La réponse de M. Zwahlen (jeudi, 19 novembre 2009)

schéma d'agglo.jpgLe constituant radical Guy Zwahlen doit-il démissionner? Le billet publié dans ce blog au lendemain de la dernière session plénière de la Constituante de Genève a suscité quelques commentaires dont celui de M. Zwahlen qui me demande par ailleurs de bien vouloir publier sa réponse. Ce que je fais bien volontiers ci-dessous. M. Zwahlen écrit que mon billet "contient un grand nombre de contrevérités".

 

 

"Monsieur, C’est avec surprise que j’ai pris connaissance de ce que vous exposez par rapport à mon intervention lors de la séance plénière de la constituante du 17 courant, dès lors que votre texte contient un grand nombre de contrevérités. Je pars du principe que vous avez été mal informé. En effet, le plan auquel je faisais référence n’était pas annexé au rapport de la Commission 4, comme vous le relatez mais simplement déposé sur une table dans la salle des Pas Perdus. Il n’a même pas été remis formellement aux constituants lors de la séance. Il n’y avait donc aucun lien formel entre le rapport de la Commission 4 et ce plan. Qui plus est, lors de mon intervention, je n’ai fais aucune relation entre ledit plan et le rapport de la Commission 4. Aussi, si je suis intervenu dans les divers, c’est précisément que je n’avais pas à l’esprit de mettre en relation ce plan avec le rapport de la Commission précitée.

"Il importe de relever que ce plan n’avait aucune indication exposant qu’il s’agissait d’un projet et non d’un plan « réel ». De plus, il pouvait être erroné, du fait qu’il paraissait ne pas avoir été publié à Genève, mais selon les indications en bas du plan à Paris, qui plus est en 2007. J’ai donc simplement relevé, qu’il fallait faire attention de ne pas donner des documents qui contenaient des erreurs.

"En effet, il n’y a en l’état pas de boucle entre la gare Cornavin et la gare de l’aéroport de Genève par exemple. De plus, il conviendrait de relever que sur le plan manque au niveau des dessertes par eau les Mouettes Genevoises. Il m’aurait paru correct, qu’avant de vous exprimer, vous preniez la peine de vous renseigniez auprès de moi-même ou des rédacteurs du rapport de la Commission 4 pour savoir exactement ce qu’il en était.

"En effet, à l’issue de la séance, j’ai eu un entretien très cordial avec l’un des rédacteurs du rapport, Monsieur Yves LADOR, qui m’a exposé qu’en effet, c’était une erreur de leur part que ce plan n’ait pas été annexé à leur rapport, qu’il aurait dû y être effectivement formellement annexé, avec une explication qu’il s’agissait d’un plan de projet d’agglomération et non pas d’un plan « à jour ».

"Je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments distingués."

Guy ZWAHLEN

 

Ce commentaire mérite quelques explications:

Le plan qui fait apparaître une bretelle ferroviaire entre Cointrin et Cornavin n'aurait pas été annexé au rapport de la commission 4, comme je l'écris, mais a été simplement mis à disposition des Constituants dans la salle des Pas-Perdus.

De fait, il n'est pas dans la brochure de la commission, mais figurait dans le dossier de presse. Il s'agissait donc bien d'un document associé au débat sur la gouvernance de la région à l'ordre du jour. Je note que M. Zwahlen n'a eu aucune hésitation à accuser la présidente de la commission 4 d'avoir diffuser un document faux. Il a donc lui-même fait cette association. La dernière phrase de sa lettre  montre d'ailleurs bien que c'était une "erreur" de la commission  4 elle-même, que de ne l'avoir pas annexé à son rapport, ce qui prouve une fois encore que ce plan contesté était bien associé au sujet débattu. Quant à savoir si ce plan est "à jour", je renvoie les lecteurs de ce billet au site officiel du projet d'agglo où ils découvriront que c'est bien le cas comme le montre la copie écran ci-dessus.

"Il importe de relever que ce plan n’avait aucune indication exposant qu’il s’agissait d’un projet et non d’un plan « réel »".

En effet, le projet d'agglo est un projet. Un des enjeux majeurs de la législature qui s'ouvre est de donner force de loi aux projets d'agglo notamment en modifiant le plan directeur cantonal. M. Zwahlen n'est pas sans savoir que le projet franco-valdo-genevois a été signé le 5 décembre 2007 par les autorités genevoises, vaudoises et françaises, d'où la date de 2007. La prochaine échéance du projet d'agglo est juin 2012. Quant à l'indication Paris, il s'agit du copyright de l'IGN, l'Institut de géographie nationale.

Pour le reste, je renvoie M. Zwahlen et les personnes intéressées au site officiel du projet d'agglomération qui fait clairement apparaître la boucle ferroviaire Cointrin Cornavin, qui suscité la surprise et l'întervention de M. Zwahlen. (JFM)

08:00 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |