Révolte paysanne

DSC02552.JPGQui sont ces paysans, ce matin, qui circuleront en tracteur de la Migros de Plan-les Ouates à Migros-Vibert à 9h30, puis à la place du cirque à 11h? Qui sont ces révoltés qui affichent leur ras le bol au bord des chemins et dressent des vaches en plastique sur les giratoires comme ici à Compesières commune sans vaches depuis bientôt une génération [cliquer sur l'image pour l'agrandir]?

Les journalistes peuvent suivre l’ensemble des activités soulgine le communiqué de presse et s'adresser à Rudi Berli, un paysan habitant la ville et cultivant des légumes à Saconnex-d'Arve.


C'est Uniterre qui mène la fronde. Le syndicat minoritaire milite pour une nouvelle grève du lait, dont le prix s'effondre (60 centimes environ à la production), alors que les stocks de beurre et de poudre de lait coûtent une fortune aux contribuables suisses.

La faute à qui?

Aux gros paysans qui produisent de plus en plus?  Aux centrales laitières qui se comportent non plus comme des coopératives qu'elles ne sont plus mais comme des entreprises capitalistiques? Aux grands distributeurs accusés d'embaucher des marges toujours plus juteuses? A Doris Leuthard accusée de brader les paysans sur l'autel de la liberté de commerce avec l'UE? Aux petits paysans qui finiront comme les épiciers et les artisans avant eux?

Partout en Europe la colère monte (photos tirées du site Uniterre: des paysans belges épandent du lait sur les champs) . Il est peu probable que les consommateurs changent la donne. Il faudra bien déboucher sur une forme de régulation et réduire encore le nombre de paysans.

paysans belges lait.jpg

Commentaires

  • Jean François
    Un des deux bovidés de Compesières a eut un grave accident...voir le blog de Bardonnex dès 11h00.

Les commentaires sont fermés.