Dans quel camp es-tu Mireille?

valette infrarouge.jpgQuel choc de voir ce soir à Infrarouge mon ancienne consoeur dans les travées des partisans de l'initiative contre les minarets. Sa croisade pour le droit des femmes musulmanes est sans doute honorable et courageuse. Elle a écrit un livre réquisitoire au titre de combat: «Islamophobie ou légitime défiance» paru ce printemps aux Editions Favre.

Croit-elle vraiment que les gens qui l'entouraient partageaient ses idéaux humanistes et égalitaristes? Certes, elle a précisé d'emblée qu'elle aurait pu s'asseoir aussi sur les bancs d'en face, encore que le côtoiement avec une femme voilée et le ministre de la Fondation de l'Entre-connaissance Hafid Ouardiri lui a sans doute paru délicat aussi.

La journaliste Esther Mamarbachi, qui a piloté ce débat de main de maître, aurait-elle dû installer une troisième estrade pour ceux qui, comme l'ancien procureur de la République de Genève, trouve à juste titre que le débat posé par les partisans de l'interdiction est un faux débat? En démocratie, il faut aussi affronter les faux débats et dénoncer les fabricants de peur.

Le 29 novembre, il faudra bien choisir, ne pas rester dans l'abstention et glisser un non ferme dans l'enveloppe, un non déterminé contre cette initiative haineuse, discriminatoire et liberticide.

Mireille Valette croit-elle trouver en Oskar Freysinger un meilleur avocat de la cause des femmes que Bernard Bertossa? Sa peur de l'islam et de la loi civile que cette religion définit l'emporte. L'occident se mure derrière les interdictions. "L'arme des lâches et des faibles", dit Bertossa qui s'interroge: La Suisse est-elle donc devenue si faible qu'elle doive recourir à de telles mesures en contradiction avec ses idéeaux et ses principes?

Des propos clairs et sereins que l'esprit accueille avec soulagement. Presque trop sereins cependant. La lecture des quelque 150 commentaires postés sur le site de l'émission avant sa diffusion alimente une autre peur. La peur de la montée du fascisme. La peur des idées simples qui s'infiltrent et se propagent comme un virus. Les têtes se ferment aux arguments rationnels. Ce sont les tripes qui parlent.

Quel vaccin contre cette peste? Comment faire comprendre aux démocrates - même des amis - qui s'apprêtent à voter pour l'initiative qu'ils se tirent une balle dans le pied, que leur vote est, comme le dit la journaliste Caroline Fourest, le plus beau cadeau que l'on puisse offrir aux ultras?

Quand les minarets seront interdits, on s'en prendra aux cloches, puis aux clochers, aux croix qui se dressent encore à certains de nos carrefours, à la croix fédérale, à la croix rouge. Soyez en sûrs!

Revoir le débat ici

 

Commentaires

  • BIEN DIT

    UN COUCOU CONFRATERNEL DEPUIS LE SENEGAL OU AUSSI ON SUIT CE QUI SE PASSE EN SUISSE AVEC CETTE VOTATION

    QUE LA LUMIERE L EMPORTE SUR LES COURANTS OBSCURANTISTES.

    SALAM PEACE SALOM

  • Personnellement je vote pour l'initiative contre les minarets parce que j'estime qu'elle est dans l'intérêt des musulmans eux-mêmes:

    - Cette initiative ne viole pas la liberté de culte. Les musulmans disposent de nombreux lieux de culte. Ils ne sont pas interdits de pratiquer leur culte contrairement à ce qui se passe en Arabie saoudite avec les non-musulmans. Leurs lieux de culte ne sont pas attaqués contrairement à ce qui se passe presque chaque semaine en Égypte à l'encontre les lieux de culte chrétiens.

    - Les minarets ne sont pas nécessaires pour la pratique du culte musulman. La Mosquée d'Alqsa à Jérusalem, 3ème lieu saint de l'Islam, n'a pas de minaret, et pourtant on y prie.

    - Vouloir à tout prix avoir des minarets en Suisse soulèvera de nombreuses oppositions, envenimera les relations entre les communautés et mettra en danger la paix confessionnelle. Les musulmans en seront les premiers perdants.

    Pour plus de détails sur ma position voir
    http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=404
    Téléchargez aussi gratuitement mon livre:
    Avenir des Musulmans en Occident, cas de la Suisse: http://www.sami-aldeeb.com/files/article/393/French_Avenir_des_Musulmans_en_Occident_cas_de_la_Suisse.pdf

  • Bonjour,
    Le vieil agnostique que je suis pourtant très tolérant en matière de croyance/s avoue pourtant volontiers qu’il ne sait pas encore ce qu’il va voter, notamment :
    - s’il se réfère à la citation attribuée à Houari Boumedienne : L’islamisation de l’Europe se fera dans la douleur ;
    - s’il se rappelle un film récent particulièrement choquant sur la lapidation d’une femme par des fanatiques musulmans (scène d'un autre temps qui rappelle les bûchers pour les sorcières) ;
    - s’il se souvient des ravages anciens et présents dus à l’intégrisme religieux, quel qu’il soit, intégrisme qui pointe à nouveau son nez en diverses circonstances et pas seulement chez les musulmans ;
    - s’il constate que la réciprocité pour les lieux de culte en terres musulmanes n’est pas garantie pour les religions judéo-chrétiennes, de loin s’en faut
    La tolérance pour toutes les religions : absolument, mais les signes extérieurs qui pourraient être considérés comme quelque peu provocateurs par certains avec les conséquences que l’on peut entrevoir, surtout quand lesdits signes extérieurs ne sont pas utiles pour l’exercice d’un culte, je ne sais pas
    Claude Marcet

  • Les femmes, je pense que Mireille Valette est d'accord, n'ont pas besoin de se référer à Oskar Freysinger ou à Bernard Bertossa pour avoir des idées et mener un combat qu'elles estiment juste.

    Ce machisme d'arrière-garde me tue. M. Jean-François Mabut.

  • @C. Marcet " mais les signes extérieurs qui pourraient être considérés comme quelque peu provocateurs par certains avec les conséquences que l’on peut entrevoir, surtout quand lesdits signes extérieurs ne sont pas utiles pour l’exercice d’un culte"

    C'est la porte ouverte à l'interdiction des clochers, chapelets et autres crucifix (ça a déjà commencé)...au final, il n'est pas étonnant que les Eglises se méfient comme du lait sur le feu de cette initiative

    Sinon auriez-vous la référence de la vidéo dont vous faites mention ?

  • La croix n'est pas le premier signe distinctif des chrétiens.

    C'est le poisson qui est leur symbole. En effet, les lettres qui forment le mot poisson en grec signifient Jésus - fils - sauveur.
    Ce symbole du poisson est utilisé dès les origines et est représenté sur les dalles funéraires.

    Le signe de la croix apparaît au début du IV siècle

    Pour perdurer, il faut 3 choses: quelqu'un d'emblématique
    un logo
    une source d'argent.

    .

  • minaret NON
    ceva NON
    mcg OUI

  • Minarets = OUI
    Il en va de la liberté et d'un futur libre pour les filles et femmes de l'occident!

  • Drapeau des loups gris sur le Palais fédéral
    ---------------------------------------------

    J'ai participé hier, 11 novembre, à l'Émission Infrarouge de la télévision suisse romande sur les minarets. Il était prévu que j'intervienne deux fois. Malheureusement, la dispute qui a éclaté entre M. Freysinger et M. Ouardiri a dérangé toute l’émission. Et je me demande si cette dispute n’était pas provoquée par M. Ouardiri pour faire échouer l’émission. Pourtant il était convenu que personne n’interrompe l’autre. Je me suis tenu à cette règle par respect aux autres… mais le respect semble peu payer si tous ne s’y plient pas.

    J’ai retenu une chose intéressante: il y a eu 70 recours (!) contre le minaret de Wangen et quatre ans de procédure. Je me demande combien cela a coûté et qui a payé. Et le résultat? Il y a un minaret… mais relations tendues entre les communautés. Comble de provocation, le minaret porte un drapeau des loups gris, emblème du mouvement d’extrême droite turc nationaliste: www.fr.wikipedia.org/wiki/Loups_gris. Et la police suisse ne fait rien pour le descendre! Normal: c’est désormais territoire conquis, Terre d’Islam. À quand le drapeau des loups gris sur le Palais fédéral?

    Si demain l’initiative contre les minarets échoue, il y aura de nombreuses demandes de construction de minaret, et autant de recours et de procédure. Les seuls gagnants seront les avocats. Et tant pis pour la paix confessionnelle du moment que les Saoudiens ont les moyens pour payer les procès… et les minarets.

  • @Sami Aldeeb: "Si demain l’initiative contre les minarets échoue, il y aura de nombreuses demandes de construction de minaret, et autant de recours et de procédure. Les seuls gagnants seront les avocats. Et tant pis pour la paix confessionnelle..."

    Quand il y aura un attentat dans une ville suisse parce que l'initiative anti-minarets aura été acceptée, oserez-vous dire que nous vivons en paix confessionnelle ?

  • Fufu,

    Votre argument vaut pour le cas où les musulmans réclameront l'utilisation des minarets pour faire appel à la prière. Nous sommes donc en face d'un chantage terroriste dans le vrai sens du terme. Dans ce cas, soit la Suisse accordera aux musulmans tout ce qu'ils réclament, soit il y aura un attentat dans une ville suisse.

    Ce même argument vaut aussi pour le port de la burqa: soit la Suisse permettra le port de la burqa, soit il y aura un attentat dans une ville suisse.

    etc....

    Conséquence: soit la Suisse accepte de baisser la c...., soit il y aura un attentat dans une ville suisse.

    Quelle différence entre ce chantage et celui de la Qaedah et des groupes terroristes islamistes? Dois-je en conclure que vous en faites partie? ou que vous en êtes un agent dormant ou inconscient? Je n'en connais pas la réponse et je souhaite que vous m'éclairiez sur ce point.

  • @Sami et al.

    Et si vous cessiez cette hypocrisie?

    Si vous croyez réellement à la dangerosité de l'Islam ,au prétexte que certains de ses adeptes sont - disons- peu fréquentables selon nos critères car animés d'intentions agressivement conquérantes (ce qui bien évidement n'est pas le fait des tenants des autres religions, révélées ou pas!)ce n'est pas en interdisant les minarets que le "danger" sera éliminé.
    Soyez clairs et cohérents: demandez l'interdiction pure et simple de la pratique de cette religion dont certains textes représentent une telle menace pour nos "valeurs", au lieu de la jouer petit bras. Et puis tiens, pendant qu'on y est, une petite croisade, ça ne serait pas mal non plus, histoire d'établir définitivement la "paix confessionnelle".

    Chiche?

  • @J.-F. Mabut
    Je trouve votre billet court d'esprit et assez mesquin avec votre "consoeur".

    Vous laissez entendre que les socialistes se doivent d'être contre cette initiative sinon accusés de s'acoquiner avec l'UDC. Cette femme a des arguments intéressants et plus fouillés que ceux des socialistes "classiques" qui répètent à tout va que c'est être xénophobe, islamophobe, machinchosephobe d'être pour l'interdiction des minarets.

    Vous prenez de plus les gens pour des imbéciles, comme si le vulgum non UDC ne voyait pas ce qu'il y a de risible en voyant les membres de l'UDC prendre la défense des femmes, après avoir vaguement tenter de les renvoyer à la maison.

    Les arguments contre cette initiative ne m'ont pas convaincus. Pour n'en citer qu'un, la menace de représailles me ferait plutôt pencher pour le oui, ce n'est pas un argument, c'est du chantage, comme il a été écrit dans un précédent post.
    On m'a toujours appris qu'il ne fallait pas céder au chantage.

    Je suis quasi certaine, qu'avec la prise en compte des peurs existantes, justifiées ou injustifiées, cette initiative aurait pu être balayée raisonnablement. Mais il aurait fallu reconnaître qu'un débat sur notre avenir devait être ouvert à propos des intégrismes divers et variés et comment allions-nous les gérer, quelles seraient nos limites et nos garde-fous.

    En lieu et place, si l'on ose exprimer nos craintes, on est taxé de multiples termes d'oiseaux, on nous brandit l'étoile jaune sous les yeux, les croisades, les représailles. Ce n'est pas jouer aussi sur la peur?

    Je votais pour les socialistes, mais la rigidité d'esprit gnangnan qui fait une totale abstraction de la réalité que vit le vulgum, dont je fais partie, me donne des boutons. Je me suis tournée vers l'extrême gauche, où j'ai l'impression qu'il y a des personnes qui peuvent encore penser par elles-mêmes. Après tout, mieux vaut un doux rêveur utopique qu'un mollasson bien-pensant.

    :-B

  • Pour Oceane
    Indiquez-moi votre adresse courriel et je vous envoie le document en pièce jointe, mais vous pouvez également demander à Monsieur Henry Rappaz, député au Grand Conseil, son adresse courriel officielle est sur le site du Grand Conseil, soit : http://www.ge.ch/grandconseil/fichedep/MCG/rappaz_he.asp

  • "Quand il y aura un attentat dans une ville suisse parce que l'initiative anti-minarets aura été acceptée, oserez-vous dire que nous vivons en paix confessionnelle ?"

    Aaaahhhh! On voit réellement de quel côté sont les lâches!
    Si c'est si facile de vous intimider...

  • Pascale@ Félicitations pour votre commentaire. Je ne suis pas certain que l'extrême gauche vous apportera plus de réponses, mais c'est une autre histoire.

  • "Dans quel camp es-tu Mireille?"

    Dans le camp des anti-islamistes. Je ne comprends pas pourquoi vous n'êtes pas capable de répondre à cette simple question. Ou j'ai peur de la réponse.


    "Quel choc de voir ce soir à Infrarouge mon ancienne consoeur dans les travées des partisans de l'initiative contre les minarets."

    Vous vous choquez de bien peu. Et votre propos ressemble à s'y méprendre à une insulte. Vous ne respectez pas ceux qui ne partagent pas votre opinion? Et si on s'occupait de la question posée par l'initiative et pas de qui l'a posée?


    "Le 29 novembre, il faudra bien choisir, ne pas rester dans l'abstention et glisser un non ferme dans l'enveloppe, un non déterminé contre cette initiative haineuse, discriminatoire et liberticide."

    On attendra toujours votre critique d'une idéologie islamiste fondamentalement haineuse, discriminatoire et liberticide. Cf. le coran, ce livre "inintelligible qui fait frémir le sens commun à chaque page" (Voltaire - un autre fasciste évidemment selon votre échelle de valeur). C'est toujours la même histoire de la paille et de la poutre. C'est évidemment plus facile et moins risqué de s'attaquer à l'udc qu'à cette idéologie totalitaire. Et c'est vous qui mentionné les propos sur la "lâcheté"?


    "Mireille Valette croit-elle trouver en Oskar Freysinger un meilleur avocat de la cause des femmes que Bernard Bertossa? Sa peur de l'islam et de la loi civile que cette religion définit l'emporte."

    A juste titre. Mais il semblerait que vous ne vous intéressiez pas à l'islam ou que vous n'avez rien compris.


    "L'occident se mure derrière les interdictions. "L'arme des lâches et des faibles", dit Bertossa qui s'interroge: La Suisse est-elle donc devenue si faible qu'elle doive recourir à de telles mesures en contradiction avec ses idéeaux et ses principes?"

    La Suisse est devenue si faible par l'incompétence crasse des ses dirigeants et de sa classe politique. Les magouilles pour l'éviction de Blocher en sont un bel exemple. Une tête dépasse, il faut la couper. On voit le résultat à tous les niveaux aujourd'hui. La médiocrité règne.


    "La peur de la montée du fascisme. La peur des idées simples qui s'infiltrent et se propagent comme un virus. Les têtes se ferment aux arguments rationnels. Ce sont les tripes qui parlent."

    Rassurez-moi, vous parlez bien du fascisme vert? De ce virus vert qui se propage partout en Europe?


    "Quel vaccin contre cette peste?"

    Pour commencer, voter oui à l'initiative. Mais ce n'est qu'une étape, car les fascistes verts considèrent qu'ils ont l'éternité devant eux pour islamiser l'Europe et le reste du monde.


    "Comment faire comprendre aux démocrates - même des amis - qui s'apprêtent à voter pour l'initiative qu'ils se tirent une balle dans le pied, que leur vote est, comme le dit la journaliste Caroline Fourest, le plus beau cadeau que l'on puisse offrir aux ultras?"

    L'un des plus beaux arguments vient d'être formulé par Sami. Si l'initiative échoue, les riverains (selon le principe "not in my backyard") se battront seuls contre chaque demande d'autorisation de construire et la paix civile en prendra chaque fois un sacré coup.

    Le second meilleur argument est que les minarets ne servent à rien s'ils ne peuvent servir à appeler à la prière. Ils ne sont pas un lieu de culte. Ils laissent entière la liberté des croyants. Dans le sens contraire, un nouveau minaret dans le paysage est une insulte, en tout cas pour moi, car il manifeste la présence, rappelle la présence sur notre sol d'une idéologie politique totalitaire.

    Le minaret du Petit Saconnex est si ridicule que ce n'est même pas la peine d'en parler. Il est écrasé par les immeubles environnants.

    Le plus beau cadeau aux ultras et autres fascistes verts c'est de leur permettre de faire flotter des drapeaux fascistes (cf. l'exemple donné par Sami). Vous êtes leur complice à l'évidence.

    Vous suggérez aussi qu'à l'udc, ce ne sont pas des démocrates. Pure calomnie bien entendu. Ou alors il y a des non-démocrates qui siègent ou qui ont siégèrent au cf? Vous dérapez grave.

    S'il y a un droit à pratiquer sa religion librement, il n'y a aucun droit à construire un édifice, surtout s'il ne sert pas à accueillir les fidèles.

    Enfin vous ne votez pas sur la question posée, mais contre le fascisme fantasmé de l'udc.


    "Quand les minarets seront interdits, on s'en prendra aux cloches, puis aux clochers, aux croix qui se dressent encore à certains de nos carrefours, à la croix fédérale, à la croix rouge. Soyez en sûrs!"

    Si c'est pour interdire aux cloches de faire du bruit et de nous casser les oreilles, pourquoi pas? Pour le reste, je vous laisse à vos fantasmes. Ou à votre propagande débile qui démontre à quel point vous êtes à cours d'arguments.

    Bonne nuit, le Monsieur qui n'a rien compris à l'islam.

  • "ce n'est pas en interdisant les minarets que le "danger" sera éliminé."

    Certainement pas. Raison de plus pour ne pas céder déjà sur ça.


    "Soyez clairs et cohérents: demandez l'interdiction pure et simple de la pratique de cette religion dont certains textes représentent une telle menace pour nos "valeurs", au lieu de la jouer petit bras. Et puis tiens, pendant qu'on y est, une petite croisade, ça ne serait pas mal non plus, histoire d'établir définitivement la "paix confessionnelle"."

    Pas besoin de croisade. Un Kulturkampf suffira amplement. Suffirait de diffuser plus largement le Mein Kampf vert pour que les gens comprennent enfin de quoi il s'agit. Et le terme de "peste" (verte) on le doit déjà à Voltaire.

    Et puis la fin du pétrole marquera la fin de l'influence de l'islam.

  • "Minarets = OUI
    Il en va de la liberté et d'un futur libre pour les filles et femmes de l'occident!"

    Attention, il faut écrire "OUI à l'initiative pour interdire les minarets"...

    Me demande combien de votants vont voter le contraire de ce qu'ils pensent...

  • "Mireille" n'a fait que de tenter de souligner que l'intégrisme était bien présent jusqu'à la mosquée du Petit-Saconnex (ce qui, concernant Youssouf Ibram est des plus vrais), et n'a demandé que des preuves aux allégations de ses adversaires sur le plateau (notamment celles affirmant que les autres communautés religieuses demandaient plus de dispenses que les musulmans. Riend e bien méchant sommes toutes, juste ce que l'on peut attendre d'un débat authentique. Et son bouquin est très bien fait. Quand à l'émotion, le mot "fasciste" fusant ici sous les traits d'un point de Godwin bien mérité, visiblement elle est omniprésent aussi chez nos bons humanistes...

  • "Quand il y aura un attentat dans une ville suisse parce que l'initiative anti-minarets aura été acceptée, oserez-vous dire que nous vivons en paix confessionnelle ?"

    Et voilà: le terrorisme a vaincu puisque sa menace potentielle pèse désormais sur les décisions démocratiques...

    Mais ne rêvez pas: l'initiative sera rejetée... malheureusmenet...

    J'ai bien aimé dans débat les arguments sur "la domination culturelle". Il est ainsi devenu interdit d'affirmer que la culture d'origine d'un pays et ses traditions propre ait droit à un quelconque traitement de faveur, quand chez "l'autre", l'immigré, on se plie en 4 et on encens ses revendication identitaires. Oui, me semble t'il la culture suisse à un droit de domination sur les autres cultures qui le peuple.

  • Ah, oui, j'oubliais, je suis désormais un fasciste obscurantiste, je devrais me taire...

  • Pour finir: Je trouve Freyssinger de plus en plus sympathique, et je crois que je vais bientôt plaquer le PDC et voter "à droite toute". L'UDC me paraît être de plus en plus indispensable dans notre paysage politique. Quand je lis de tels propos sur une intellectuelle de gauche qui a un relent de lucidité et passe à la moulinette du point de Godwin, dans la plus pure logique de dénigrement introduite par les islamistes eux-mêmes, il me semble clair que je ne peut plus que me raccrocher aux agrariens. Les musulmans ne sont pas les seuls à potentiellement pouvoir se radicaliser quand on les acculent...

  • Et désolé pour l'orthographe lamentable: J'ai été débordé par mes émotions fascistes, sans doute...

  • Je pense aussi que bien des personnes vont se tromper en votant. Ce ne sera pas la première fois que certains diront oui en voulant dire non et vice versa.

  • Bonjour,
    Pour ceux qui sont intéressés par le film scandaleux sur la lapidation d'une femme, je l'envoie à Monsieur Mabut qui pourra vous le transférer sur demande puisqu'il a vos adresses "courriel".
    PS : c'est Souflette et non Oceane qui me demandait la référence du film. Avec mes excuses.

  • "Quand à l'émotion, le mot "fasciste" fusant ici sous les traits d'un point de Godwin bien mérité,"
    "Fusant" est un poil exagéré, vu que je ne vois les occurences de ce mot que dans vos propres commentaires et ceux, particulièrement haineux, de Johann. Monsieur Mabut parlait des commentaires sur le site de l'émission, et je ne suis pas loin de partager son avis au vu de ce qui a été dit tout au long de cette campagne.

    " Si l'initiative échoue, les riverains (selon le principe "not in my backyard") se battront seuls contre chaque demande d'autorisation de construire"
    Ils le faisaient déjà avant, et si vous avez peur d'avoir des minarets qui poussent comme des champignons suite au rejet de l'initiative, prenez-vous en à l'UDC : si on a peur de la réponse, mieux vaut ne pas poser la question.

    Au demeurant, l'attitude des principaux intéressés durant la campagne a été impressionnante de discrétion...peu de chrétiens en Suisse auraient supporté le dixième de ce que l'on a déversé sur les musulmans de ce pays. Et au final, l'ostentatoire bêtise des dérapages de tous bords a ruiné tout espoir de débat serein sur la question.

  • " "Fusant" est un poil exagéré"

    Alors un poil seulement. Car plus largement dès que l'on dénonce la présence d'islamistes jusque dans les instances les plus en vue de l'Islam, c'est un silence gêné qui s'installe suivit d'une salve (et cette fois le mot n'est pas exagéré) de belles paroles stériles et d'accusations de fascisme toutes godwiniennes.

    "et si vous avez peur d'avoir des minarets qui poussent comme des champignons suite au rejet de l'initiative, prenez-vous en à l'UDC"

    Le minaret ne m'inquiète que dans la mseure ou il est utilisém, comme à Wengen, pour marquer une présence et une conquête symbolique. L'UDC n'est en rien responsable de la montée en puissance des mouvances islamistes en Occident. C'est au contraire la démission de nos sociétés et de toutes les forces politiques modérées face à ce problème qui en est la cause. Et la Suisse ne sera pas en reste, croyez-moi. Nous abritons déjà des ténors de l'islamisme international, à commencer par Hani Ramadan sur ces mêmes blogs.

    "peu de chrétiens en Suisse auraient supporté le dixième de ce que l'on a déversé sur les musulmans de ce pays"

    Bien des msuulmans n'ont même pas suivi le débat! Je viens d'en discutter avec une collègue turque ce matin qui m'a demandé... en quoi consistait cette initiative! Une collègue musulmane, donc, mais de fait athée et non pratiquante (à l'exception du fait qu'elle ne consomme pas de porc, ce qui est son droit le plus absolu). Car les bien-pensants aiment aussi imaginer que tous les musulmans sont des rigoristes ou des pratiquents, ce qui est loin d'être le cas puisque seuls 20% d'entre eux sont pratiquants! Et que le 80% restant n'a pas forcément besoin de cette "visibilité" tant prônée sur nos ondes! De fait cette personne estime qu'un pays européenes à le droit de ne pas vouloir les minarets!

    Quand au "seuil de tolérance", replongez vous dans la littérature anticléricale du siècle qui vient de s'écouler et inventoriez les caricatures du Christ ou du Pape, et vous verrez que les chrétiens auraient autant de raisons de se plaindre de traitement discriminatoire, d'insultes, de christianophobie, d'essentialisme, etc. Tout le monde subit des provocations. Les musulmans eux aussi doivent prendre conscience des enjeux posées par l'islamisme, et travailler à réformer l'islam européen pour lui conférer ce particularisme que l'on pourrait attendre plutôt qu'un islam dicté par des instances basées au Quatar ou en Arabie Saoudite.

  • Je comprends vos arguments, ils partent d'une bonne intention mais à mon avis vous vous trompez lourdement sur les conséquences réelles d'une acceptation de l'initiative. Interdire tous les minarets (car apparemment vous n'avez rien contre tant que ce n'est pas un symbole) ne résoudra rien, et vos désirs d'un islam européen réformé n'ont je crois rien à faire avec un oui ou un non au sortir des urnes. Vous me paraissez être une victime de l'initiative : votre combat est juste (contre l'islamisme radical et ses influences extérieures), mais il est prisonnier d'un débat et d'une solution qui sont de faux enjeux, une utilisation électoraliste simpliste d'un enjeu que vous pensez important. Pour ma part, même si je ne suis pas naïf face à ces enjeux, je refuserai la solutioon qu'on me propose, comme on peut refuser des solutions bancales à des enjeux qu'on estime par ailleurs justes.

  • L'Islam est une religion de Paix ! Allez sur Youtube et cherchez les images de la lapidation d'une gamine de 14 ans, d'un otage américain décapité au couteau de cuisine, il y a beaucoup de documents qui prouvent que l'Islam est une religion de Paix !

  • Les musulmans croient à la démocratie, telle quelle!
    A propos, "avec ou contre les minaret" reste une affaire totalement suisse, puisque le débat se déroule au dessus!
    Le tour cette fois-ci est tombé aux épaules des échos "démocrates" qui restent muettes face à "la répudiation" officielle des autorités militaires qui gouvernent les pays arabes dont la majorité soutenus par l'occident, envers l'extrême victoire des partis islamiques aux élections législatives dans les pays suivants ( Jordanie, Égypte, Algérie, Maroc,...)

  • octave vairgebel
    (L'Islam est une religion de Paix ! Allez sur Youtube et cherchez les images de la lapidation d'une gamine de 14 ans, d'un otage américain décapité au couteau de cuisine, il y a beaucoup de documents qui prouvent que l'Islam est une religion de Paix !)

    Tout cela reste vivement incomparable aux "pratiques sadiques" des marines Américains à Abou Gharib et Guantanamou passant par les prisons "des aéroports" européens!
    A noter que ce ne sont pas musulmans!

  • Hijazi, vous pouvez compléter avec les attentats des métros de Madrid, Paris, Londres, sans parler des WTC ! Cela n'a rien à voir avec les musulmans !!!

  • "Une collègue musulmane, donc, mais de fait athée et non pratiquante (à l'exception du fait qu'elle ne consomme pas de porc, ce qui est son droit le plus absolu)."

    Pourquoi donc continue-t-on à déclarer "musulmans" des gens qui ne le sont plus? L'islam n'est pas une race, contrairement à ce que veulent faire croire certains, selon le principe musulman un jour, musulman toujours.

    Il ne viendrait l'idée à personne de désigner un collègue comme chrétien. C'est le propre des musulmans de se discriminer comme tels. Et la marque extérieure d'appartenance (la barbe, le voile) est une pratique nazie. Cf. l'étoile pour les juifs et autre signes désignant publiquement les homosexuels, les tziganes, les communistes, etc.

  • "(car apparemment vous n'avez rien contre tant que ce n'est pas un symbole)"

    Symbole ou pas, cela pollue le paysage. Au moins les éoliennes qui polluent aussi le paysage - selon certains - servent à quelque chose, au moins elles. Un minaret ne sert à rien. Du moins tant que l'appel à la prière est interdit. Mais demain on pourra se servir exactement des mêmes arguments que ceux utilisés actuellement contre l'initiative pour demander l'appel à la prière: il en va de la liberté de religion! Mais réciproquement: si l'appel à la prière trouble le voisinage, le minaret tout aussi bien.

    J'ajouterai que le minaret de Wangen est particulièrement laid.

  • "Pourquoi donc continue-t-on à déclarer "musulmans" des gens qui ne le sont plus?"

    Simplement parce que notre éducation reste un marqueur important quand à notre perception du monde. Et avec cette personne j'ai eu des problèmes l'année passée sur le même sujet (avec la même arrogance je lui avait dit qu'elle n'était pas musulmane). Le religion est un marquer identitaire.

    Quant aux statistiques elles ne font pas la différence. Et si on s'en tient à la pratique religieuses, effectivement, les musulmans ne seraient que 0.8% en Suisse.

    "Il ne viendrait l'idée à personne de désigner un collègue comme chrétien."

    Sauf qu'ici j'ai répondu à une allégation sur "les musulmans" soit disant choqués, etc.

    @Hijazi

    "restent muettes face à "la répudiation" officielle des autorités militaires qui gouvernent les pays arabes dont la majorité soutenus par l'occident"

    La Suisse n'est en rien responsable des régimes politques arabes. L'Occient à beau dos! Quand il intervient militairement pour rétablir la démocratie on hurle au loup. Quand il ne dit rien également, C'est ce qu'on appelle la double contrainte du prisonnier: Agi! N'agit pas! que voulez-vous que l'Occident fasse dès lors? Boycotter? C'est le peuple qui morfle. Attaquer?

    "Tout cela reste vivement incomparable aux "pratiques sadiques" des marines Américains à Abou Gharib et Guantanamou"

    Effectivement torturer un barbu prêt à massacrer des centaines de personnes avec du rock est bien incomparable à la décapitaion au couteau d'un journaliste dont le seul rôle est d'informer! Pour Abu Graib des condamnation ont été prononcées. Pour Guantanamo on aurait jamais du fermer. On ne peut pas traiter humainement des assassins de l'envergure des jihadistes internationaux.

    "Les musulmans croient à la démocratie, telle quelle! "

    "Les" musulmans? Lesquels? Certains c'est sûr, mais pas tous.

  • "Ils le faisaient déjà avant, et si vous avez peur d'avoir des minarets qui poussent comme des champignons suite au rejet de l'initiative, prenez-vous en à l'UDC : si on a peur de la réponse, mieux vaut ne pas poser la question."

    Un, je n'ai pas "peur". Deux, initiative ou pas ça ne changera rien à la politique et au programme des islamistes. Il faut être particulièrement naïf pour ne pas le comprendre. Mais certainement vous souhaitez rallumer une guerre religieuse par la multiplication des demandes de construction (le nombre de demandes déjà déposées est passé sous silence...), ce à quoi l'initiative s'oppose.

  • "Hijazi, vous pouvez compléter avec les attentats des métros de Madrid, Paris, Londres, sans parler des WTC ! Cela n'a rien à voir avec les musulmans !!!"


    J'oublie de vous éclaircir l'image bien claire déjà, des statistiques "malheureusement" déclarées par les médias occidentaux des deux cotés qui se voient probablement à la "faveur" des musulmans!
    Je parle certainement de nombre "INNOMBRABLE" des victimes!

  • En fait, on pourrait installer des hélices au sommet des minarets :-O)
    Comme ça, ils serviraient au moins à qqch!

    Lu dans le matin qu'il y a un minaret Suchard à Neuchâtel! Je m'étonne que les musulmans/islamistes n'aient pas encore fait tout un ramdam pour cause de blasphème...
    http://www.lematin.ch/actu/suisse/minaret-suchard-190592

    Et sinon, quand l'initiative aura été rejetée, risqueront nous "les caricatures danoises" à chaque recours contre la construction d'une tour de 20 mètres de haut? (religion de tolérance, blabla, oui, tolérant, oui, tant que tu fais comme je veux!)

    Et vivement qu'on passe à autre chose: l'islam commence sérieusement à me sortir par les oreilles...

  • hérisson
    La bête qui se cache derrière les "épingles", ne peut guère se déclarer "TOLÉRANT"!

  • "Et puis la fin du pétrole marquera la fin de l'influence de l'islam."

    FAUX, marquera la fin des dictateurs arabes et l'ingérence étrangère, l'ère que chaque arabe la souhaite celle de l'unité arabe, les imams spirituels des musulmans.

  • Mon cher Jean-François,
    Je vais te révéler où je suis.
    Je suis du côté de la liberté d'expression qui autorise la critique de toutes les religions et de tous les comportements collectifs.
    Je suis au côté des caricaturistes danois qui en ont fait usage.
    Je suis partisane de l'égalité entre hommes et femmes et de la liberté religieuse. Et opposée à Youssef Ibram, imam de la mosquée de Genève, qui a participé à un ouvrage caractérisé par des sommets de misogynie et d'intolérance. Une mosquée qui accueille chaque vendredi 4000 à 5000 personnes. Je suis oppposée à la Ligue des musulmans de Neuchâtel (1000 personnes?) qui s'est félicitée de ce même recueil de fatwas. Je suis opposée aux convictions d'un Hani Ramadan, encore plus radical, qui doit bien former 1500 à 2000 musulmans au radicalisme, enfants compris.
    Je suis contre la complaisance de tous ces journalistes qui savent parfaitement que la liberté de changer de religion pour un musulman n'existe dans aucun pays islamique, est condamnée par tous les textes de l'islam, et qui n'ont jamais dans ce débat demandé à leurs interlocuteurs musulmans ce qu'ils pensent et enseignent à ce propos à leurs croyants.
    Je suis au côté de tous les artistes qui doivent renoncer à une exposition, un livre, une pièce de théâtre parce que des musulmans intégristes les menacent. Ce fut le cas à Rotterdam récemment pour une pièce jouée par des musulmans et déprogrammée suite aux menaces qu'ils ont reçues.
    Je suis au côté des ces femmes menacées, battues ou assassinées pour avoir été attirée par les valeurs de l'Occident ou simplement par amour d'un non musulman.
    Je suis oppposée à ces centaines d'intégrsites qui ferment des rues de Paris chaque vendredi pour y faire leur prière.
    Je suis aux côtés de ces filles dont la virginité est soumise à la contrainte et au contrôle, en Suisse aussi, par la délivrance de certificats de virginité ou de réfection d'hymen après avoir goûté à la liberté pour se soumettre à un mariage intégriste.
    Je m'élève contre ces entreprises qui réservent des salles de prières aux musulmans.
    Je suis sidérée par ce tribunal allemand qui a donné raison à un jeune de 16 ans qui réclamait une telle salle à l'école et je suis opposée à toutes ces salles de prières que des écoles réservent au même usage.
    Je suis opposée à ces avocats de Rotterdam qui réclament le droit de ne pas se lever lorsque la Cour entre dans le Tribunal sous prétexte que tous les citoyens sont égaux. Et je suis sidérée par l'issue de la procédure déclenchée contre le premier qui ne s'est pas levé et auquel les juges ont donné raison.
    Je suis opposée à ces théâtres de Rotterdam qui réservent des places pour les femmes musulmanes.
    Je suis opposée au port du voile, symbole de l'oppression des femmes musulmanes, dans des sociétés qui leur accordent des droits qu'aucune société islamique ne leur a jamais donnés.
    Je suis partisane de toute mon âme de l'interdiction du nikab -ou burka- qui diabolise le corps des femmes. Comme je serais opposée de toute mon âme à ce que des juifs portent l'étoile jaune en expliquant que désormais c'est leur liberté.
    Je suis enfin navrée du niveau de ce débat sur les minarets où les journalistes se contentent de tendre le micro aux uns et aux autres dans la plus grande ignorance de l'extraodinaire avancée intégriste dans le monde d'aujourd'hui et dans nos démocraties.
    La liste pourrait s'allonger à l'infini. J'espère que ces lignes suffisent à te faire comprendre où je suis.
    Mireille

  • je vois qu'il n'ait pas utile de participer a cette fondue savoyarde pseudo intellectuelle pour cause d'islamophbes avariés dans l'assistance !!!!!!!!!

    en plus ne ne tolere pas les plats mijotés par des sionistes et des racistes d'exterme droite .

    carlitos et johanne toujour llllllllllllllaaaaaaaaa,,,,,,,petit fils de sharonnnn

  • Vous n'êtes pas opposé, par hasard, aux campagnes haineuses que l'entité sioniste avait fait face au journaliste suédois qui n'ose que pratiquer son droit d'exprimer en toute liberté à propos de l'affaire des organes volés?

Les commentaires sont fermés.