Propreté: Genève doit innover. Au secours, Zep!

baz que faire contre la grippe aviaire.jpgInvisible, inodore, incolore, indétectable à notre échelle et pourtant si polluant. Ce ne sont pas seulement les papiers gras et autres détritus qui jonchent les rues et dégueulent des poubelles au lendemain d'un week-end festif qui vont prochainement préoccuper le bon peuple, mais le virus de la grippe A.

Plutôt que de se jeter sur le Tamiflu, commençons par nous frotter les mains sous l'eau et avec du savon liquide et à les sécher avec du papier. Ce matin la Baslerzeitung diffuse une vidéo sur le sujet. Youtube regorge de vidéos plus ou moins bien faites.

Petit tour sur le site internet de l'Etat de Genève www.ge.ch/pandemie: le désert!

Question originalité multimédia, on est proche du balai et du tombereau du cantonnier d'antan un jour de grand vent. Le Guide pour les particuliers et les familles de 10 pages est d'un ennui total: que du texte, pas une illustration. Comment voulez-vous apprendre aux enfants à se laver les mains avec un tel matériel. Quant à la ligne téléphonique on est loin des 2000 répondeurs britannique en ligne! C'est fermé jusqu'à 9 heures et il faut une patience d'ange stoïque pour écouter le message.

Sur le site de l'Association des médecins de Genève, même mise en page genre ordre de marche. Un site surchargé, procédural, absolument pas adapté aux usagers lambda. Exemple: les cinq conseils pour protéger son enfant. Un formulaire spartiate sans aucun dessin ni illustration et en une seule langue!

Le site de la Confédération est du même acabit. Quant au site de l'OMS, on n'attend pas de l'Organisation interntionale des trésors d'imagination graphique.

Bref, il est urgent de mobiliser Zep et tous autres graphistes sachant parler aux enfants pour améliorer sans tarder l'information du public!

Sur le point de la mobilisation et de l'information, les grands pays ont des moyens que nos pauvres petits cantons dispersés et parfois chamailleurs n'auront jamais. La grippe comme la guerre force aux réformes.

Pour rompre la chaîne de l'infection, commençons par nous laver les mains!

Mais évidemment dans ce domaine, les Américains sont imabattables!

Commentaires

  • Belle initiative ! Bravo...

  • Excellent !

    :o)

  • Brillante idée Mabut, demandons à des illettrés comme Zep d'éclairer la population ignorante. "Si tu frottes bien ta mimine la grippe de ne s'y frotte et n'oublie pas de mettre à l'abris ton petit zizi". Virons plutôt tous ces incompétents qui squattent les postes de la santé à Genève et remplaçons-les par des vrais pros. De grâce laissez Zep où il est.

    Mr Buchs a l'air visiblement plus doué pour couiner sur les tarifs du TARMED que pour faire un vrai travail de santé publique.

Les commentaires sont fermés.