CEVA m'égare. Qu'en pense SolidaritéS? (dimanche, 18 octobre 2009)

velo-electrique.jpgHuit commentaires ont été publiés sous le billet "Un CEVA vaut cinq lignes de tram Cornavin Onex Bernex" publié samedi. Pas mal. Merci de votre intérêt. Il me faut donc écarter quelques malentendus et apporter une précision. La précision, c'est que

  1. la connexion réseau suisse - réseau savoyard est pertinente pour autant que les Français manifestent une réelle volonté de développer leur réseau ferré régional au-delà d'Annemasse, ce qui est loin d'être démontré. Et que
  2. un train est d'abord un moyen de relier des villes distantes de 50 à 300 km (500 avec le TGV). En ce sens une liaison autoroutière et ferroviaire via un tunnel immergé dans le lac et permettant de relier directement la Savoie (olympique) à Cointrin, mais surtout de s'inscrire dans l'axe du sillon alpin Bâle - Grenoble (et Turin) est une solution plus conforme au développement de la Genève du XXIe siècle que CEVA qui relève d'une conception du XIXe siècle.

"On ne peux pas comparer un tram et CEVA", dit Nicolas C.  En capacité de desserte sûrement pas, en effet. Il est pourtant légitime de savoir ce que CEVA va nous coûter. A ce propos je vous renvoie à un autre petit calcul: combien de vélos électriques vaut CEVA.

En outre, le site laveritesurceva.ch prétend que le projet servira autant à créer le RER Genève- Haute Savoie qu'à permettre aux Genevois d'aller plus vite d'un point à l'autre du canton, ce qui est une contre-vérité, car laveritesurceva.ch ne prend pas en compte le temps nécessaire pour entrer dans les gares et en sortir, ni le temps d'attente forcément plus long du RER par rapport au tram.

"Ce que vous ne comprenez pas, ajoute Nicolas C, c'est que le RER n'est pas essentiellement fait pour relier Cornavin au Eaux-Vives. Mais bel et bien pour relier Versoix à l'Hopital, Coppet à Chêne-Bourg, Nyon à l'aéroport, les Eaux-Vives à Lausanne ou Annecy à Cornavin... et ça, cela vaut bien 5 trams!"

Certes, mais admettez que CEVA n'améliore en rien la liaison Nyon aéroport. Une connexion Coitrin Bellevue ou mieux Cointrin Mies permettrait en revanche d'améliorer sensiblement la desserte de l'aéroport pour tous les Suisses romands sans péjorer la desserte de Cornavin - Pont Rouge et Bachet de Pesay. Quant à ligne Annecy - Cornavin, elle dépend bien davantage de Réseau ferré de France que de CEVA. Une connexion Annemasse Pallanterie-Vengeron-Cointrin-Blandonnet-Charmilles-Cornavin via le lac assurerait le même service, tout en reliant des pôles de développement au moins aussi intéressants que Champel et en intégrant des parkings d'échange hors ville (que ne prévoit pas CEVA) .

"CEVA est essentiellement en souterrain, il ne perturbe pas du tout la circulation en surface", ajoute encore Nicolas C. Sur ce plan, je vous signale une interessante opposition du mouvement SolidaritéS Vaud contre le M2. Un des arguments de la gauche de la gauche contre le M2 est que ce métro libère la rue pour les voitures... Que pense Solidarités Genève du CEVA?

 

 

17:34 | Lien permanent | Commentaires (20) |  Imprimer | |  Facebook | | | |