La R'vue de Cohen: la succession est assurée

r'vue aiglonne.jpgLes Genevois votent le 15 novembre pour se donner un nouveau gouvernement à la Tour Baudet. Mais il y a une succession plus imnportante pour la République qui se joue ces jours à la rue de Carouge.

La succession de Jo Johnny, statufié, icônifier de son vivant, presque enterré, le pauvre bougre. Et bien, bonne nouvelle, le comédien g'nevois le plus durable a trouvé en Huissoud - "Mes copains m'appellent 40 cennnntiiiimes" - un excellent successeur sur les planches du Casin. Et pour assurer la parité, Ma'me Girod n'est pas mal non plus en consommatrice courtisée par Supercoop, Mistergros et leurs petits copains ostrogoths Lidl et Mmark qui lorgnent sa musaille.

L'élection du Conseil d'Etat, vous n'savez pas c'que c'est? Note, ça' n métonne pas! Chuis une pièce rare dans la République, moi le G'nevouaaaas, une pièce bonne pour le Musée Mugnycipal, depuis que Brutus a tué César.

- Bon, je reprends: L'élection du Conseil d'Etat. C'est l'histoire de seize golus qui s'envoient des gniafs et des tornioles, comme l'aut'e soir au débat d'la Tribuuuune. De bleu, de bleuuuu. Mes zigues, ça'm fait bien rigoler, leurs histoires de succession. L' prophète l'avait pas tort d'hurler depuis l'fond de la salle... Au final, faudra bien qui s'mettent à bosser ensemble... Même le grand balai neuf Stauffer. Y pourra pas tous les virer ou les m'ner à la baguette ses copains du Connnnseil d'Etaaaat.

Si le ton  fait la chanson, la R'vue 2009 est un excellent cru - comm'le gamay qu' nos Mandemants ont pissé c' autonoooome, supeeeer, j'te dis. Belles voix, belles gueules, du rythme, du mouvement, des lumières, de jolis costumes, une Aiglonne craquante, quelques touches - très modestes - de cirque du soleil, de la tenue. Et des claquettes.

Et des claquettes?!

- Dis, Huissoud, t'es sûr qu'on s'est pas trompé d'spectacle? C'est quoi ces claquettes qui nous cassent les oreiiiiilles? D'accord c'est joli les claquettes, mais ça fait années 20.

- C'est pour les années folles, tu sais, Ma'me Girod, juste avant la crise de 29 et la débâââcle d'la banque de G'nève qu'a volatilisé les thunes de la famille.

- Ah ouais. tu crois qui zont pensé à ça?

- Attend le final, Ma'me Girod, il s'appelle FRIC. Y a même Michael Jacque Son qui surgit d'son tombeau et qui nous fait, pas mal, son fameux pas [oui, oui, je l'ai vu, même que les spectateurs invités de la première hier soir ont fait Aaaah]

r'vue cohen boesch.jpgPas une once de grossierté, pas une once de méchanceté, de la parité en diable. Ce qui fait de la R'vue du duo Philippe Cohen et Gaspard Boesch un très bon spectacle. mais à qui il manque un peu de vinaigres et de cornichons. Sans doute l'auteur, accueilli par de vibrants applaudissements mais pas de standing ovation, n'a-t-il pas voulu assassiner les serviteurs de la démocratie, lui qui vient, a-t-il confié ému au public, que son pays d'origine venait de réélire son président avec 99,9% des voix...

Manque aussi un peut d'actualité. Rien sur le maire d'Annemasse Dupessey qui ne sait pas lire les annonces de l'UDC, mais un sketch qui mettra en joie les anti-CEVA (Avec le temps,... tout CEVAnouit). Rien sur la république des copines, ou si peu - ah la chanson de Tormare, et la récente nomination de la frontalière neuchâteloise Garbani à la GIM par Sandrine Salerno. Rien sur la saga de la succession Couchepin. Il est vrai que l'histoire a emmerdé les Suisses tout l'été. Rien sur les minarets, certes on se rit d'un Kadhafi gentiment transformé en vendeur de Kebag à la mode SGA. Messieurs les auteurs, à vos plume... d'aiglonne vraiment craquante cette aiglonne .

 

Pour en savoir plus sur la R'vue 2009, voir ici et des photos là et là encore, vous trouverez le concours de la Tribune. Courez-y!

- C'est moderne la R'vue, Ma'me Girod. Les comédiens y marchent à la zapette comme à la télé. T'appuie sul bouton et hop y t'en raconte une. On peut même leur suggérer des rôles à jouer. C'est top! Note qu'hier soir j'ai rien compris.

- "C'est top!" D'où tu sors c't'expression, 40 centimes?

- S'cuse Ma'me Girod, j'parle djeune, la R'vue doit séduire un nouveau public.

 

Les commentaires sont fermés.