Une cinquantaine de joyeux anniversaires pour Michèle Künzler (lundi, 14 décembre 2009)

künzler inaugure le tram Meyrin.jpgMichèle Künzler a deux profils sur Facebook.

Sur l'un, une cinquantaine d'amis ont déposé ce jour leurs voeux à la nouvelle ministre de l'Intérieur et de la mobilité qui fêtait ce 14 décembre son 48e anniversaire. Leur répondra-t-elle ou laissera-t-elle Facebook en déshérence?  Sur son autre profil, elle ou un proche a posté le portrait que brosse Le Temps de ce lundi: Le credo vert de Madame Mobilité.

Il y a 10 jours, à propos de Facebook, je posais la même question à Isabel Rochat. La ministre de la Police allait-elle s'inspirer d'Obama qui régulièrement est présent sur Facebook et sur la toile? La réponse est négative. Le profil d'Isabel a tout simplement disparu. Celui de son collègue de parti Mark Muller est toujours visible, mais je ne dois pas (ou plus) faire partie de ses amis. Ainsi va la vie.

Intéressante cette interview du Temps...

D'emblée on apprend 1) que l'opposante déclarée à la traversée du lac "préparera le dossier avec fair-play" et 2) qu'elle boit "de l'eau minérale sans bulles, "parce qu’elle n’a pas osé demander une carafe d’eau" précise la journaliste. – «A Genève, on vous regarde d’un œil mauvais quand vous réclamez ça.» explique Michèle Künzler. Ah bon!?

Certes, la ministre a perdu la tutelle des SIG, mais est-ce une raison pour bouder l'eau du lac? La régie publique s'évertue à convaincre les Genevois que l'eau du robinet est bien plus écolo que l'eau en bouteille. Est-ce la perspective de boire le calice de la traversée du lac jusqu'à la lie qui retient Michèle Künzler? Les vignerons du canton ne vont pas tarder à regretter le vert Cramer.

Pour revenir à la traversée du lac, le "fair-play" est bordé de préjugés: «Entre le vieillissement de la population et le pic pétrolier, la traversée du lac prévue en 2030 n’aura plus aucun sens. Depuis quatre ou cinq ans, poursuit la nouvelle élue, on compte 1% de voitures en moins par année en zone urbaine. Sur l’ensemble du canton, 25% des ménages se passent d’automobile.» C'est donc qu'il reste encore 75% de la population du canton qui a besoin d'un tim (transport individuel motorisé), Madame DIM! Sans compter les frontaliers qui ne vote pas.

L'archange Michèle n'en a cure: «Si le projet de traversée m’inquiète, c’est parce qu’il est emblématique, il donne le message que tout va continuer comme ça. Moi, j’ai envie de préparer un avenir durable.» On notera que l'archange ne parle pas de développement durable. Qu'est-ce qu'un avenir durable sinon l'éternité!

Le clou n'étant pas assez enfoncé, la ministre frappe encore: «La surface occupée par les voitures parquées à Genève équivaut au quartier Praille-Acacias-Vernets», soit 230 hectares. Un gâchis. Elle-même a le permis, note la journaliste, mais se targue de n’avoir plus pris le volant depuis dix ans. Elle ne boit pas d'alcool. Cramer n'avait pas de permis mais ne refusait pas un verre.

Côté jardin, comme dirait l'Union maraîchère de Genève, la politique agricole de Michèle Künzler est encore un peu floue: "elle imagine, écrit Cynthia Gani, toutes sortes de recettes pour donner un coup de pouce aux paysans. Comme des plats cuisinés avec les produits du terroir pour que les gens pressés n’aient plus besoin de s’approvisionner dans les grandes surfaces, ou des incitations aux restaurateurs à se fournir en denrées locales".

La ministre va devoir quitter son HBM de Châtelaine. Elle espère rester dans le quartier - elle est la seule élue du Conseil d'Etat à vivre sur la rive droite gauche - gageons qu'en ces temps de pénurie, elle trouve rapidement un toit entre Collex-Bossy et Dardagny. A moins de s'installer dans le Pays de Gex ou dans la Terre Sainte. Une ministre frontalière, ce serait un beau symbole d'une région naissante.

 

22:21 | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer | |  Facebook | | | |