Les Jeunes socialistes suisses ne veulent plus de messe ni de culte sur la TSR. Qu'en pense le futur évêque de Genève? (jeudi, 15 octobre 2009)

tsr émissions religieuses neuchâtel.jpgJ'ai lu la nouvelle dans ce magazine familial que j'appelle encore l'Echo illustré. C'est l'agence APIC qui la signe: Les jeunes socialistes suisses veulent bouter hors du faisceau cathodique public les émissions religieuses catholiques et protestantes. Seuls, selon APIC, protestent les jeunes socialistes de Neuchâtel qui jugent la proposition bien peu orthodoxe à l'heure où toute la classe politique excipe de la liberté d'expression pour justifier le droit des musulmans de dresser des minarets. Comme les chrétiens dressent des clochers, les communes des beffrois, des éditeurs et des promoteurs immobiliers des tours. Dominer la ville? (photo TSR le service oecuménique du Jeûne fédéral 2009)

Bernard Litzler, le rédacteur en chef d'Echo magazine, qui s'apprête à succéder à André Kolly à la direction du comité du Centre catholique de Radio et Télévision (CCRT) qui produit les émissions religieuses sur la SSR sous les labels "Dieu sait quoi" et  "Faut pas croire", va donc se retrouver confronté à une tâche récurrente, celle de défendre la diffusion de la Bonne Nouvelle sur les ondes de la SSR.  Sans doute aura-t-il besoin de la voix d'un évêque genevois qu'il appelle de ses voeux dans son édito de la semaine passée.

 

Depuis que les Eglises genevoises ont cédé Radio Cité à Mme de Witt, où trône certes le très catholique Pascal D., et que temples et églises ne séduisent plus que quelques pour cent de la population, il importe sans doute de conserver ce canal.

A quoi bon des clochers, si les nefs sont vides!

15:00 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | |