Publicité comparative paysanne

beurre oct 08 fr.pngAvez-vous sur les murs de nos villes? Les paysans suisses font de la publicité comparative. Enfin quand je parle de paysans, je pense moins aux travailleurs de la terre et aux éleveurs qu'à l'agro-business. Celui du lait en l'occurrence qui a pris le pouvoir et détermine désormais davantage le revenu du paysan que ne le faisait la Confédération au temps jadis où l'agriculture suisse fonctionnait comme un gros kolkhoze nationale. "Produisez, on s'occupe du reste" était le mot d'ordre d'une agriculture héritée du plan Wahlen.

Aujourd'hui l'agriculture suisse est méconnaissable. D'ici quelques années, 2015 au plus tard, elle sera eurocompatible. De gré ou de force. Elle apprend donc à se battre à armes égales. Les vaches suisses ayant pissés du lait plus que d'habitude une petite montagne de beurre s'est accumulée. Il faut donc convaincre les Suisses de manger du beurre.

Le site www.beurre.ch a été conçu pour ça: convaincre l'urbain que le beurre c'est plus naturel que... que la margarine bien sûr. Preuve à l'appui. Voyez ici. Trudi ou Barbie à vous de choisir!

Notez que, dans le genre décalé, les paysans genevois ne sont pas mal non plus. Il y a quelques mois ils ont vendu leurs vins avec cette pub.

Commentaires

  • Si j'ai bien compris, les vins genevois ont été classés, médaillés en 2008, avant d'avoir été cueillis...

  • Equivoque, kitsch et de très mauvais goût, de plus leur critère est peu discriminatoire car finalement une fille légère ou un punk sont aussi des amateurs de produits laitiers... Franchement la publicité suisse a de beaux jours devant elle !

  • Si labourage et pâturage étaient les deux mamelles de la France, le quatres mamelles de la Suisse sont:

    - Faisons notre beurre sur la santé des Suisses
    - Le reste on s'en "beurre".
    - Il vaut mieux être "beurré" que trop boire (pour les vignerons c'est l'inverse)
    - Le beurre est un produit multi-usages ou le "Dernier Tango à Paris" !

  • personnellement j'ai une petite préference pour le demoiselle de gauche ;) le botox bof ..... soyons léger ;) vive le beurre allégé !

  • La seule bonne publicité pour les producteurs laitiers serait qu'ils exigent des distributeurs de baisser leurs marges quand on voit le prix au détail des produits : yaourts, fromages... surtout, on se demande comment serait la situation si la Suisse n'était pas productrice de lait...

Les commentaires sont fermés.