Joséphine et la RTS (samedi, 18 décembre 2021)

B6D77688-6ACE-4A68-B37D-C949AA3754CB.jpegCettte semaine encore, notre chère RTS a fait sa BA, une semaine entière dédiée à la solidarité: Tout est possible. Juste avant la fête Noël qu’une communication de l’Union européenne recommande de ne pas souhaiter, ni joyeuses ni saintes, histoire de ne pas froisser nos frères humains différents (le respect de la différence nous entraîne à l’indifférence).

Une BA, c’est bien, forcément même si le ton de l’émission est difficilement supportable à la longue, sirupeux, comme ces sauces un peu trop obctueuses ou ces vins pommadés qui finissent pas n’avoir plus aucune personnalité. Et les aides sollicitées nécessaires, indispensables, forcément. « Le cap du million est dépassé, vous êtes formidables… »

 

Joséphine Baker, faite sainte par la République laïque d’à-côté dans une cérémonie remarquable comme nos amis Français savent faire, nous a pourtant démontré que la résilience, la force qu’on a en soi, le combat de tous les jours, la foi qui nous redresse et nous tient debout face à toutes les injures, toutes les adversités font bien davantage l’être humain que l’aide, qui parfois peut assujettir. 

A7A1B748-88EE-4DB0-A453-819DABBCB77F.png

Dans La Croix de ce jeudi, je tombe sur une autre Joséphine: Pamela Uba. Elle est Miss Irlande 2021. Son histoire interpelle.Jusqu’au coup de pouce du destin.

Des destins extraordinaires, il y en a plein. Ils ne remettent évidemment pas en cause la philanthropie. 

Je veux croire que la RTS a consacré une heure de son marathon à relever la tête de son guidon. Et à jeter un regard critique sur le business grand ou petit, global ou local de la charité. Histoire de mettre en contexte et en perspective les dons privés et l’action des collectivités publiques, des mécènes et des entreprises.

La lecture du dernier rapport sur les dons Suisse publié en novembre par Swissfundraising et la Fondation Zewo apporte quelques informations précieuses, mais ne dresse pas encore un panorama complet. Le Centre français d’études et de recherches sur la philanthropie en particulier cette étude élargissent le regard. 

 

12:17 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |