si nous voulons être fort, indépendant et souverain, il faut afficher notre cohérence !". Tirons à la même corde, car la division fait le jeu nos adversaires !

    Et pour ne pas me cacher derrière un pseudo déplaisant et lâche, je signe
    Bruno Mathis du Cressy

  • Et si nous parlions de la pluie et du beau temps, car la polémique n'a jamais rien résolu.
    Aussi, je cite un texte, qui pourrait cadrer dans ce contexte, de Boubil et Schönberg de l'opéra "Les Misérables":
    "A la volonté du Peuple et à la Santé du progrès, remplis ton coeur d'un vin rebelle et à demain, ami fidèle, si ton coeur bat aussi fort que le tambour dans le lointain, c'est que l'espoir existe encore pour le genre humain" !

  • "l'érection d'un minaret à la Place-Neuve"

    Mauvais perdants et démocratophobes.


    "Maintenant, il faut expliquer aux Musulmans et aux Genevois (!) que le vote ne portait pas sur l'exercice religieuse "

    Et qui donc lors de la campagne parlait de discrimination? Rétropédalage à toute vitesse.

  • "La Constitution suisse garantit la liberté de culte, et l'interdiction des minarets ne viole nullement cette liberté."

    S'il y avait une liberté de construire n'importe quoi n'importe où, cela se saurait.

    Liberté religieuse != liberté architecturale.

  • Et pour conclure, je pourrais aussi relever un extrait l'opéra "Le temps des cathédrales" (paroles de L. Plamondon) : "Nous les artistes anonymes, de la sculpture ou de la rime, tenterons de vous la transcrire pour les siècles à venir. Il est venu le temps des cathédrales, le monde est entré dans un nouveau millénaire, l'homme a voulu monter vers les étoiles, écrire son histoire dans le verre ou dans la pierre"
    mais fini assez mal avec: "... laissez entrer ces païens, ces vandales, la fin de ce monde est prévue pour l'an deux mille".

    Est-ce la fin de notre civilisation, comme celle de Rome ?

  • *Johann, je suis patient; dois-je vous expliquer une nouvelle fois que le minaret ne représente que la pointe de l'Iceberg ou l'arbre qui cache la forêt ?

  • *Oui, rolin Wavre, je vous capte 5 sur 5 et suis en harmonie avec votre texte

  • La une de ce jour de la TDG "Le OUI de la peur" montre que certains journalistes n'ont toujours rien compris et qu'ils sont toujours prêts à des manipulations. La participation record montre que le peuple suisse a parfaitement compris l'enjeu de cette votation. Il s'agissait de ne plus inscrire dans nos paysages un symbole qui rappelle toutes les discriminations prônées par cette idéologie totalitaire.

    Et le dessin d'Hermann d'une stupidité crasse: il ne s'agit pas de détruire les minarets existants. Sans compter qu'un minaret isolé...

    Quant à la presse étrangère, elle montre une fois de plus le gouffre toujours plus béant qui s'ouvre entre les "élites" et leurs peuples. Les réactions les plus nombreuses envient notre démocratie directe.

    On voit maintenant qui sont les véritables démocrates et ceux qui sont prêts à s'en passer au nom de leur démocratophobie.

  • "*Johann, je suis patient; dois-je vous expliquer une nouvelle fois que le minaret ne représente que la pointe de l'Iceberg ou l'arbre qui cache la forêt ?"

    Quel est votre problème?

    Liberté religieuse != liberté architecturale.

    C'est ça que vous ne comprenez pas? Vous manquez de culture internet?
    Alors pour votre information:

    "!=" veut dire "n'égale pas".

    ABE

  • Dixit David Hiler:

    "Ce vote, a-t-il dit, aura des conséquences économiques pour la Suisse."

    On voit très bien qui a peur. Pas ceux qui ont voté OUI.

  • C'est fou cet amour inconditionnel de la démocratie qui fait croire à certains que tout ce qui a été voté par le peuple est juste et ne peut pas être remis en cause ! Il n'y a qu'à voir les vives condamnations dans les médias du monde entier ! Seuls des vieux fachos comme la "Liga Nord" ou d'autres sombres partis d'extrême droite se réjouissent de ce résultat !
    N'oublions pas que Genève vote très souvent le contraire de la Suisse de l'est, et que son vote se noie face à la multitude de cantons Suisse-allemands au vote souvent bien con-servateur... Le réstultat des votations est par conséquent souvent contraire aux convictions genevoises...
    Imaginez juste que la politique et les lois seraient bien différentes si Genève, ou même la Suisse romande (allez, on accepepterait aussi Bale-ville ;-) était indépendante !!!

    Quant à ceux qui se félicitent de leur victoire, ils peuvent maintenant dormir tranquilles, plus de minarets, plus de problème avec l'Islamisation rampante de notre pays ! C'est aussi simple que ça...

  • Et dans la foulée on va certainement voter pour le renvoi des étrangers criminels d'ici peu !!!

  • C'est un camouflet monumentale pour l'élite de les politiciens d'ailleurs. Je n'ai rien vu de pareille depuis la vote négatif en 1992 sur l'EEE. Pour une fois les "vrais"(?) Suisses ne se sont pas laisser abuser par les intérêts économiques et les menaces vociférentes !
    Avec le mot: les vrais Suisses, je vois déjà une certaine élite me clouer au poteau !

  • A l'étoile de neige: les membres de l'UDC sont membres de l'élite politique.

    Les auteurs de l'initiative anti-minaret ont, une fois de plus, fait preuve d'un profond sens de stratégie politique. En posant la mauvaise question, ils ont pu rassembler:

    - des ultra-laïques,
    - des ultra-chrétiens
    - des féministes,
    - des xénophobes machistes,
    - des islamophobes,
    - des gens qui simplement ne trouvent les minarets "pas jolis" tout en étant attachés à la liberté de culte,
    - des gens qui craignent que les fondements de notre société ne soient en péril si l'on ne met de limite à "l'Islamisation".

    En bref, tout et son contraire.

    Ces positions sont, à des degrés divers, bien argumentées et réfléchies. Elles ne sont pas que le résultat de la peur. Mais l'UDC a réussi à transformer ce débat si utile que profond en une seule expression: "Fuck l'Islam". Elle a avili la démocratie.

    Est-ce du génie politique ? Dans tous les cas, l'UDC, une fois de plus, a réussi à manipuler le peuple du haut de ses comités référendaires. Il faut absolument décortiquer les raisons de ce vote afin d'éviter que l'extrême droite ne capitalise sur ces résultats pour créer une illusion d'union sacrée et ne normalise encore un peu plus la montée du racisme rampant.

    Xavier Vollenweider

  • Votre action est juste SPECTACULAIRE. Pour les deux otages en Libye, vous pensez aussi à des manifestations de ce genre. Lä, il y aurait matière à s'investir, à réclamer la libération de ces deux personnes pour NOEL.

    Que voilà un engagement solidaire, chrétien et qui a un sens.

  • @Etoile de Neige
    > Avec le mot: les vrais Suisses, je vois déjà une certaine élite me clouer au poteau !

    Vous pouvez mettre élite entre guillemets.

    Autrement, il fallait voir la "mine à Rey" aujourd'hui.

  • Je rappellerai à tous les démocrates déchaînés et si fiers de la chose votée qu'Hitler lui-même a été élu et n'a pas conquis le pouvoir par la force. Cela milite pour un regard un plus circonspect sur l'impeccable mécanique de la démocratie directe. Car au delà de la démocratie il y a la morale et le devoir de porter la civilisation; Cette initiative est contraire à nos valeurs constitutionnelles et à notre histoire car elle aboutit à un vote discriminatoire, dirigé contre une communauté spécifique. Sur quoi voterons nous demain? Sur l'imposition de l'étoile juive à nos concitoyens israélites? L'interdiction de la viande halal? Sur la suppression du régime parlementaire poutr laisser la parole à la plèbe? Non décidemment je n'appartiens pas à la race des vrais Suisses.

  • *Bob, oui "l'élite" à "mine à Rey, voire ... Calmy" Merci pour le jeu de mot

  • Je me permets juste de vous féliciter pour cette (ré-action), qui, on le sent, a été faite dans la spontanéité, avec les trips et surtout le coeur.

    Tant pis pour ceux qui voient là une sorte de négation de la volonté populaire. Vous n'avez fait qu'utiliser votre droit à la libre expression et vous avez bien raison, cela ne remet certainement pas en cause votre attachement à la démocratie directe, d'ailleurs bien malmenée pas les inégalités et les moyens dont disposent les propagandes mensongères.

    Et ne vous en faites pas pour les commentaires à la con laissés ça et là sur les blogs. Votre action à au moins le mérite d'exister et fait preuve d'un peu plus d'engagement que de voter peinard sans prendre la peine de s'informer correctement sur les sujets puis de se gargariser de la suprême légitimité du vote populaire.

    Merci pour votre engagement de tous les instants.

  • *Merci Xavier, oui, mais ... de vrais Suisses et pourtant je ne suis pas membre de l'UDC !

  • Merci à vous les jeunes qui agissez avec votre coeur sans haine continuer à croire à vos valeurs C'est la plus belle chose que personne ne pourras vous enlever Il n'y a qu'un seul Dieu il est fait d'amour de partage et de reconnaissance de l'autre c'est la vie seulement avec un grand V pourquoi pas comme victoire contre ce monde devenu fou .......

  • Merci Papa, Merci Maman de ne pas m'avoir fait musulman, sinon j'aurai eut hônte bien souvent.

  • que fait la police ???? elle s'occupe du mcg ou du syndicat avec minet

  • A étoile de Noël (attention, j'adore les étoiles de Noël):

    C'est quoi les vrais Suisses? Et les faux Suisses? C'est vous qui choisissez?

    Si c'est le cas, je trouve pas très démocratique. Je serais plus pour une "confirmation de suissitude" par les urnes dans la même ligne que la naturalisation par les urnes, mais plus noble. Je plaisante.

    Mais sérieux, rassurez-moi (ou étonnez-moi), c'était encore une boutade?!

  • *Xavier, et moi j'aime les cadeaux de Noël, tandis que les étoiles tombent ou fondent parfois, même de Neige. J'appelle un vrai Suisse qui représente l'image de Guillaume Tell: Fort, juste, souverain !

    Il ne manque plus que nos 7 sages à Berne, C. MinàRey en tête, déclarent au Monde: "Allah, pardonnez-leurs, car ils ne savent pas ce qu'ils font !"

  • Pauvre chose,

    vous n'avez même pas compris le jeu de mot proposé par Bob plus haut. Vous auriez au moins pu essayer Calmy-naRey ou que sais-je...

    Vous êtes consternant (comme 95% des commentaires de cette page): vous avez passé votre lundi à poster des propos incohérents dans un français approximatif. Soit vous avez volé du temps à votre employeur, soit vous n'avez vraiment rien à glander de vos journées. Vous feriez mieux d'apprendre l'histoire suisse ou de vous documenté sur les sujets dont vous parlez, ça nous ferait des vacances.

  • Pauvre chose,

    vous n'avez même pas compris le jeu de mot proposé par Bob plus haut. Vous auriez au moins pu essayer Calmy-naRey ou que sais-je...

    Vous êtes consternant (comme 95% des commentaires de cette page): vous avez passé votre lundi à poster des propos incohérents dans un français approximatif. Soit vous avez volé du temps à votre employeur, soit vous n'avez vraiment rien à glander de vos journées. Vous feriez mieux d'apprendre l'histoire suisse ou de vous documenter sur les sujets dont vous parlez, ça nous ferait des vacances.

  • Mais de qui et de quoi est-il consterné? On ne comprend pas trop. Et en effet, ça ne cassait pas la baraque le jeu de mot... Mais je crois que tout le monde l'avait compris (j'avoue ne pas avoir lu assidument tous les commentaires, comme semble l'avoir fait le râleur éclairé qui est hyper occupé mais et qui prend la peine de venir insulter sur les forums de la Tribune ; il doit s’en sentir grandi).

    A Etoile de Neige, j'ai l'impression que vous parlez du tableau de Hodler sur Guillaume Tell. Magnifique d'ailleurs, je vous l'ai mis en lien au cas où:



    http://images.google.com/imgres?imgurl=http://static.ulike.net/img/01_Wilhelm_Tell.jpg&imgrefurl=http://fr.ulike.net/Guillaume_Tell&usg=__llbKaHaPkfAWcjpXuC1lah7alws=&h=500&w=378&sz=39&hl=fr&start=1&sig2=pA8lECOolwMFL7z4XsOgWA&um=1&tbnid=6DohjYPNf8k0sM:&tbnh=130&tbnw=98&prev=/images%3Fq%3DGuillaume%2BTell%2BHodler%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26sa%3DN%26um%3D1&ei=PgYUS5H6M8bX-Qa_rdibDg


    Vous êtes touchant(e). Mais c'est un tableau.

    Je ne vais pas avoir le temps de me lancer dans une logorrhée, j'ai en effet bcp de boulot et je ne suis pas prêt de me coucher tôt ce soir. Si seulement l'UDC laissait le peuple travailler en paix…

    Cordiales salutations,

    Xavier

  • oui, il m'arrive de visiter quelques blogs après ma journée. Et oui, je prends la peine de lire toutes les contributions avant de poster quelque chose. Mais malheureusement, ni la lecture ni l'écriture sur ce blog ne font me sentir grandi... un peu triste peut-être ...

    Relisez-donc les posts de Etoile des Neiges, alias Bruno Mathis du(de) Cressy, ou chercher ces noms avec google.

    Vous verrez peut-être ce qui me consterne, ou peut-être pas.

  • Je vous rejoins dans la consternation.

  • M. Aldeeb

    Je ne la signerais pour rien au monde. Contrairement à vous apparemment, je suis particulièrement attachée à cette subsidiarité qui nous permet parfois encore à nous autres romands de ne pas subir le conservatisme des cantons dits primitifs. Subsidiarité à la base même de l'identité suisse et qui a tendance à être grignotée de plus en plus par les partis dits patriotes: cherchez l'erreur, les minarets n'en sont qu'un exemple parmi d'autres. De fait ma proposition n'était donc qu'ironique. Les Fribourgeois peuvent bien avoir une religion d'Etat et un impôt ecclésiastique pour les personnes physiques et morales si ça leur chante. Par ailleurs, comme Genève est une contrée laïque, la question des cimetières a pu être réglée plutôt simplement, sans chichis et sans discrimination. Que les autres cantons arrêtent leur hypocrisie "laïque" et mettent tout le monde (toutes les religions) à pied d'égalité avec l'Etat et leur problème sera réglé avec l'avantage d'arrêter toute discrimination. On ne peut pas tout avoir. Chacun ses problèmes.

    Je remarque néanmoins que vous éludez cette question, qui vous simplifierait pourtant grandement la vie dans votre lutte contre les particularismes religieux. Sans doutes savez-vous comme moi qu'une telle loi n'a aucune chance de passer, tout simplement parce que beaucoup trop de Suisses n'entendent absolument rien au principe de laïcité. Ils sont absolument prêts à l'invoquer pour limiter les droits des autres confessions, mais en aucun cas s'il s'agit de la leur. Propagande mensongère vous disiez?

  • "Je rappellerai à tous les démocrates déchaînés et si fiers de la chose votée qu'Hitler lui-même a été élu et n'a pas conquis le pouvoir par la force."

    1 point Godwin! Bien mérité.
    Et donc un démocratophobe de plus.

    Et de plus vous mentez:

    "Contrairement à une idée reçue fréquente, Hitler n'a jamais été « élu » chancelier par les Allemands, mais finalement « hissé au pouvoir » par une poignée d'industriels et d'hommes de droite."

    Il a détruit la démocratie avec l'aide de personnes qui pensaient le "contrôler".

    Il n'a jamais été élu.

    "Cette initiative est contraire à nos valeurs constitutionnelles"

    Ben non, puisque la loi figure maintenant dans la Constitution Helvétique. Ce n'est pas vous qui définissez ces valeurs (de quel droit?), c'est la constitution elle-même.


    "et à notre histoire car elle aboutit à un vote discriminatoire, dirigé contre une communauté spécifique."

    Et si on parlait de la discrimination par l'argent? Elle ne vous dérange pas cette discrimination?

    Et puis discriminer des discriminateurs, c'est leur renvoyer leur propre image. Pas de souci.


    "Sur quoi voterons nous demain? Sur l'imposition de l'étoile juive à nos concitoyens israélites?"

    Pour les femmes islamistes l'imposition du voile existe déjà. Vous n'aveiz pas remarqué?


    "L'interdiction de la viande halal? Sur la suppression du régime parlementaire poutr laisser la parole à la plèbe?"

    Ah! Nous y voilà! La haine de la PLEBE dans toute sa grandeur! Eh oui, en démocratie directe et comme le dit notre Constitution, le SOUVERAIN c'est le peuple, pardon la PLEBE.


    "Non décidemment je n'appartiens pas à la race des vrais Suisses."

    Bon débarras.

  • *consterné et Xavier, merci pour le beau Hodler, cher à un certain Christoph. Moi, je préfère le Guillaume d'Altdorf: fier, adroit, juste pour représenter le vrai Suisse, que cela ne vous déplaise:
    http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:v6HKpWf_LJ8_ZM:http://www.team-nirvana.fr/upload/News/image/monument-guillaume-tell.jpg
    Soyez consternés, vous le méritez amplement !
    Bonne nuit les bloggeurs anonymes. Oui allez fouiner sur Google: Bruno Mathis, entre nous. Peut-être vous perdrez votre temps, comme moi qui a dû lire le texte de consterné 2 x (pauvre chose) ou suis-je myope ?
    Quant à mon français approx. vous feriez bien de balayer devant votre porte, avant d'agresser un Swiss Toto qui se donne de la peine d'exprimer ses pensées.
    Je ne veux donner des leçons à personne et je ne veux non plus prétendre que je sois la VERITE ! Bonne nuit

Les commentaires sont fermés.