Stauffer fait le boeuf (jeudi, 04 février 2010)

grenouilleBoeuf4.JPGVous connaissez la fable de la fontaine La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. Ce matin la grenouille Eric Stauffer nous annonce dans son blog une opa, une offre publique d'achat sur l'UDC. Déjà qu'il n'a pas de thune, le maestro d'Onex prétend que que l'UDC peut être achetée.

Il oublie, comme les libéraux radicaux d'ailleurs, que la proportionnelle qui régit la plupart des élections en Suisse fait mentir l'arithmétique politique: un plus un égale rarement deux. En clair la fusion UDC MCG avant les élections n'auraient certainement pas donné 26 députés à cet OPNI - objet politique non identifié que serait un parti UDCG (Union démocratique des citoyens genevois).

Stauffer oublie une autre chose encore.

C'est que son fond de commerce, la frontalierphobie qui dérape parfois en francophobie est, sur les bords de la Limmat, largement la tasse de thé de l'UDC. Le parti de Blocher - que Décaillet interroge ce soir en différé à Léman bleu - ne rate pas une occasion de chauffer le prétendu sentiment anti-allemend des Suisses alémaniques. Il ne manque pas de bois par les temps qui courent.

Pour mémoire, la Suisse compte aujourd'hui deux fois moins d'Allemand par habitant qu'il y a un siècle.  Pour mémoire encore, le président de la Deutsche Bank est Le suisse Joseph Ackermann. Et le Suisse Roger de Weck fut un temps rédacteur en chef de Die Welt. Pas mal pour un petit pays de 7 millions d'habitants, douze fois moins que l'Allemagne! Sans compter que les banques suisses sont le coffre-fort des riches Allemands...

Mais c'est ainsi: les phobies, avec les femmes et les thunes, font marcher le monde. Ce matin la radio de service public, La première, a cru devoir en remettre une couche en tendant largement le micro à un obscur Allemand devenu Suisse par mariage, qui attend du Conseil fédéral un langage ferme - à la mode casque à pointe sans doute - pour défendre le secret bancaire. "C'est si bon d'être riche!" a-t-il dit sur le coup de 7h30. Pas un mot ou si peu pour dénoncer cette loi suisse qui ferme pudiquement les yeux sur l'évasion fiscale.

En fait ce qui va arriver si Stauffer parvient à ses fins et mange l'UDC genevoise, c'est la disparition du MCG. Et l'UDC suisse trouvera un leader genevois qui lui manque cruellement. Reste à savoir si les UDC qui comptent, ceux de Zurich, seront capables de cadrer le tribune du bout du Genfersee.

sondage mcg-udc.png[ajout du 5 février] On lira ici l'article que la Tribune consacre à l'événement. Quant au sondage de la Tribune, voilà ce qu'il donne. Une participation modeste et un gros pourcentage d'indifférence. [cliquez sur l'image pour l'agrandir]

PS: Merci aux internautes qui ont publiés un commentateur. Intéressants dans l'ensemble, même si je m'interroge toujours pourquoi vous restez caché derrière le masque de l'anonymat.

 

 

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf

Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant: "Regardez bien, ma soeur;
Est-ce assez? dites-moi: n'y suis-je point encore?
Nenni- M'y voici donc? -Point du tout. M'y voilà?
-Vous n'en approchez point."La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs ,
Tout prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

08:58 | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer | |  Facebook | | | |