Un CEVA vaut cinq lignes de tram Cornavin Onex Bernex (samedi, 17 octobre 2009)

DSC03010.JPGLe Dauphiné du jour fait sa une avec un titre choc: "341 millions.... pour gagner 22 minutes". Le quotidien, qui publie une cinquantaine d'éditions régionales dans neuf départements, du Vaucluse à la Haute-Savoie, doute sur deux pages que cet investissement profite effectivement à la Haute-Savoie. Cette une m'a fait penser à deux choses vues et entendues ces jours:

D'une part à la campagne qu'Elisabeth Chatelain mène sur Facebook pour le CEVA. La députée socialiste de Plan-les-Ouates se réjouit que le CEVA permette de grappiller quelques minutes de Cornavin à Annemasse et pour le reste enfile les contre-vérités. Le problème, c'est que la facture du CEVA ne s'élève pas à 341 millions d'euros, soit quelque 512  millions pour mettre Paris à 3 heures de Genève, mais à 1,62 milliard de francs (1,47 suisse + 0.15 français) pour mettre Cornavin à 20 minutes de la gare d'Annemasse.

D'autre part, on m'a demandé combien coûte les trams à Genève. Et combien de trams nous prive le CEVA? J'ai donc fait mes petits calculs. La réponse est cinq. Un CEVA vaut cinq lignes de tram Cornavin Onex Bernex (carrefour de l'autoroute).

combien ça coute le ceva m2.jpg



DSC03012.JPG


ceva chatelain fb 17 oct.jpg

19:33 | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer | |  Facebook | | | |