Tour infernale?

tour lasvegas.pngQue sera la skyline de Genève dans 20 ans? Une question qui ne préoccupe guère les Genevois. Et pourtant si les conseil municipaux dépensent des millions et même des milliards de francs dans les tuyaux capteurs d'eaux claires et d'eaux usées - oeuvre essentielle s'il en est de salubrité publique comme on disait autrefois, d'écologie urbaine comme on dit aujourd'hui - si donc Genève enterre des milliards de francs ce sont les quelques centaines de millions qu'investiront bientôt des entreprises qui modèleront pour longtemps le visage de la cité.[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

Je parle évidemment des gratte-ciel que nous devrions voir surgir de la plaine de la Praille, naguère maraîchère avant de devenir ferroviaire. Dans un billet précédent je militais pour une tour vivante qui, mieux que la renaturation de la Drize et de l'Aire, poserait un symbole fort, un assemblage vertueux comme l'on dit d'un grand vin, entre l'origine alluvionnaire du maraîchage et l'érection verticale d'une tour, économe en surface et en énergie.

Paul de Landecy m'a envoyé une autre idée un brin déjantée. Que je vous livre pour le fun, car je doute que Genève ne se transforme jamais en Las Vegas sur Léman. Cliquez ici [Puis cliquez sur les images pour faire défiler et sur Esc pour sortir du diaporama]

tour lasvegas 2.png

Commentaires

  • Il faut juste espérer que le skyline genevois ne soit pas comme celui de hong-kong ou singapour façon grattes-ciel...Les projets pharaoniques proposés aux citoyens ne prévalent rien de bon... En terme de cout, d'impacte environementale et d'esthétique. Notre Canton qui est déjà à 500'000 âmes, n'a pas un territoire extensible... Où allons nous caser tous ces nouveaux habitants ? Dans des constructions verticales !
    Voilà pourquoi Genève souhaite s'équiper d'infrastructures soit-disantes modernes pour avaler la masse grossissante de la population du bassin franco-valdo-genevois. Déjà que la France voisine fait office de déversoir du trop-plein de people... Mais comme les prix de l'immo. sont maintenant kif-kif de chaque coté de la frontière, alors autant les garder chez nous... Voilà comment, Genève est programmée pour devenir à l'horizon 2050 une métropole approchant le million d'âme...
    Là, je vous dit pas la pollution ! Le lac sera un dépotoire, sorte de cloaque puant, à l'instar des grands courts d'eau pourris qui traversent les metropoles européènnes. Et pis au niveau bagnole...On avale déjà un max de micro-particules et autres saleté emprisonnées entre nos petites montagnes... Un sacré bouillon de culture ! Asthme, cardio-vasculaire, cancers... bref tout un programme festif pour les genevois...

    d'ici 20 ans on se baladera tous avec un p'tit masque tout mignon pour par crever ... vous savez ce genres de machin en tissu qui vous protège quedale !mais juste pour dire "on avait tout prévu, vous en faites pas, il n'y aura pas de danger sanitaire pour la population."

    Alors bon courage accrochez vous, et commencez à chercher un trou pour crever !

  • Les diapos sont super...mais pas pour moi...je préfère le cockpit d'un avion...

Les commentaires sont fermés.